LES VREGENS

Le jour où j’ai fait « ma » rentrée littéraire, à vélo.

with 5 comments

Il y a un mec que j’admire par chez nous en Francilie, il s’appelle Jean-Marie Ozanne, vous l’avez peut-être déjà vu à la télé (chez Ferney du temps du Bateau livre sur fr.5) ou bien à la radio (france inter/france cult). Ce type a créé à Montreuil sous bois il y a 20 ans une librairie indépendante qu’il a appelée « Folies d’encre ». Dès que vous avez un peu de temps lisez l’entretien qu’il a accordé à ARPEL, vous comprendrez pourquoi je vénère ce genre de bonhomme.

Si je vous parle de « Folies d’encre » maintenant , ce n’est pas seulement parce que c’est la rentrée littéraire annoncée dans tous les journaux, c’est que j’ai découvert, il y a à peine une semaine, qu’une sorte d’antenne de la librairie Folies d’encre existait à deux pas de chez moi. 5mn à vélo ! Depuis 5 ans ! Et je l’ignorais ! En fait, depuis la création de « la maison mère » un réseau s’est peu à peu mis en place, chaque librairie restant indépendante des autres mais chacune développant une politique de promotion du livre et de la lecture visant en priorité à faire connaître la plus grande diversité de titres possibles et, notamment, ceux dont on parle peu, voire pas du tout.

Ainsi, ma petite librairie aulnaysienne édite une feuille de chou « Encre folle », un 4 pages mensuel gratuit où l’éditorialiste donne quelques bonnes pistes de lecture pour la rentrée, en ces termes :

« S’il ne devait y avoir qu’un seul roman à lire pour cette rentrée 2010 (ce serait dommage, mais bon, on sait que vous n’avez pas toujours beaucoup de temps !), on vous le dit tout de suite c’est assurément Où j’ai laissé mon âme de Jérôme Ferrari chez Actes Sud. Oui, il semble plutôt risqué d’affirmer ce genre de chose mais quand on tombe sur un GRAND livre -et croyez-nous, ça n’arrive pas tous les jours, même pas tous les ans- ce n’est pas si compliqué. Où j’ai laissé mon âme est un GRAND livre parce qu’il réussit, dans une langue magnifique, à dire ce qu’est la complexité d’être un Homme, à nous interroger sur ce que nous-mêmes avons fait de notre âme, sur l’endroit où nous l’avons laissée… »

Alors vous allez me dire « ouais, c’est un bouquin pour Sarko, Hortefeux ou Besson ça ! pour qu’ils prennent conscience non seulement des conneries qu’ils profèrent depuis un certain temps, mais aussi de celles qu’ils font depuis déjà trop longtemps ! parce que moi, tu vois, mon âme, elle est très bien là où elle est sensée être, tu vois, pas d’problème avec ça ! » Ben peut-être mais moi, je sais déjà que je vais faire un détour par ce livre dès que possible. En attendant, j’ai acheté deux bouquins et j’en ai commandé deux autres, aussi. J’ai acheté  » C’est maintenant ! 3 ans pour sauver le monde » de Jean-Marc Jancovici et Alain Grandjean (au Seuil) et « Une brève histoire de l’avenir » (Livre de Poche)de Jacques Attali. La commande ce sont les deux Jean-Claude Michéa, expressément re-commandés par Jean-Steph et Mat : « L’Empire du moindre mal : essai sur la civilisation libérale, Climats, 2007″ et « La double pensée. Retour sur la question libérale, Champs-Flammarion, 2008. » Soit un total de 31€… Ben ouais, quand même… mais moi quand j’aime, je ne compte pas, j’enlace.

Bon. C’est pas tout ça mais j’ai de la lecture qui m’attend, c’est fou ! Une folie d’encre !

Publicités

Written by Juléjim

27 août 2010 à 21 h 53 min

Publié dans Culture, Ecologie, Littérature, Politique

Tagged with , ,

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Zut, j’ai acheté 4 bouquins chez mon libraire préféré (dont je donne la référence ici : « Le Flâneur des Deux Rives », en haut des marches Rue Monsieur le Prince, presque en face des cinémas).
    Pas une librairie classique, mais il y a tout ce que vous ne trouvez pas chez les libraires « classiques » et plein de B.D. de tous les âges.

    clomani

    28 août 2010 at 10 h 33 min

  2. Pourquoi tu dis Zut Tata Clo ?

    Moi j’avais à peine terminé mon billet sur le blog, j’étais encore dans les 1ères pages du Attali que je tombais dans lemonde magazine sur l’itw d’un philosophe allemand, Harmut Rosa, qui, dans la filiation du génial Virilio, poursuit la réflexion sur le concept de vitesse. Son dernier bouquin s’appelle « Accélération » (ed. la Découverte), ce qu’il dit est à la fois passionnant et terrifiant. Le seul espoir à l’horizon : basculer dans la décroissance, en commençant par ralentir nos modes de gestion du temps, et de l’espace.
    Ensuite, il y a le Jérôme Ferrari chez Actes Sud et puis aussi « Ouragan » de Laurent Gaudé, qu’il a écrit à partir de la tempête Katrina (Actes Sud aussi).

    Et si je dois ne pas me presser, décroissance oblige, j’en ai pour un moment… En attendant, je fais des listes d’attente, toi aussi je suppose ?

    julesansjim

    29 août 2010 at 9 h 49 min

    • Moi je fais des listes, des mails à Philippe le libraire, et pis j’oublie ! Et je ne sais pas m’arrêter d’acheter des bouquins.
      Il va falloir, là aussi, se mettre à la décroissance (dommage pour les bons libraires) et prêter nos bouquins préférés… à condition qu’on nous les rende !

      clomani

      29 août 2010 at 10 h 15 min

    • Oui, dur le budget livres.
      Chez Gibert quand-même, bcp d’occasions même en anglais, et même pour des choses récentes, je suppose que les journalistes les refourguent là?
      « La double-pensée » je viens de le trouver à la médiathèque près de chez moi, Djac nous a impressionnés dis-donc.
      Mais je finis d’abord le « Hopes and Prospects » de Chomsky – très instructif, mais surtout précis, sur des sujets où je ne connais pas grand’chose, comme, au hasard, l’Amérique du Sud, le Honduras, ça alors…
      Et pour rêver et rire un peu le « Great Railway Bazaar » de Theroux, facile, léger. Léger, mais ses descriptions de Téhéran et de l’Afghanistan au début des années 70 paraissent d’un autre espace-temps…

      florence

      29 août 2010 at 10 h 29 min

  3. […] un commentaire » Rappelez-vous,  j’avais évoqué ce livre il y a quelques semaines, à lire absolument sur le conseil de ma libraire. Et bien je viens d’en achever la lecture […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :