LES VREGENS

Defamation

with 5 comments

Quelqu’un en a parlé sur le forum d’Alain K tout à l’heure, je n’en avais vu que quelques extraits jusqu’à présent.
C’est une enquête édifiante réalisée par un juif israélien Yoav Shamir sur l’utilisation de l’accusation d’antisémitisme contre toute critique envers Israël ou les juifs dans le monde.

Bien évidemment ce film a été utilisé par toutes sortes de véritables racistes ou antisémites et autres conspirationnistes, mais j’ai réussi à trouver une chaine qui semble  « fréquentable » où l’on trouve le film en 9 parties (seul bémol, les sous-titres sont truffés de fautes).

J’espère qu’il n’y a rien d’incorrect à diffuser ces liens, le cas échéant on supprime le billet.

Petits extraits pris au hasard : des adolescents israéliens visitent un camp d’extermination en Pologne et après avoir vu les chambres à gaz les jeunes se culpabilisent de ne pas être plus émus, Yoav Shamir précise : «  Ils ne pouvaient pas accepter le fait qu’ils ne ressentaient pas d’émotions après toutes les préparations qu’ils avaient subies ».

Ou encore Yoav Shamir : «  je réalise qu’après avoir vu des horreurs que mon peuple avait endurées, d’autres peuples qui souffrent pourraient sembler moins importants »,

une adolescente : « c’est peut-être notre problème, quand on voit une maison arabe détruite par l’armée aux informations, on se dit que c’est pas grave, on a connu pire ».

On peut rester optimiste quand on voit des gens comme Uri Avnery en Israël qui, en parlant des représentants du lobby israélien, dit : « aucun d’entre eux ne se bat contre l’antisémitisme, ils se battent contre la critique d’Israël »,

ou encore aux USA Norman Finkelstein : « l’holocauste nazi est devenu la principale arme idéologique pour lancer des guerres d’agression ».

Evidemment l’ADL dont il est largement question dans le film, a déclaré à la sortie de celui-ci : « qu’il avilissait et rabaissait la question de l’antisémitisme et qu’il n’était que la perception politique perverse et personnelle de Shamir et une occasion manquée de réaliser un document sérieux sur une question importante ».

Le site officiel est ici :

http://www.defamation-thefilm.com/html/home_frz.html

La première partie :

les 8 autres parties sont sur la même chaine par ici http://www.youtube.com/user/qsdfgh84

Publicités

Written by alainbu

21 août 2010 à 23 h 57 min

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Je viens de regarder le premier extrait… Je trouve ce bourrage de crâne terrifiant. Tous ces enfants qu’on entretient dans la haine et le racisme envers tous ceux qui ne sont pas juifs, et forcément, donc, antisémites…

    Le journaliste de Yediot Aaronot résume la situation « ils sont tous antisémites… »

    Rien d’étonnant que la société israélienne soit devenue ce qu’elle est : une société « contre »…

    Je vais regarder la suite…

    Gavroche

    22 août 2010 at 11 h 34 min

  2. Dans le Guardian, la parole de quelques « appelées » que leurs expériences vers Gaza ou les territoires occupés ont ébranlées, elles.
    http://www.guardian.co.uk/world/2010/aug/22/israel-female-soldiers-gaza-occupation
    (en V.O.)

    florence

    22 août 2010 at 13 h 23 min

    • Merci Florence, ça redonne (un peu) l’espoir.

      alainbu

      22 août 2010 at 15 h 00 min

  3. Merci pour ce lien Alain, je vais regarder ça ce soir avec intérêt!

    superpowwow

    22 août 2010 at 15 h 34 min

  4. Voilà, j’ai vu le film… Et c’est véritablement une horreur, toute cette propagande pour formater les jeunes esprits…

    Norman Finkelstein est formidable, on sent aussi qu’il est profondément malheureux et blessé d’avoir été viré de l’université israélienne où il travaillait, viré aussi de celle de Chicago, sous la pression du « lobby juif », dont il dit clairement que cela conduira Israël à sa perte. Il lui est aussi interdit d’entrer en Israël, comme un autre universitaire, Ilan Pappé, pour des raisons de « sécurité »… Il a même été emprisonné en Israël.
    Du coup, je vais lire ses livres…

    Les deux auteurs du livre « le lobby juif », interviewés par le cinéaste, m’ont fait penser à Pierre Péan devant M. Schneidermann… Evidemment, comment « prouver » que l’on n’est pas antisémite, « dans le secret de son âme, hein ?

    A ce sujet, je n’ai trouvé aucune référence sur ce livre, sans doute n’est-il même pas traduit en France. On se demande pourquoi ?

    En tous cas, merci pour ce lien, salutaire.

    Gavroche

    22 août 2010 at 17 h 14 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :