LES VREGENS

zazen

with one comment

If I’m not mistaken, everyone seems to go back

to where they came from, ending up right

where they began. Our beloved cat died today.

She liked to sit on my head during zazen

back when she was a child. I bow to her magnificence

beside which all churches and temples are privy holes.

After Ikkyu and Other Poems

Jim Harrison

Sauf erreur de ma part, tout le monde semble

revenir au départ, pour en finir là même

où on a commencé. Notre chatte bien-aimée aujourd’hui est morte.

Quand elle était petite, que je faisais mon zazen,

elle aimait prendre place sur ma tête. Je salue sa splendeur

à côté de laquelle les temples et églises ne sont que trous de chiottes.

Traduction JL Piningre, « L’éclipse de lune de Davenport »

(et si ça pouvait donner envie à ulysse de lire dalva et légendes d’automne…)
Publicités

Written by zozefine

22 septembre 2010 à 15 h 37 min

Publié dans humeur, Littérature

Tagged with , , ,

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Bien sûr que ça me donne envie, cigale.
    Pour l’instant, je n’ai sans doute pas lu les « bons » Jim Harrison.
    Mais Dalva et Légendes d’automne sont dans la liste de mes futurs achats.

    ulyssem

    22 septembre 2010 at 18 h 28 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :