LES VREGENS

Un petit séjour au « quartier »

with 4 comments

En début d’année, sur France Culture, l’émission « Sur les docks » de Jean Lebrun a proposé une série de quatre épisodes de 55 minutes consacrées au quartier dit « sensible » de La Paillade à Montpellier (rebaptisé il y a 10 ans La Mosson , du nom de la rivière qui le traverse).

http://www.franceculture.com/emission-sur-les-docks-a-la-paillade-14-1%C3%A8re-partie-trouver-la-lumi%C3%A8re-2010-02-15.html

J’avais podcasté (comme on dit)  les 5 parties à l’époque n’ayant pas pu tout écouter, ce que je viens de faire ces jours-ci.

Je suis du coin comme vous commencez certainement à le savoir 😉 et je connais bien ce quartier.

Je n’y ai jamais personnellement vécu mais je l’ai vu se construire et des personnes très proches, familiales et amicales, y ont résidé ou y résident encore.

Un journaliste originaire de Nîmes, Stéphane Bonnefoi, s’y est installé pendant deux mois pour préparer ce doc passionnant.

La Paillade est un quartier situé à 7 ou 8 kilomètres du centre de Montpellier, un ghetto construit en pleine garrigue dans les années 60 pour accueillir rapatriés et immigrés, mais aussi toute sorte de population peu fortunée pouvant emménager dans du neuf à moindre frais.

Le motif officiel de cet éloignement de la vieille ville était à l’origine le manque de place et la démographie galopante, comme en atteste ce reportage publicitaire au journal régional :

http://www.ina.fr/video/RBC9212281319/devenir-de-la-zup-de-la-paillade.fr.html

Ce quartier a accueilli jusqu’à 35 000 habitants dans les années 70, soit à l’époque autour de 15 % de la population totale de Montpellier.

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Paillade

Stéphane Bonnefoi débarque donc à La Paillade

1 – Arrivée à La Paillade

et donne la parole, au hasard de ses rencontres ou de ses contacts, aux habitants,

pour l’essentiel issus de l’immigration maghrébine comme Meriem

2 – Rendez-vous avec Meriem

ou Rachid et Nora

3 – Rachid (et Nora)

4 – Nora (et Rachid).

Il y croise même un troubadour catalan qui lui parle du chemin de Compostelle qui traverse la cité

5 – Serge de Carcassonne1

mais aussi de son rêve de carrière musicale

6 – Serge de Carcassonne2

7 – Serge de Carcassonne3

(Voir son myspace : http://www.myspace.com/sergedecarcassonne)

Le quartier comporte également, à l’image de toute la ville et de la région, une forte communauté de gitans espagnols comme souvent très portés sur la religion

8 – Gitans,

elle-même étroitement liée à la musique

9 – Prière gitanne.

Ils ont donc leur curé, non gitan mais qui les connait bien

10 – Curé des gitans1

11 – Curé des gitans2.

Les jeunes tentent de s’en sortir tant bien que mal

12 – Ahmed

avec l’assistance des acteurs sociaux ou associatifs

13 – associations

14 – associations2

15 – associations3.

Lire aussi l’interview de Bonnefoi ici http://jmdinh.net/articles/livres/4379

L’émission n’est plus en ligne sur le site de France Culture mais on peut en trouver deux ou trois épisodes sur le net, sur le site touslespodcasts.com par exemple.

L’émission n’étant pas libre de droits, j’ai mis des extraits courts dont le total cumulé est d’une vingtaine de minutes alors que le reportage dure en totalité un peu moins de de quatre heures.

Publicités

Written by alainbu

13 août 2010 à 23 h 55 min

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. J’avais lu il y a quelques jours un article sur le Diplo, qui racontait les « migrations » massives des pauvres loin de Montpellier, où les loyers sont devenus trop chers…

    Le retour à la terre n’est plus seulement réservé aux bourgeois.

    http://www.monde-diplomatique.fr/2010/08/ELIE/19531

    Gavroche

    14 août 2010 at 9 h 22 min

    • En effet, les gens s’éloignent de plus en plus de Montpellier pour trouver des logements. Il y a par exemple de plus en plus de personnes qui vont habiter le Gard tout en travaillant à Montpellier, ce qui a pour effet de faire monter les prix là-bas aussi.
      Mais ce phénomène ne date pas d’hier, dans les années 80 il existait déjà, peut-être s’aggrave-t-il encore.

      alainbu

      14 août 2010 at 11 h 26 min

  2. Ouais je voudrais pas dire les zamis, mais ce phénomène est général, de pousser les pauvres loin des villes. C’est la règle partout maintenant. Oui, le phénomène s’aggrave.

    superpowwow

    14 août 2010 at 16 h 44 min

  3. Hier soir sur France Ô il y avait un excellent documentaire sur la tour Assas, le « phare » du quartier de la Paillade
    http://television.telerama.fr/tele/emission.php?onglet=critique&id=18799006,
    je l’ai regardé tout à l’heure (rediffusion samedi à 16h).
    Je rajoute donc ce commentaire sous mon billet sur le sujet, et pour ceux que ça intéressent, je l’ai mis en accès privé en 4 parties sur ma page dailymachin
    partie 1 : http://www.dailymotion.com/video/kmC5r42Egzd5LF1LVWt
    partie 2 : http://www.dailymotion.com/video/kjx9z0pBr9dKv51LWo7
    partie 3 : http://www.dailymotion.com/video/k3jdobxowX0vo41LWwg
    partie 4 : http://www.dailymotion.com/video/k5ma59xDeggVml1LWgN

    alainbu

    11 novembre 2010 at 17 h 40 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :