LES VREGENS

4589 milliards pour les banques

with 2 comments

Chic alors, encore une bonne nouvelle pour les banques !

C’est au total 4.589 milliards d’euros d’aides publiques qui ont été mises à disposition du secteur financier en Europe depuis octobre 2008 et le début de la crise bancaire…


Sans compter tout le pognon refilé par les amerlocains à leurs propres banques…

Ce chiffre, je ne l’invente pas, il a été publié par la Commission européenne, gardienne de la sacro-sainte concurrence…

Le Royaume-Uni est le pays le plus généreux (850,3 milliards d’euros), suivi par l’Irlande (723,31 milliards), le Danemark (599,66 milliards), l’Allemagne (592,23 milliards), la France (351,1 milliards), l’Espagne (334,27 milliards), les Pays-Bas (323,6 milliards) et la Belgique (328,59 milliards).

Ces montants sont « considérables « , a reconnu le commissaire à la Concurrence, Joaquin Almunia, mais « ne se traduisent pas nécessairement en coûts effectifs « … Ah la bonne vieille langue de bois !

A titre de comparaison, les aides spéciales autorisées dans le contexte de la crise pour d’autres secteurs plombés par le resserrement des conditions du crédit atteignent 82,5 milliards d’euros depuis décembre 2008 et les aides publiques « traditionnelles » (pour la recherche, l’emploi, les industries vertes…) pour la seule année 2009 ont représenté 73,2 milliards.

Je ne sais pas vous, mais moi, ça me fait vraiment rire…

Et attendez ! C’est pas fini ! La bonne blague continue :

Suite à la crise financière, Bruxelles avait assoupli fin 2008-début 2009 les règles conditionnant l’octroi d’aides publiques en Europe.

Et bien, elle a décidé mercredi de prolonger d’un an, jusque fin 2011, ce régime provisoire, mais avec des conditions plus dures (attention, hein, Bruxelles montre les dents, tremblez, banquiers et capitalistes, on ne rigole plus) : à compter du 1er janvier, toutes les banques ayant besoin d’une aide publique pour se recapitaliser ou gérer la détérioration de leurs actifs devront être « restructurées ».

On s’est bien gardé de donner une date pour un retour à la normale, 2011 ? 2012 ? 2050 ?, « car personne ne peut assurer que les conditions normales seront complètement rétablies sur les marchés financiers avant la fin de l’année prochaine »…

Décidément, c’est la journée des bonnes nouvelles :

l’électricité va encore augmenter…

Bon, allez, bonne journée, quand même.

blablabla

Publicités

Written by Gavroche

3 décembre 2010 à 12 h 47 min

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. […] reçu (et continuent de recevoir) le pactole de la part des États, (voir mon précédent article ici.) Ben ça y est, elles aussi “dégraissent. A l’étranger, mais aussi en France. Crédit […]

  2. […] 4589 milliards pour les banques, payés par les peuples européens […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :