LES VREGENS

Chez Leclerc, ça pue…

with 9 comments

BOYCOTT LECLERC


Je ne sais pas si vous avez entendu parler de cette histoire, j’avais vu un sujet de trente secondes sur un jité la semaine dernière… La scène s’est déroulée jeudi dernier, sur le parking de l’hypermarché Leclerc Paridis, rue du Perray, à Nantes.

Comme c’est un terrain « privé », juste prêté aux gros « con-sommateurs » le temps de remplir leur caddie de merde industrielle estampillée Leclerc (et aussi les caisses, au passage) le directeur de ce machin, accompagné d’une quinzaine d’employés, a tout simplement expulsé des caravanes de roms qui stationnaient là, et avec un bulldozer… Si, si.

Voici les témoignages, rapportés par le journal « Ouest-France » :


La direction d’un hypermarché Leclerc de Nantes a organisé ce jeudi l’expulsion avec un bulldozer et une douzaine d’hommes de deux familles de Roms et leurs caravanes d’un terrain voisin.

… les policiers qui sont arrivés après les faits jeudi, ont constaté que les caravanes avaient été posées sur le bord de la route avant de recueillir des témoignages faisant état de cette expulsion par des membres du personnel du supermarché.

Reste à écouter Saban Laisor, 17 ans, l’aîné des enfants : « Les gens du Leclerc sont passés nous voir il y a trois jours. Ils ont montré une photo de bulldozer à nos mères. Elles n’ont pas compris. Et aujourd’hui, ils sont revenus vers 10 h-11 h pour fermer le camp, en poussant la terre avec les bulldozers, justement. » Gros bruit, qui a beaucoup effrayé les petits restés dans les caravanes : « Ils sont venus tout près, ils ont eu très peur. Après, les douze personnes venues avec leur chef ont soulevé deux caravanes et la voiture pour les faire sortir du terrain, et les poser sur un petit trottoir. La troisième, ils n’ont pas pu. Elle est toute cassée. Quand je suis arrivé, vers 16 h, après mes cours au lycée, j’ai vu ça. Ils nous disaient : il faut y aller maintenant. On va vous aider à sortir. Ils étaient très agressifs. »

Au moment de l’intervention, deux enfants de 13 ans, deux de 6 ans et un de 3 ans étaient présents dans la caravane. C’est l’un des garçons de 13 ans qui a dû tout seul faire sortir ses petits frères pour les mettre sur le côté, loin de la machine, a expliqué celui-ci.

« Les hommes provenant du magasin Leclerc avaient quitté les lieux avant l’arrivée des forces de l’ordre », indique une source policière.

Un membre de la direction du Leclerc Paridis Laurent Joncheray, a indiqué, sans confirmer ni démentir l’information, que seul son président Pierre Chartier, qui n’a pu être joint, était « habilité » à répondre sur ce sujet.

*****

Ben ouais, les employés de chez Leclerc sont solidaires de leur patron. C’est ça qui est à gerber. Au lieu de se battre pour qu’on augmente un peu leur salaire merdique, ils aident leur petit chef à virer plus pauvre qu’eux.

D’ailleurs, j’ai regardé les « commentaires » de cet article, en voici quelques-uns (ils sont tous du même acabit, j’ai conservé les fôtes), j’vous préviens, sortez le sac à vomi :

cantonade
27/03/2011

Le non droit prime la propriété privée désormais en France ! Ainsi, Sud Ouest omet de préciser dans son titre, que ce qu’il appelle un « terrain voisin » de l’hypermarché est un terrain propriété du Président de cet Hypermarché Pierre Chartier ! Après tout si demain les Roms viennent camper dans votre jardin ou sur les parkings du journal Sud Ouest, il vous faudra trouver cela normal et lancer les procédures légales d’expulsion, d’une durée moyenne d’un an ou deux dans le meilleur des cas, avant de pouvoir entreprendre les travaux d’extension de parkings prévues ! Je ne vois pas ce qui interdit à un propriétaire de faire intervenir un bull sur son champ et jusqu’en limite de sa propriété, sans avoir à en référer préalablement auprès de ceux qui le squattent en toute illégalité ! Si malgré ses injonctions et avertissements non suivis d’effet, les occupants sont toujours sur sa propriété, il est parfaitement en droit d’en extraire les véhicules pour dégager son terrain, et peut comme cela a été le cas, réquisitionner ses manutentionnaires pour les manoeuvrer, sans les endommager ! De là à affirmer qu’ils ont été délogés à l’aide d’un bull; Il ne faut pas prendre les gens pour des billes ! Un bull ça coûte très cher de l’heure et ce n’est pas adapté à la traction d’une caravane; par contre l’Association solidaire Rom Nantes si elle est de bonne foi, devrait proposer d’accueillir les caravaniers individuellement dans chacun des jardins de ses membres !

Papijon
27/03/2011

« Dire que ce sont les mêmes qui tremblent pour leur propriété et qui sont contre le droit du sol… »

Mais cela est tout à fait cohérent au contraire…

Soyons provoquants, imaginons que ma voisine vienne faire son petit au fond de mon jardin. Deviendra-t-il, de fait, le propriétaire de mon terrain et donc de ma maison ???

Et moi alors, je fais quoi ???

Voyez la Guyane ou Mayotte où se fabriquent à la chaîne des petits Français venus d’ailleurs qui vont peser lourdement sur l’avenir de nos enfants…

Qu’en ferez vous quand ils seront chez vous ? Car ceux là seront Français …

Parfait l’angélisme tant qu’on ne se sent pas concerné, mais quand vous voyez des terrains envahis par des sans gêne qui se croient partout chez eux que faites vous ??
Vous leur offrez l’eau et l’électricité, et vous ramassez leurs immondices ??

Un peu de sérieux SVP …

Leatitia M. 25 mars 2011

Moi, je travaille de 7 h 30 à 19 h 30 en tant qu’Ass-Mat à 2,80€ brut de l’heure, je ne vis pas sur le dos de la France, malgré mes fautes d’orthographe, et je suis imposable, à l’inverse de ce que tout le monde pense. C’est trop facile de s’installer n’importe où et après dire que c’est ça la justice de faire le nécessaire, alors qu’elle met des mois à régler les problèmes comme ceux là. Un terrain privé et bien privé donc il ne doit pas avoir de justice à ce sujet. Ils leur ont montré trois jours avant que des bulldozers viendraient sur le terrain. Est-ce la faute à Leclerc si les gens viennent dans notre pays sans parler notre langue. Est-ce une raison de les laisser tout faire ? Moi si je vais au Parc de la Beaujoire m’installer avec ma toile de tente et bien les gardiens vont vite me virer alors que je n’aurais qu’une toile de tente et que je suis dans mon pays. Que les gens étrangers viennent chez nous, oui, mais en respectant nos lois et parler notre langue. Et vous messieurs de l’association, aidant des familles étrangères, c’est bien, mais vous souciez vous des Français qui dorment dans les rues et bien NON. Si les étrangers veulent être respecté et bien qui respecte déjà notre France et notre culture ainsi que ses lois, car ils se plaignent tout le temps et pourtant ils ont plus d’aide que certains Français dans les rues.

Aurélie L. 25 mars 2011

faut arrêter de les plaindres

Les pauvres…si des gens venaient s’installer sur mon terrain, j’attendrais pas que la justice vienne des mois après, je ferais le ménage moi-même. C’est normal que Leclerc n’apprécie pas trop. Ils piquent, l’eau, l’électricité… et sont sur un terrain privé

Article du 25 mars, journal Sud-Ouest

Du coup, je me suis souvenue de cette sombre affaire, concernant Michel-Edouard Leclerc, « le plus grand épicier de France », ouais, mais notoirement collabo pendant l’occupation. Comme quoi, la saloperie a la vie dure chez Leclerc.

Un journaliste a enquêté, il s’appelle Bertrand Gobin, et c’est con, mais c’est lui qui est convoqué devant la justice. Pépé Leclerc, lui, a eu la légion d’honneur, donné par son pote Sarko, contre l’avis du Préfet du Finistère…

Quant au chiffre d’affaires de la maison Leclerc, il va bien, merci pour lui. Plus 5, 1% à 31 milliards d’euros en 2010. Premier en France, devant Carrouf.

CP_Resultats_Enseigne_E.Leclerc_2010

Ben moi, je le dis, à partir de dorénavant, Leclerc, même si je n’y allais vraiment pas souvent, c’est terminé. Même pas pour acheter un jeton de caddie. Et si les employés sont virés, qu’ils crèvent. On a le chef qu’on mérite. Dans tous les cas.

Publicités

Written by Gavroche

29 mars 2011 à 11 h 54 min

9 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Pauvre France/ Pays nantais de mon enfance/ Miné par l’égoïsme et la violence/ Tu me retournes le cœur …

    😦

    julesansjim

    29 mars 2011 at 18 h 24 min

  2. […] by gauchedecombat in politique française BOYCOTT LECLERC Je ne sais pas si vous avez entendu parler de cette histoire, j'avais vu un sujet de trente secondes sur un jité la semaine dernière… La scène s'est déroulée jeudi dernier, sur le parking de l'hypermarché Leclerc Paridis, rue du Perray, à Nantes. Comme c'est un terrain « privé », juste prêté aux gros « con-sommateurs » le temps de remplir leur caddie de merde industrielle estampillée Leclerc (et aussi les caisses, au passage) le … Read More […]

  3. Et lorsque des journalistes retrouvant leur honneur , présenteront cet évènement avec photos d’enfants terrifiés , de femmes et d’hommes éperdus et démunis , les employés-terminators diront : « on ne savait pas  » …

    monasourire

    30 mars 2011 at 10 h 00 min

  4. Michel-Edouard Leclerc qui fait sa pub à l’instant sur Inter précise : « y’a eu beaucoup de gonflette […] cette affaire a été instrumentalisée » « de toute façon le patron du magasin s’est excusé ».
    http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/sept-neuf/index.php?id=103201

    alainbu

    1 avril 2011 at 8 h 55 min

  5. […] que celui du front national, les déclarations absurdes de soi-disant représentants du peuple, les faits divers qui traduisent un regain de violence inexcusable à caractère ouvertement raciste contre les biens […]

  6. […] moi, ça m’a fait penser à mon vieux billet sur les méthodes expéditives (et racistes) dans les magasins […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :