LES VREGENS

« Le bruit des glaçons » Bertrand Blier , le retour !

with 5 comments

Le film de Blier n’a pas besoin que je me fende d’un billet pour assurer une promo d’enfer mais je viens de le voir, j’ai aimé, et je tiens à vous faire part des quelques raisons de ma satisfaction.

D’abord il y a un texte, des répliques qui fusent et frappent souvent juste et fort. Et puis deux acteurs, deux pointures, qui s’appuient sur les dialogues pour se renvoyer la balle avec brio. Il y a aussi d’autres rôles qui entrent peu à peu en scène, prenant tour à tour de l’importance, en particulier Anne Alvaro, à la fois touchante d’humanité et sublime dans son jeu. Enfin, pour orchestrer le tout, il y a un Blier, à la fois cynique, désespéré, lucide et sarcastique. Il met son intrigue, son texte et ses acteurs en musique (et quelle bande-son !), et en image (quel cadrage, quel art du montage !). Blier touche juste et nous touche, en plein coeur. Pourtant le sujet est grave, tout le monde le sait, saloperie de crabe, mais l’Art fait des yeux neufs et ce film y réussit parfaitement.

Publicités

Written by Juléjim

25 août 2010 à 19 h 15 min

Publié dans Cinéma, humour

Tagged with

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Je crois bien que je vais aller voir ce film…

    Parce que cette histoire me parle, j’ai une amie qui a eu un cancer du sein (elle va bien) elle a écrit un livre ou elle personnifie sa maladie. Son cancer a été baptisé « Marcel »…

    Et parce qu’il y a Albert Dupontel que j’adore (surtout depuis « la Maladie de Sachs » tiré du bouquin éponyme de Martin Winckler (formidable).

    Gavroche

    25 août 2010 at 19 h 42 min

    • Dès que j’ai entendu parler du film, j’ai eu envie d’aller le voir. Ta critique va m’y pousser… j’irai probablement demain.
      Car j’ai eu un cancer du sein avec tumorectomie, chimios et rayons + traitement de 5 ans (terminé en mai dernier). Je l’avais appelé Koko (en référence à un ver solitaire qui m’avait permis de me goinfrer tout un été et que j’avais appelé Kiki). Tout le temps des traitements, j’ai trouvé que j’avais de la chance d’en avoir eu un guérissable, et qu’il allait me permettre d’amorcer un virage dans ma vie. J’ai viré (pas trop mal je trouve)… Je le dois aussi à une thérapeute qui a écrit elle aussi sur son cancer et la colère qui y était liée.
      Mais un bon Blier, ça vaut le détour !

      clomani

      26 août 2010 at 10 h 52 min

  2. À lire l’ITW de Tavernier dans le Télérama n°3163 ou ici http://www.telerama.fr/cinema/bertrand-blier-pour-moi-il-n-y-a-plus-de-cinema,59345.php

    beyondtheeyes

    25 août 2010 at 20 h 09 min

    • Bertrand, oui, mais Blier, pas Tavernier ?

      Enfin, il me semble. Bertrand Tavernier, un géant du cinéma français, lui aussi, notez bien.

      ***************************
      Edit : j’en profite pour faire un ajout. La bande-son est richissime sur ce film. Blier dit ne pas être un cinéphile, bon, s’il le dit… mais qu’il ne me dise pas qu’il n’est pas non plus mélomane, jazzophile et tutti quanti, je ne le croirai pas ! Avant le générique de fin, deux chansons se succèdent : « Ailleurs » de Félix Leclerc et « Ne me quitte pas » interprété par Nina Simone. Le « Ailleurs » de Leclerc est écoutable ici : http://www.musicme.com/#/Felix-Leclerc/albums/Felix-Leclerc-0731454291521.html?play=01_18 et voici le texte de la chanson. Un poème, en fait.

      « Je brise tout ce qu’on me donne
      Plus je reçois et moins je donne
      Plus riche que forêt d’automne
      N’aide personne

      Bonheur m’alourdit et m’ennuie
      Ne suis pas fait pour ce pays
      Avec les loups suis à l’abri,
      Clarté qui bouge et toi qui gigues.

      L’amour n’est pas sous les draps blancs
      Au fond des cieux où sans fatigue
      Le vent…
      Matin qui joue sur l’océan.

      Soir de gala rempli d’enfants
      Ailleurs, cher amour, on m’attend
      Il faut que tu y sois aussi
      Sinon je ne sors pas d’ici.

      Cent fois mourir homme dans tes bras
      Que vivre dieu là-bas sans toi,
      Te l’ai dit en janvier,
      Te le dirai en août.. « 

      julesansjim

      25 août 2010 at 20 h 54 min

  3. Rapide complément d’information pour celles et ceux pour qui le film de Blier serait encore d’actualité. Le 7/9 du dimanche sur france-inter consacrait ce matin la dernière page culturelle à un entretien avec B.B : il y parle de son dernier film, de la pièce de théâtre qu’il met en place actuellement, de la vie, de la mort etc…

    https://cafemusique.wordpress.com/2010/08/25/le-bruit-des-glacons-bertrand-blier-le-retour/#comments

    ça démarre vers 1:43 au chrono

    julesansjim

    5 septembre 2010 at 15 h 14 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :