LES VREGENS

Apnée

with 6 comments

J’ai trouvé un lien par zazard permettant de calculer son empreinte écologique (dans les grandes lignes, parce que c’est pas très affiné mais bon), c’est sur le site de l’ADEME, c’est là:

http://www.ademe.fr/CLIMACT/

J’étais content pour mon résultat, enfin parce qu’ils me le disaient à la fin:

Félicitations!

Vous étiez peut-être déjà acteur du développement durable, ou vous avez pris conscience des enjeux. Vous méritez nos félicitations. Quoiqu’il en soit, continuez sur cette lancée et faites des adeptes autour de vous. Plus nous serons nombreux, plus nous serons efficaces pour relever le défi climatique.

Alors je vous le dis pour faire des adeptes, c’est obligatoire, mes biens chers frères.

Mes résultats:

4025kg CO² + un forfait obligatoire de 2055kg CO² = 6080kg CO².

Ah oui mais merde, c’est vrai j’étais content avec 6 tonnes de CO², mais je me suis rendu compte que c’était…6 tonnes par jour!

Ça me paraît énooorme et eux ça leur plaît! Ils sont pas difficiles à l’ADEME!

NB: J’ai écrit ce billet en arrêtant de respirer pour améliorer mon score, c’est pour ça qu’il est pas long.

Publicités

Written by superpowwow

16 août 2010 à 15 h 02 min

Publié dans Non classé

6 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. J’ai parcouru le questionnaire et j’ai eu l’impression, sans doute fausse que les auteurs ont ( inconsciemment ? ) pris le parti de culpabiliser les gens modestes, obligés de vivre loin de leur lieux de travail et d’utiliser leur voiture pour s’y rendre, faute de transports en commun dignes de ce nom. Comme si tout n’était qu’une question de choix, sans aucune autre contrainte externe, par exemple d’ordre économique. Salauds de pauvres tiens !
    http://vids.myspace.com/index.cfm?fuseaction=vids.individual&videoid=2508088

    beyondtheeyes

    16 août 2010 at 16 h 11 min

  2. C’est bizarre, j’ai fait le test en racontant n’importe nawak, et moi aussi j’ai eu les félicitations, avec moi aussi 6 tonnes de co2 …

    Cela dit, Vincent a raison, nous qui habitons la campagne, difficile d’aller faire ses courses à pied, hein… Et pas de transports en commun ici…

    Alors, je fais une fois par mois, et j’ai un gros congélo …

    Gavroche

    16 août 2010 at 16 h 23 min

  3. Entendu vaguement ce midi sur Inter qu’il fallait se méfier de plus en plus de l’ADEME rapport aux lobbyistes d’EDF qui s’y incrustent.

    alainbu

    16 août 2010 at 16 h 43 min

  4. Vincent, il me semble que dans ce questionnaire, on ne prend pas en compte le fait que tu habites en campagne parce que ce n’est pas une enquête socio-professionnelle, c’est juste une question de savoir ce que tu rejettes, toutes considérations de revenus ou de moyens mises à part. Ceci dit, je me méfie toujours de ce genre d’enquête à la louche, et j’ai eu écho aussi de la non-neutralité de l’ADEME. Peut-être qu’ils sont bons à mettre à la benne, l’ADEME.

    Ami lecteur, un jeu de mots subtil s’est glissé dans ce commentaire, sauras-tu le retrouver?

    superpowwow

    16 août 2010 at 22 h 20 min

  5. Je n’ai pas répondu au questionnaire parce que je suis sûre que j’aurais décroché le pompon. Pas de bagnole, plus trop d’avion… je voyage plutôt en train et en transports en commun.
    Mais je produis un max de déchets parce que ces enfoirés de fabriquants font des emballages plastique qui vont ensuite dans des emballages carton lesquels sont recouverts de plastique… Dans les magasins, je gueule quand on me propose un sac plastique, surtout dans les boutiques bio.
    A Paris, on ne peut pas recycler les divers légumes et autres aliments en compost, on n’a pas les poubelles pour ça et comme c’est Veolia qui ramasse, car il a remporté le marché dans les mairies de droite, les déchets sont tous mis dans le même tonneau.Comme, en plus, j’ai des voisins obtus qui continuent à mettre les bouteilles plastique dans la poubelle pour le papier, j’ai des moments de découragement.
    J’ai un bureau de l’ADEME à deux pas de chez moi : ils sont gentils… mais bon, ils ne sont pas très « pushy »… et puis, seuls les propriétaires ont des réductions d’impôts s’ils font des économies d’énergie… les locataires, ils subissent mais ils paient aussi.
    C’est comme les diagnostics avant l’achat d’une maison ou d’un appart ! Vous n’êtes pas chez les pollueurs si vous avez du chauffage électrique ! Du grand n’importe quoi, les critères français de pollution. On voit que Copenhague a été un naufrage… d’ailleurs, Borloo est-il noyé dans le pastis ? On ne le voit plus.

    clomani

    17 août 2010 at 9 h 52 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :