LES VREGENS

séries télé, nostalgie, deuxième épisode…

with 13 comments

Amis lecteurs impatients de connaître la suite de ce passionnant feuilleton de l’été, voici donc le deuxième épisode…

Dans les années 70, je grandissais, ado boutonneuse, premiers zémois, affiches de Bowie sur les murs de ma chambre, j’écoutais « Angie » en boucle…

Adoncques, les séries, toujours…

A la demande générale, en premier, L’Autobus à Impériale (1970)

L'autobus à impériale..

Un vieux hangar pour terrain de jeux au milieu duquel trône un autobus à impériale londonien : voilà le second foyer de Cap’tain (Scooper), Youpla (Spring), Belle (Bellie), Prof (Brians), Solo (Sticks), Glouton (Doughnut), et Tigrette (Tiger), une joyeuse bande de copains, chanteurs et danseurs.


La Brigade des Maléfices (1971) : celle-là, peu de gens l’ont vue, mais elle vaut son pesant de cacahuètes, ne serait-ce que par la présence de Léo Campion, anarchiste devant l’Eternel (pardon Léo) …

Léo Campion dans le rôle principal

« La Brigade des Maléfices ne figure sur aucun document officiel de la Préfecture de Police. Personne dans le public ne soupçonne son existence et pourtant, chaque jour, s’étend le champ de ses activités. Bien des enquêtes menées par les plus fins limiers de la Police Judiciaire s’arrêtent soudain devant l’impossible, l’incroyable, le surnaturel. C’est alors qu’intervient Guillaume-Martin Paumier, chef de la Brigade des Maléfices. Sherlock Holmes de la féérie, Maigret de la sorcellerie moderne, expert en sciences occultes, familier de l’invisible, l’inspecteur Paumier ne refuse aucune des voies ouvertes sur l’inconnu. Il a accepté d’ouvrir pour nous quelques dossiers, de nous faire participer à quelques-unes de ses étranges enquêtes. »

C’est ainsi que commence chaque épisode de La Brigade des Maléfices, sans doute l’une des meilleures séries fantastiques de la télévision française. Il n’y a eu que 6 épisodes… Si quelqu’un sait où la trouver en dévédé, je suis preneuse… !

Et c’est là qu’arrive Amicalement Vôtre (1971) : avec Tony Curtis et Roger Moore (je préférais de loin Tony Curtis…)

En 1971 aussi, v’lan, c’est le gentleman cambrioleur qui débarque dans les chaumières, j’ai nommé Georges Descrières, dans Arsène Lupin.

Les Rois Maudits, en 1972, une adaptation du livre de Maurice Druon, signée Marcel Jullian et Claude Barma. Avec une distribution à tomber par terre, dont Jean Piat, et Hélène Duc, dans le rôle de Mahaut la méchante…

M.A.S.H. en 1972 aussi,

Les rues de San Francisco, avec le tout jeune Michael Douglas, et Karl Malden (1972)

Poigne de Fer et Séduction avec Robert Vaughn (1972)… Rien que le titre, mmmh un régal…

Prince Noir (The Black Beauty) a également démarré cette année là, ainsi que Kung Fu, La Demoiselle d’Avignon (avec Marthe Keller, toute jeune, et Louis Velle)… Et puis aussi Joseph Balsamo avec Jean Marais… De même que Les Gens de Mogador , avec plein d’acteurs et d’actrices un peu oubliés aujourd’hui : Marie-Josée Nat, Jean-Claude Drouot, Marie-France Pisier, Brigitte Fossey…

En 1973, ont débuté les séries Shaft (ouah, la musique !), Kojak , avec Telly Savalas, aujourd’hui disparu, mais aussi Barbapapa et les fameux Feux de l’Amour, qui sont d’ailleurs toujours diffusés, j’avoue que je ne l’ai jamais regardée… Les protagonistes doivent avoir pris un sacré coup de vieux…!

Et puis aussi L’Ile Mystérieuse avec Omar Sharif dans le rôle du capitaine Nemo …

La série Derrick a débuté, elle en 1974(!), elle est toujours diffusée aujourd’hui, il faut dire qu’il y a eu 25 saisons… Je n’ai jamais trouvé l’inspecteur Derrick vraiment sexy… Genre conservé dans le formol. En même temps, y’en aura plus, l’acteur est décédé au début de cet année…

Sorti aussi en 1974, vous vous souvenez sûrement aussi du premier homme « bionique », alias Steve Austin, dans L’Homme Qui Valait Trois Milliards …

Et puis, en 1975, c’est au tour de la femme bionique de voir le jour, c’est Wonder Woman ! Y’a pas de raison, en effet… Et la même année, on découvre Cosmos 1999 …avec l’inénarrable Martin Landau, dans le rôle du commandant Koenig. Et aussi, pour l’ami pow wow, Michel Strogoff avec seulement 4 épisodes…

Bon, perso, je trouve qu'il a l'air tarte...

Toujours en 1975, sort une nouvelle version de L’Homme Invisible, avec David Mac Callum dans le rôle principal, Ilya Kuriakin dans « Les agents très spéciaux »… Vous suivez, là ?

C’est aussi cette année là que débute Starsky et Hutch (Starsky et Hutch, lalalalalala…)

Putain, la ouature !

En 1976, c’est au tour de Candy (gnan gnan à souhait, les premiers mangas arrivent !), Super Jaimie , Commissaire Moulin (bof bof), et puis aaah… la suite de Chapeau Melon et Bottes de Cuir, avec seul rescapé de la précédente, le très élégant John Steed… Mais mais, avec l’arrivée de Purdey, l’époustouflante Joanna Lumley d’Absolutely Fabulous…

Joanna Lumley

Et toujours avec de belles filles, en 1976 sortent aussi les Drôles de Dames avec Farah Fawcett … 1976, c’est aussi les débuts sur les planches de Kermit la grenouille, dans le Muppet Show (eh oui !)

1977 (j’avais 20 ans… snif) : c’est à ce moment là que le géant vert va crever l’écran (mais non, c’est pas de la pub pour le maïs OGM), j’ai nommé L’Incroyable Hulk …

Le géant vert ...

C’est vrai que dans ces années là, j’avais autre chose à faire (ahem) que regarder la télé… J’étais une grande fille, alors… mais ça ne m’a pas empêchée de regarder quand même Racines, tiré du livre d’Alex Haley, qui raconte l’histoire de son ancêtre africain Kunta Kinte… et même dès fois (oui, je sais, j’ai honte) Dallas et son univers impitoyableuuuu… qui est sorti en 1978… Putain Larry Hagman alias « J.R » le facho…

Rhhhhaaa du pognon du pognon du pognon !

Bon, pour me rattraper les neurones, je regardais aussi Madame le Juge avec la merveilleuse Simone Signoret… Et puis Holocauste avec Meryl Streep et James Woods…(tout ça sorti en 1978, 1979…)

J’en ai sûrement oublié, beaucoup, mais vous êtes là, aussi, pour nous rafraîchir la mémoire, non ?

(à suivre…)

Publicités

Written by Gavroche

15 août 2010 à 10 h 04 min

13 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Tout cela me fait penser à ce que je mets en lien ci dessous… je me souviens en avoir vu des épisodes en n&b à Abidjan, c’est repassé bien plus tard à la tv frenchie.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/
    Les_Sentinelles_de_l’air
    (lien scindé, ce bouzin de WP ne prend pas la totalité du link, greuh.)

    En même temps, frérot et moi, gamins, avions très très peu le droit de regarder la tévé… donc j’ai loupé des tas de trucs à l’époque ou simplement vu un machin de ci de là…
    Bon.. ça nous rajeunit point s’pas…

    mebahel5

    15 août 2010 at 10 h 13 min

    • Le lien pour cette série est celui-ci :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Sentinelles_de_l%27air

      Je connaissais sous le nom de « Thunderbirds »…
      Une des premières séries d’animation avec des marionnettes, mais je ne suis pas spécialiste… !

      Gavroche

      15 août 2010 at 10 h 28 min

      • C’est ça.
        Comment se fait-il que tu aies pu mettre le lien en entier alors que quand je l’ai mis il était cliquable que jusqu’au « l' » et plus après (donc renvoyait à une page erreur de wiki)
        Brèfles, s’pa grave, un mystère de plus du Ternet 🙂 comme celui qui fait que je ne peux pas mettre de comm chez pow wow sauf par extraordinaire et sur d’autres ordis que les miens.

        mebahel5

        15 août 2010 at 10 h 33 min

  2. ah nonnonnon, la femme bionique c’est Super Jaimie. L’autre, wonder machine c’est juste une fiiiiiiille avec un short à étoiles qui sait pas courir 😦
    je l’ai jamais supportée, j’ai toujours trouvé qu’elle donnait une image cruchissime des filles (sans en avoir vraiment conscience, mais elle m’exaspérait).

    Par contre l’autobus à impériale, grandiose 🙂
    merci Alain pour le lien donné sur l’autre article. Cette série n’a jamais été rediffusée, j’avais lu un jour que c’était parce que les films étaient en mauvais état, mais visiblement ça n’est pas le cas, quelqu’un-e a une explication ?

    kakophone

    15 août 2010 at 10 h 37 min

    • Exact, Wonder Woman était effectivement très cruche, j’avoue ne pas avoir regardé ça souvent… :-))

      Gavroche

      15 août 2010 at 10 h 42 min

  3. @ Mebahel : pour répondre, ou pour commenter, il faut être connecté, c’est curieux que tu puisses laisser un com ici, et pas chez pow wow ???

    Gavroche

    15 août 2010 at 10 h 41 min

  4. Dans les seventies j’ai eu ma période foot et western, et je me souviens d’une série que j’adorais parce que le héros défendait les indiens et il ne se séparait jamais de son chien.
    Quand elle passait dans « la une est à vous » le samedi aprem, je faisais semblant d’être malade pour pas aller au foot et pouvoir la regarder.
    Ça s’appelait Hondo http://www.youtube.com/watch?v=RzhtZlanT1c
    (avec une jolie faute dans le titre de l’épisode)

    alainbu

    15 août 2010 at 11 h 21 min

    • Cette série (1967) était inspirée du film du même nom, « Hondo » avec John Wayne… (assez mauvais le film, d’ailleurs)…

      Gavroche

      15 août 2010 at 11 h 39 min

  5. « une fiiiiiiille avec un short à étoiles qui sait pas courir 😦
    je l’ai jamais supportée, j’ai toujours trouvé qu’elle donnait une image cruchissime des filles (sans en avoir vraiment conscience, mais elle m’exaspérait). »
    Ha ouais, tout pareil, ri-di-cu-le, la miss.
    Passke si Chuck Norris avait une fille, elle aurait des ovaires, des vrais, nanmého, pas un short à étwalz pour faire staïle.

    mebahel5

    15 août 2010 at 14 h 06 min

    • «si Chuck Norris avait une fille» la pôvre ^^

      en même temps, Chuck Norris n’est pas une fille, Chuck Norris n’a pas de cerveau

      kakophone

      15 août 2010 at 15 h 19 min

      • Oh, Xcellent :-))))

        mebahel5

        15 août 2010 at 18 h 58 min

  6. Rhô lô lô, y en a tellement eu. En fait on a été pétri là dedans. Ah ouais, kung-fu, c’est un de mes plus beaux souvenirs de série.

    Y a eu aussi la cloche tibétaine, et un truc chinois qui passait le samedi soir, genre après roger pierre et JM Thibault, ça s’appelait la légende des chevaliers aux 101 étoiles ou un truc comme ça… pfff, que de souvenirs…aaaah, le muppet show…j’ai rêvé ou j’ai pas vu Star Trek ni Mission impossible? ;o)

    superpowwow

    15 août 2010 at 19 h 03 min

    • et l’homme de fer ?
      mais peut-être qu’elle en garde sous le coude pour le prochain épisode.

      alainbu

      15 août 2010 at 19 h 25 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :