LES VREGENS

Les catastrophes naturelles qui n’en sont pas

with 2 comments

On en avait déjà entendu parler pour l’accident pétrolier du Golfe du Mexique, mais voici encore un des bienfaits de la concurrence libre et non-faussée, au Chili cette fois, selon The Independent:

« Mineurs chiliens: la faute à la cupidité et à la corruption

L’accident minier au Chili a été causé par une course aux profits de la part des propriétaires, en cette période de boum des prix du métal, associée à une négligence scandaleuse de la sécurité, selon les syndicats. (…)

Cette non-application des règles élémentaires de sécurité (note: aucune sortie de secours) est le résultat de décenies de lutte contre les syndicats sous Pinochet, dont la dictature, soutenue par l’Occident de 1973 à 1990, a tout fait pour écraser les syndicats. Les gouvernements qui ont suivi ne sont pas revenus sur ces lois répressives. (…)

Mais les deux propriétaires de la mine risquent un procès, après leur interrogatoire de la semaine dernière. La justice a bloqué 900 millions de pesos (1,2 millions de livres) des comptes de la société, pour couvrir d’éventuels dédomagements à la suite de la catastrophe. Cette décision fait suite à des déclarations des propriétaires, dans lesquelles ils indiquaient qu’ils envisageaient de se mettre en faillite, pour éviter d’honorer leurs obligations financières, entre autre envers leur personnel.

Les soupçons de corruption se renforcent, qui seule aurait permis à cette mine de rester en activité. Le Chili, où l’activité minière est à l’origine d’énormes fortunes, ne compte que 16 inspecteurs pour 4500 mines. Il y a déjà eu 31 accidents mortels cette année.

La non-application des lois est possible parce que les gouvernements successifs ont cherché à faire du Chili (1er producteur mondial de cuivre) un géant dans le secteur minier, et à dépasser le Pérou dans ce domaine. »

Autrement dit, ce ne sont pas juste deux méchants, mais tout un système.
Etonnant, non?

L’article complet:

http://www.independent.co.uk/news/world/americas/chilean-miners-ordeal-caused-by-greed-and-graft-2064955.html

Publicités

Written by florence

29 août 2010 à 11 h 56 min

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Dans notre monde la vie des gens compte moins que le pognon… Et personne ne moufte, ou si peu.

    Gavroche

    29 août 2010 at 12 h 00 min

  2. J’ai entendu vite fait chépuhou que la mine allait fermer, et que les salaires n’étaient même pas payés aux ouvriers qui se battent.

    superpowwow

    31 août 2010 at 21 h 12 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :