LES VREGENS

Tarari Tarara !!! Le PS a enfin un programme… enfin… un truc…

with one comment

Ayé ! Z ‘allez être vachement contents ! Ayé ! Le parti « socialiste » vient de sortir son «  programme ». Putain, c’est pas dommage. Et attention, promis, juré, cette fois, hein, c’est « un vrai programme de gauche…! ». Non ? Si.

J’vous en avais un peu causé ici, mais ayé ! cette fois, c’est officiel, Mâme Aubry l’a promis, juré, le PS a un programme, farpaitement, tiens, je vous le prouve illico, c’est là : les 20 propositions du PS pour 2012, ça s’appelle…

Bon, d’accord, on n’est pas du tout certain que toutes ces belles promesses (électorales) seront appliquées, puisqu’à l’arrivée, le candidat officiel « y apportera sa patte ». Et même sa sale patte, suivez mon regard…

Alors, doncques, y’aura 20 mesures « phares » … Pour éclairer l’avenir… Ahem.


  • Déjà, dans les entreprises où l’Etat a des parts (y’en a plus beaucoup, vous me direz) les patrons ne pourront gagner que 20 fois le salaire le plus bas. Alors là, je demande à voir comment les socialos vont faire pour obliger Carlos Gohsn et Henri Proglio, par exemple, à réduire la voilure… Je gage qu’ils vont leur demander gentiment ?
  • Il y aura une TVA « écomodulable »… ça, c’est pour faire plaisir à Nicolas Hulot. Parce que les pauvres, ils continueront de rouler dans leur vieille caisse pourrave, et à se chauffer au moins cher… Donc, ils paieront plein pot. CQFD.
  • Pour l’emploi des jeunes, c’est rebelote, on réutilise les vieux machins, avec les « emplois jeunes », joliment rebaptisés « emplois d’avenir ». J’en ai eu un, moi, de « contrat d’avenir », à cinquante balais. 26 heures, au SMIC, soit 780 euros… Bonjour l’avenir, et la « sécurité de l’emploi ». Mais là aussi, promis, juré, craché, « on » veillera à ce que les patrons n’enflent pas les p’tits jeunots jusqu’à 40 piges avec des stages à répétition…Comment « on veillera », ça, on ne sait pas, le programme ne le dit pas.
  • Et pis on créera une « allocation d’autonomie », un genre d’aumône, en attendant d’avoir j’sais pas, quarante ans, et de décrocher un p’tit SMIC à mi-temps, chez un patron qui n’aura pas encore délocalisé en Patagonie…
  • Pour les services publics qui nous restent, c’est dans la sécurité, là aussi, que le PS veut recruter, tout comme la droite, car devinez où on va embaucher du monde ? Dans la maison poulaga, et chez les juges, forcément, ça va avec. Rien sur l’hôpital ou l’Educ Nat. (pardon, le mammouth, comme disait le ministre (socialiste à l’époque) Claude Allègre). Rien sur l’éventuelle embauche, une idée comme ça, d’inspecteurs du travail, de juges anti-corruption…
  • Selon Martine Aubry, le programme socialiste « explore les pistes de la démocratie participative », car « notre pays étouffe. Le couvercle a été totalement refermé sur la démocratie »…

Sauf que dans ce machin programme, je n’ai rien vu :

  • Sur la remise en cause du Traité de Lisbonne, que les députés socialistes ont allègrement voté, à quelques rares exceptions, genre 336 pour, 52 contre, s’asseyant sur le vote populaire de 2005…Ça, c’était pour la « participation », et pour la « démocratie »…
  • Sur le retour à la retraite à 60 ans pour tous, et sans décote (pas réaliste, le truc, vu que ces salopiauds de vieux, ils s’accrochent, ces cons-là…)

La Martine, elle avait d’ailleurs à peu près annoncé la couleur l’automne dernier … « Ouais, p’têt bien finalement qu’on devrait aller jusqu’à 61 ou 62 ans… » Et à l’arrivée, le PS a fini par accepter la réforme de la droite.

Y paraît qu’on ne pouvait pas faire autrement, rapport aux vieux qui s’accrochent, et pis qui ont bien profité, et que maintenant y faut qu’ils raquent. Merde.

Le DSK, lui, il avait carrément trouvé ça formidable.

Et Eric Woerth l’avait vivement remercié de son soutien.

  • Je n’ai rien vu non plus sur l’infime possibilité de peut-être éventuellement des fois que, on pourrait nationaliser certaines entreprises (ouh, le vilain mot…), et notamment les banques, tiens, un exemple au hasard, vous savez, les requins qu’on a renfloué avec nos sous, et qui ont aussi sec renoué avec les bénéfs, et exponentiels, dès 2009, merci les cons-tribuables… Exemple, tiens, juste un, la Béennepé…

Ou l’énergie. Genre EDF, Areva, GDF…

Nan, mais tu rêves, ma vieille, on n’est pas en Islande, ici, non mais.

  • Rien non plus sur les agences de notation, les Moody’s, Standard and Poors, et autres Fitch de pute, dont personne ne sait vraiment qui elles sont, même si on commence quand même à avoir quelques doutes…
  • Rien sur la taxation de la finance, les stocks options, toussa.
  • Rien pour recadrer les industriels bien gras qui nous empoisonnent, à commencer par les labos pharmaceutiques, genre Servier et consorts. Tous ceux qui ont engrangé la manne bachelotesque du vaccin contre la grippe, les Glaxo, et les autres … Faut dire que même l’OMS était de la fête, alors…

Essayez, vous, de ne pas déclarer votre SMIC…

Et pis tiens, la cerise sur le gâteau :

« Pour une politique juste et efficace en matière d’immigration, nous renforcerons la lutte contre les entrées illégales, nous fonderons les régularisations sur la base de critères clairs et transparents et nous créerons un contrat d’accueil et d’intégration en insistant sur la maîtrise de la langue et la compréhension des droits et des devoirs républicains. »

Non, ce n’est pas le programme de l’UMP, mais celui du PS. On ne sait jamais, hein, le but étant d’avoir la place, mieux vaut se mettre de côté les 50 % de gens qui pensent qu’il y a trop d’immigrés en France … 211 000 entrées d’étrangers en 2008 d’après l’INED, dont 72 000 Européens … sur 65 millions d’habitants.

Bref, on ne transforme pas un mulet en cheval de course, et on n’est pas sorti de la merde … 2012, ça va être jouasse.

D’ailleurs, à leur place, moi, aux socialos, je vendrais carrément la baraque…

mais en faisant un prix d’ami…

Parce que là, franchement, comme disait ma mémé, « c’est cher pour c’que c’est… »

Publicités

Written by Gavroche

7 avril 2011 à 15 h 02 min

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Mediapart a choisi de reprendre et d’évaluer chacune des propositions, avec une grille de lecture:

    Blah blah blah: beaucoup de bruit pour pas grand-chose. Le projet reste sur des grands principes vagues, déclarations d’intention ou acceptation du statu quo, sans avancer de solutions concrètes et précises.

    Jospin: le PS représente comme une nouveauté ce qui avait été dans le programme du gouvernement Jospin, sans évolution majeure donc depuis presque quinze ans.

    Nouveau: cette fois, des mesures ou des idées véritablement nouvelles ou évoquées ces derniers mois.

    Intéressant: des idées pas forcément neuves mais qui méritent, selon nous, d’être expérimentées voire poussées au-delà des prémisses.

    Franchement nul: même en étant très tolérant, Mediapart ne peut pas être d’accord avec ces propositions.

    **********************************

    A l’issue de cette évaluation totalement non-scientifique, le projet du PS obtient 17 pouces en l’air, 13 blah blah, 11 nouveaux, 9 Jospin et 3 nuls.

    Exprimés en % ça donne 31% de « positif », 25% de blah blah (ouhla ça fait beaucoup de vent quand même !), 21% de « nouveautés » (ah ben quand même c’était un peu fait pour ça au départ non ?), 17% de jospinades (du réchauffé quoi !)… et 6% de complètement nul (ouais bon on peut pas être au top tout le temps non plus ! et puis DSK n’est pas encore candidat faut dire aussi ) 🙂

    *********************
    Bref, en résumé, c’est pas … bandant, bandant comme programme toussa toussa …
    😦

    julesansjim

    8 avril 2011 at 16 h 03 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :