LES VREGENS

Sylvie, la vraie…

with 7 comments

je ne peux résister au plaisir de vous faire entendre et voir Sylvie évoquer son rôle, le premier grand rôle de sa longue carrière, à 82 ans . En attendant de récupérer le film , l’entretien avec François Chalais, en 1965 . Voyez Sylvie entrer dans le personnage de Berthe au fur et à mesure de son récit, une grande comédienne…

le jour de la présentation du film à Marseille, la même année, France 3 eut la bonne idée de réunir Sylvie, Malka Ribowska et René Allio sur la terrasse de la maison de Berthe, à l’Estaque, chemin de la Nerthe …

Je rajoute quelques images du film, commentées par l’auteur.

René Allio né à Marseille restera fidèle à sa ville.

Il fera, dans les années 80, le plus beau et le plus sensible documentaire jamais tourné sur la cité (à part le  « Marseille sans soleil » de Paul Carpita),  joliment nommé  « L’heure exquise », il fondera une centre de création cinématographique (à Vitrolles) et permettra au jeune Robert Guédiguian de tourner ses premiers plans . Cette filiation est claire :  les camions qu’on entend sont ceux qui montent vers les carrières de l’Estaque. On les verra plus tard inoccupées,  et plus de va-et-vient d’ engins chez Guédiguian… de la chanson de la vieille dame indigne à la romance de Marius et Jeannette, on a bien vu le temps passer.

 

Publicités

7 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Quel riche collection de souvenirs.
    Cela me fait penser à un certain Robert, genre d’ermite dont la grotte regorge de trésors provençaux… des vrais, des grands, des beaux.
    Je me régale…. merci randale.

    papounic

    29 novembre 2010 at 10 h 51 min

  2. Wouaouh ! Bravo et merci d’avoir mis en ligne ces extraits. J’espère que tu feras de même avec un petit extrait du film 😉
    Les carrières de l’Estaque ont en effet un grand rôle dans Marius et Jeannette, j’y suis passé il y a des lustres en allant à Carry me baigner, quand j’étais jeune, un coin magnifique.
    Je note que ni Sylvie, ni même René Allio n’ont l’accent de l’Estaque (pas plus que celui d’Endoume).

    alainbu

    29 novembre 2010 at 12 h 21 min

    • Ah oui alors !…..
      Pour ce qui est de l’assent, j’ai vécu 15 ans à Endoume et mes collègues de boulot, malgré leurs efforts, et à leur grand désespoir, n’ont jamais réussi à me faire dépasser mon accent bourguignon concernant la dôbeu.

      papounic

      29 novembre 2010 at 14 h 39 min

  3. Rien de plus beau que notre acceng…

    Celui des vrais gens, à comparer avec la langue plate et triste des présentateurs de jités, qui parlent pointu, tellement qu’ils nous crèvent l’oeil, peuchère de nous…

    Et pis ceux qui sont pas contengs, tous ces parigots, tête de veau (ouarf!) qu’ils aillent « caguer à Endoumeu… » Non mais.

    Gavroche

    29 novembre 2010 at 14 h 52 min

  4. j’veux pas dire… mais pour aimer le peuple provençal, ou celui des quartiers de Marseille, rien ne vaut un p’tit parisien du 14ème, nez au vent entre Montparnasse, Montsouris et la porte de Vanves. Et mon école de la rue d’ Alésia, près de la rue des Artistes et de la Tombe-Issoire, où l’on croisait de temps à autre un Giacometti, maigre, maigre…

    randal

    29 novembre 2010 at 15 h 22 min

    • ah tiens, je connais bien ce coin(gg), et je plussoie ;o)

      kakophone

      29 novembre 2010 at 23 h 55 min

  5. merci pour les extraits, et merci à Gavroche pour avoir exhumé ce film que j’aurais bien aimé voir.
    j’aime bien la remarque de René Allio à la fin de l’itw sur la terrasse (avé les camions), laisser les gens interpréter à leur guise le mot indigne.
    A chacun chacune son indignité 🙂

    kakophone

    30 novembre 2010 at 0 h 00 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :