LES VREGENS

Jolly Old England

with 6 comments

Même les journaux très comme-il-faut s’affolent un peu.

Le vertueux Independent (qui, il y a quelques jours, titrait « La France en feu »), détourne des classiques (Dickens, Orwell) pour signifier que cette fois, les Conservateurs exagèrent en mettant à bas les traditions nationales:

« LE CONTE DE DEUX PETITES VILLES: TOUS DANS LE MEME BATEAU… VRAIMENT?

Les restrictions de dépenses publiques auront-elles les mêmes effets pour tout le monde? En visitant la riche circonscription de Cameron et celle d’Ed Miliband, nos envoyées spéciales se sont rendu compte que certains étaient moins égaux que d’autres. »

Le Guardian est plus direct, et ose le « nettoyage social », en référence au nettoyage ethnique:

« LES MUNICIPALITES ORGANISENT L’EXODE DES FAMILLES PAUVRES

A cause des suppressions d’allocation logement, les municipalités réquisitionnent des Bed and Breakfast (note: dans des petites villes autour de Londres) : plus de 200 000 personnes risquent de quitter Londres lors de ce nettoyage social. »

Il y a quelques jours, le même journal préférait un parallèle avec la brutalité de l’univers des frères Coen dans un autre titre, qui se passe de traduction: « No Country For Poor People ».

C’est l’économiste Paul Krugman, infatigable éditorialiste au New York Times, que je trouve le plus cruel :

LES FASHION-VICTIMS ANGLAIS

Au printemps 2010, l’austérité budgétaire est devenue à la mode. Je pèse mes mots: ce consensus soudain, chez les Gens Très Sérieux, selon lequel il fallait équilibrer les budgets là, tout de suite, maintenant, ne se basait sur aucune analyse détaillée. C’était comme une toquade, quelque chose que tout le monde s’est mis à proclamer vrai, sous prétexte que les initiés le disaient. (…)

Mais aucune mode très suivie ne passe sans laisser de victimes dans son sillage. Cette fois, ces victimes sont les Anglais, qui ont la malchance d’avoir un gouvernement élu au moment où l’engouement pour l’austérité battait son plein, qui refuse donc d’admettre qu’il s’est trompé. (…)

Et maintenant? Peut-être que les Anglais auront la chance que quelque chose se passe qui pourrait sauver leur économie. Mais le plus probable, c’est que l’Angleterre de 2011 ressemblera à l’Angleterre de 1931, ou aux Etats-Unis de 1937, ou au Japon de 1997, à savoir: une austérité budgétaire précipitée ralentira à nouveau l’économie. Comme toujours, ceux qui refusent de comprendre les leçons du passé ne peuvent que le reproduire. »

Tous ces articles in extenso:

http://www.independent.co.uk/news/uk/politics/a-tale-of-two-towns-were-all-in-this-together-oh-really-2114968.html

http://www.guardian.co.uk/politics/2010/oct/24/exodus-poor-families-from-london

http://www.guardian.co.uk/politics/2010/oct/24/no-country-for-poor-people

http://www.nytimes.com/2010/10/22/opinion/22krugman.html?_r=1&scp=1&sq=british%20fashion%20victims&st=cse

Publicités

Written by florence

24 octobre 2010 à 13 h 40 min

Publié dans Actualité internationale, économie

Tagged with

6 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Peoples of Europe, rise up

    Gavroche

    24 octobre 2010 at 14 h 30 min

    • cette photo m’émeut infiniment, même si je sais que les KKE c’est d’affreux stals… je sais pas, dans l’espoir ruiné, dans la rage, le rêve malgré tout, merde d’un monde meilleur au moins. octobre rouge, oui.

      zozefine

      24 octobre 2010 at 18 h 13 min

  2. En live, son pourri inside (pour se mettre dans l’ambiance) :
    el pueblo unido…

    alainbu

    24 octobre 2010 at 17 h 22 min

  3. dans le même genre en plus, comment dire, vous verrez bien, el pueblo unido jamas sara vencido par les inti illimani, moi je vous dis je pleure comme une madeleine ! je les ai vus juste après la chute d’allende, à la fiesta de l’unità à florence, 50.000 personnes, il y a pas de mots pour exprimer ce qu’il se passe dans ces moments, tout le monde, une marée de gens, chantait, pleurait, se prenait la main, c’était terrassant de beauté, de grandeur, grisant… la force et la folie des foules.

    (je sais pas comment tu as mis le YT, alain. mais faites aussi un tour sur inti-illimani – ça émeut et ça dope; en plus il y a les paroles)

    zozefine

    24 octobre 2010 at 18 h 03 min

  4. Il n’empêche… L’autre jour à Cahors, j’ai entendu « Aux armes ! », « Aux armes ! », j’ai entendu l’Internationale, la Marseillaise, et « El pueblo, unido, jamas sera vencido »…

    Et ça faisait très longtemps…

    J’attends que randal (grmrmmrblll) se décide ENFIN à numériser ce qu’il a filmé, pasqu’en plus vous aurez le plaisir de voir ma bobine…;-)

    Gavroche

    24 octobre 2010 at 18 h 43 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :