LES VREGENS

Adieu l’amie, on t’aimait bien, tu sais…

with 8 comments

Presque

A Fontainebleau
Devant l’hôtel de l’Aigle Noir
Il y a un taureau sculpté par Rosa Bonheur
Un peu plus loin tout autour
Il y a la forêt
Et un peu plus loin encore
Joli corps
Il y a encore la forêt
Et le malheur
Et tout à côté le bonheur
Le bonheur avec les yeux cernés
Le bonheur avec des aiguilles de pin dans le dos
Le bonheur qui ne pense à rien
Le bonheur comme le taureau
Sculpté par Rosa Bonheur
Et puis le malheur
Le malheur avec une montre en or
Avec un train à prendre
Le malheur qui pense à tout …
A tout
A tout … à tout … à tout …
Et à tout
Et qui gagne « presque » à tous les coups
Presque.

Jacques Prévert

Publicités

Written by Gavroche

15 janvier 2011 à 13 h 50 min

Publié dans Non classé

Tagged with

8 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Triste.

    superpowwow

    15 janvier 2011 at 15 h 30 min

  2. Depuis l’ annonce de «ça», j’ avance au ralenti, avec une seule pensée : ça fait chier !!
    Et comme un dernier pied de nez, on s’ est tous souhaités la bonne année, on s’ est congratulés, sans remarquer que nous étions définitivement séparés de Sylvaine, notre amie.
    Je la connaissais finalement peu, mais elle restera pour moi : SylvN l’insoumise.

    lenombrildupeuple

    15 janvier 2011 at 15 h 52 min

  3. nom de dieu, ce malheur « Et qui gagne « presque » à tous les coups
    Presque. » va falloir le faire perdre fissa, là ça devient trop.
    prendre bien soin les uns des autres.
    que cela arrive à une fille dont la photo est là, à droite, parmi les auteurs, une fille qu’on a lue s’enthousiasmer et se souvenir de ses chevaux, elle est morte il y a 1 mois, on le sait maintenant…

    zozefine

    15 janvier 2011 at 20 h 48 min

    • C’est exactement ça. Nous avons une tâche essentielle à accomplir, tous, vis à vis des autres : prendre soin les uns des autres…

      C’est aussi pour ça que j’ai cité l’ami Prévert. Le malheur ne gagne pas à tous les coups, le salopard. Il faut juste être ensemble contre lui.

      Gavroche

      15 janvier 2011 at 21 h 15 min

  4. Presque pas
    ————–

    À Fontainebleau,
    À l’hôtel du Pluvian Noir,
    Dort un minotaure ;

    Il ne rêve presque pas,
    Car sa cervelle est bovine.

    Un peu tout autour,
    Une forêt pleine d’arbres
    Avec des clairières

    Où se reposent les fées
    Qui au minotaure songent.

    Bonheur et malheur
    Ne diffèrent presque pas :
    C’est tout dans nos têtes,

    Petit crâne de la fée
    Ou joyeuse tête à cornes.

    Cochonfucius

    3 mars 2014 at 10 h 19 min

  5. Notre amie Sylvaine est partie depuis quatre ans, déjà…

    Alors, je lui dédie cet autre poème de Prévert. Je suis sûre qu’elle l’aurait aimé.

    Être ange c’est étrange
    Jacques PRÉVERT
    Recueil : « Fatras »

    Être Ange
    C’est Étrange
    Dit l’Ange
    Être Âne
    C’est étrâne
    Dit l’Âne
    Cela ne veut rien dire
    Dit l’Ange en haussant les ailes
    Pourtant
    Si étrange veut dire quelque chose
    étrâne est plus étrange qu’étrange
    dit l’Âne
    Étrange est !
    Dit l’Ange en tapant du pied
    Étranger vous-même
    Dit l’Âne
    Et il s’envole.

    Gavroche

    3 mars 2014 at 15 h 08 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :