LES VREGENS

Madame Borloo et la télé poubelle

with 5 comments

Moi qui ne regarde pas souvent la boîte à conneries, mardi soir je suis tombée (le mot est juste) sur une émission de télé poubelle, télé caniveau, télé décharge, ou télé fosse septique. Au choix. C’était sur le « service public » (si, si …!) à 20h35, sur France 2, et c’était présenté par Mâme Borloo, alias Béatrice Schönberg… Et en « prime taïme », s’il vous plaît… Même pas un avertissement pour déconseiller ce machin aux plus jeunes, le CSA ne va quand même pas enquiquiner une femme de ministre…

Vous ne le savez peut-être pas, mais il paraît que Drucker et Ruquier ont annoncé récemment , en bons démocrates qu’ils sont, qu’ils n’inviteraient pas Marine Le Pen dans leurs émissions … Faire l’apologie de la dégueulasserie, pas question.

Faut dire que franchement, quand on a vu l’émission de mardi, c’est pas la peine d’inviter la fille du borgne, parce que Mâme Schönberg la remplace avantageusement. Et cette émission trash est produite par un certain Emmanuel Chain, l’homme aux gros sourcils, propriétaire de la boîte de prod « Elephant et Cie », spécialiste de télé-crapoteux, et accessoirement, membre du fameux Club « le Siècle ». Lui aussi, ce brave homme, est bien de son époque pourrave.

Le titre de l’émission, c’était ça : « Face à l’injustice, des hommes et des femmes hors la loi. » Et la désobéissance civile façon Schönberg, voilà ce que ça donne : « Nous parlons ce soir de ces hommes et de ces femmes qui se mettent hors la loi. Ils ne le font en fait ni par choix, ni par vengeance mais par nécessité… »


« Comme ces propriétaires lassés d’une justice trop lente, ils prennent les choses en main, jouent l’intimidation et les gros bras face à des locataires qui ne payent pas. D’autres basculent dans le drame : pour défendre leur bien, ils vont jusqu’à tuer. Mais peut-on tuer pour se défendre ? Des affaires qui finissent souvent aux assises. »

Alors évidemment, le reportage commençait par du bien graveleux, deux femmes victimes d’abus sexuels, la première, violée par son voisin alors qu’elle était enfant, passait en jugement pour avoir, avec son copain, tabassé son agresseur parce qu’elle ne trouvait pas la justice assez sévère. La seconde violée par son grand-père, son père et son oncle, découvrait devant la caméra que tout son entourage savait ce qui se passait… Comment leur en vouloir, hein, à ces malheureuses ?

Le reportage montrait ensuite l’expulsion d’un locataire, effectuée devant la caméra par le propriétaire d’environ trois cents appartements. « Pour ses deux employés, les expulsions, ça fait partie du job. Même si, à chaque fois, ça reste une épreuve. » Pauvres employés obligés de porter les meubles des locataires quand ils les virent… On sait maintenant qu’au 145, rue de Bourgogne, à Tours, « la locataire est en attente d’expulsion mais là, l’hiver va arriver, elle va rester au chaud », selon l’infortuné propriétaire.


Et se poursuivait avec l’histoire d’une autre « victime » : « Un homme que nous appellerons Fabrice, 57 ans, condamné à un an de prison pour avoir expulsé un locataire au cours d’une opération commando. » « Ce père de famille sans histoire possède un domaine dans la banlieue chic de Bordeaux ». Son locataire ayant plusieurs mois de loyers impayés, il tenta de s’arranger avec lui. « Mais le locataire ne paye toujours pas. Pire, il mène grand train sous les yeux de Fabrice. » Fabrice confirme avoir vu son locataire vivre « avec grande bombance, sous notre nez ». Il engage alors un ami, ancien commando de marine, qui, cagoulé et armé, fait irruption au domicile du locataire pour assommer et ligoter ses deux enfants. Le pauvre, il a écopé d’un an de prison ferme pour séquestration et violation de domicile. « Quant aux milliers d’euros, il ne les a toujours pas récupérés. Le locataire, lui, s’est volatilisé pour aller sévir à Aix-en-Provence, à quelques kilomètres de chez Fabrice. Sa nouvelle victime s’appelle Pierre-Yves Loiseau, malheureux propriétaire d’un cinq pièces dans le centre-ville. »

Les français, tous propriétaires, disait le Chef… On devrait imposer aux locataires, ces loosers, ces feignants, de louer le seul logement qui leur convient : une cellule de prison.

« Faire valoir son droit, protéger son bien, défendre sa propriété : pour cela, certains sont prêts à tout, jusqu’à commettre l’irréparable »,
poursuivait le commentaire pour introduire le portrait d’un buraliste de Lavort, près de Toulouse. Sa vie est brisée depuis qu’il a très légitimement et très proprement flingué un cambrioleur débutant et non armé (par malheur, il a raté son complice).

Enfin, de retour sur le plateau, Béatrice Schönberg a interrogé un avocat sur les conditions à remplir pour pouvoir buter un être humain sans risque d’être inquiété…

Elle est pas belle la vie, dans la France de Sarkozy ?

Publicités

Written by Gavroche

11 novembre 2010 à 16 h 01 min

5 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Purée ! Elle a osé donner la parole à ces « gens » qui sont pour l’auto-défense (parce que ça revient au même)… aux States, ils seraient tous armés jusqu’aux dents ces abrutis, et ils iraient rendre justice eux-mêmes.
    Au fait, mercredi 24, pour les Parigots, le Parti de Gauche va aller pique-niquer à 19h devant l’hôtel Crillon où « le Siècle » a rendez-vous ! (je n’arrive pas à me faire à cet « intitulé » pour un groupe de gros cons).
    ;o))
    Sinon Gavroche, un conseil : arrête de regarder ce genre de débilités à la téloche. Ca fait trop mal ! Moi j’essaie de me désintoxiquer… mais bon, rien qu’en l’allumant l’aut’jour, la ch’tite lucarne, j’ai pu entendre cette pouffe de Sinclair dégueuler sur Méluche, applaudie par Denisot et sa troupe de bouffons… et faire la pub de DSK le socialiste !
    En 1 mn, ils sont arrivés à me faire m’étrangler ! Après, faut zapper et vite passer sur un docu animalier… ça apaise !

    clomani

    11 novembre 2010 at 16 h 46 min

  2. mais pourquoi tu te fais du mal, comme dit clomani ? tu avais vraiment besoin de vérifier l’immondice, hein ? « allez encore un petit coup pour ancrer la détestation ! » mais pourquoi tu te regardes pas un joli film, avec copain sur les genoux et un bon petit whisky ?? bon, moi les docus animaliers, il y a une telle profusion des gros qui bouffent les petits qu’en général ça me console pas de la connerie humaine. mais chacune son truc pour se retricoter le moral.

    zozefine

    11 novembre 2010 at 17 h 00 min

  3. Itou que les copines du dessus, ou bien c’est « turn off » ou alors c’est parce que j’ai repéré kekchose de sympa.
    Hier soir ma fille et sa copine ont regardé pour la 3ème fois « Gainsbourg vie héroÏque » pendant que je bouquinais, et j’ai enregistré un très bon docu que je viens de regarder (j’y reviens dans quelques minutes).

    alainbu

    11 novembre 2010 at 17 h 14 min

  4. J’ai eu un moment de flottement: j’ai cru au début qu’il allait s’agir (qu’il s’allait agir? j’en perds mon latin) de désobéissance genre les techniciens EDF qui refusent de couper le courant aux retardataires, ou les instits qui refusent d’appliquer des directives… La désobéissance dite citoyenne, quoi?
    (As-tu composé le texte exprès pour que le vrai sujet n’apparaisse que quand on l’ouvre en entier?)

    florence

    12 novembre 2010 at 0 h 22 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :