LES VREGENS

recette pour un panier de crabes sauce à la menthe

with 8 comments

Le Carré

Le roi de l’espionnage anglais a récemment publié son dernier roman, Un traître à notre goût (Our Kind of Traitor), comme toujours dans l’air du temps puisqu’il s’agit du blanchiment de l’argent d’un oligarque russe via de respectables banques britanniques, en pleine crise financière mondiale.

L’auteur n’est plus tout jeune, c’est pourquoi je voudrais modestement lui suggérer de concevoir sa prochaine oeuvre sans quitter le confort de son île natale.

Tous les personnages et les ingrédients sont là, britanniquissimes : presse écrite historique et magnat des nouveaux médias, hommes politiques des deux grands partis, famille royale et vedettes du show-biz… que demande le peuple ?

Le News of the World est un journal à scandales, oui, mais il est né en 1843, ce qui lui confère un petit air de vénérable institution, au pays où une bonne partie des titres actuels existe depuis plus de 150 ans. Que certains de ses journalistes aient été licenciés puis condamnés pour avoir piraté les téléphones portables de quelques membres de la famille royale relève du fait divers folklorique.

L’affaire se complique si Andy Coulson, le rédacteur en chef au moment des faits (2006) démissionne en toute hâte quand un de ces journalistes est condamné à de la prison ferme (2007), d’autant que  Coulson rentre six mois plus tard en politique, au poste important de chef de la communication du Parti Conservateur, poste qu’il occupe toujours en pleine campagne électorale de 2010.

Cameron/Colson

David Cameron et Andy Coulson

Car si certaines des victimes d’écoutes se contentent d’une compensation financière, d’autres (députés, stars, footballers) décident de ne pas en rester là, et le Guardian, autre grande institution, publie à partir de 2009 une série de révélations sur l’étendue des écoutes, et surtout sur la chaîne de décisions. Andy Coulson quitte le gouvernement en janvier 2011.

Mais il faut aussi un vrai méchant pour corser l’histoire, car Hitchcock, le maître du suspense l’a dit : The more successful the villain, the more successful the picture (Plus réussi est le méchant, plus réussi sera le film). Et quel meilleur méchant de nos jours qu’un homme d’affaires redoutable qui croque les médias du monde entier comme des pistaches à l’apéritif ?

Murdoch

Rupert Murdoch

Car le News of the World, appartient au groupe News International, lui-même filiale de News Corp, l’empire de Rupert Murdoch, qui possède aussi la sympathique chaîne Fox News aux Etats-Unis.

Justement, et là le romancier tient la question d’argent, ingrédient essentiel aux romans d’espionnage modernes, notre homme est en plein rachat de la chaîne anglaise BSkyB, rachat qui a soulevé de vives critiques au Royaume-Uni, pour des questions de monopole, ou plus exactement de pluralisme des médias. Le ministre (Lib-Dem) en charge de cette question, Vince Cable, a depuis été désaisi du dossier pour s’être déclaré ouvertement hostile à Rupert Murdoch.

Il ne nous reste plus qu’à entraîner l’autre grand Parti, les Travaillistes, dans la danse. C’est chose faite depuis ce week-end : le Guardian révèle  que Murdoch a tenté de faire pression sur Gordon Brown , par ministre interposé, au printemps 2010 pour qu’il freine l’enquête afin qu’elle ne pollue pas la campagne électorale des législatives.

Parvenus aux deux-tiers du roman, il y a même de quoi introduire un peu de comic relief : un ex-journaliste du News of the World devenu patron de pub s’est fait inviter à boire et tirer les vers du nez par l’ex-beau gosse Hugh Grant…  secrètement armé d’un micro. L’acteur publie cette édifiante confession sur les pratiques du journalisme à scandales, revanche personnelle après des années passées à fuir les paparazzi!

Hugh Grant

News International vient de présenter des excuses officielles aux victimes d’écoutes. Le Guardian qualifie cet événement de séisme, car par ces excuses, le groupe admet une méthode de travail, bien au-delà de l’égarement de quelques chasseurs de scoops.

Allez, un dernier petit rebondissement : l’affaire ne s’arrêterait pas s’il venait l’envie au vieux Rupert Murdoch de prendre sa retraite : il s’avère que son fils James, qui vient d’être placé à un poste-clé de News Corp, s’est personnellemnt occupé de dédommager des victimes d’écoutes en 2007 pour éviter qu’elles ne portent plainte…

To be continued…

 

Quelques articles récents sur le sujet:

http://www.guardian.co.uk/uk/2011/apr/10/gordon-brown-hacking-inquiry-civil-service

http://www.independent.co.uk/news/uk/crime/mea-culpa-that-reaches-right-to-the-very-top-2265432.html

http://www.guardian.co.uk/media/2011/apr/06/phone-hacking-hugh-grant-taped

Publicités

Written by florence

11 avril 2011 à 13 h 00 min

8 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Merci Flo pour le résumé de ce roman qui semble passionnant 😉
    Et sinon quand je vois une couverture de Time Magazine je pense systématiquement à cette image http://www4.images.coolspotters.com/photos/379555/jeff-bridges-and-the-big-lebowski-gallery.png.

    alainbu

    11 avril 2011 at 18 h 03 min

    • Mais la chute risque d’être moins satisfaisante que chez le Carré: noyage de poissons interminable…

      florence

      12 avril 2011 at 9 h 41 min

  2. Mais pourquoi tu ne l’écris pas toi-même ce polar ? ça serait jouissif non ? une frenchie qui fait la nique au roi du genre !
    Il va de soi que la version originale serait en anglais ! Œuf de course, comme dirait un fan de Shakespeare de ma connaissance.

    A cup of tea gentlemen ?

    🙂

    julesansjim

    12 avril 2011 at 11 h 53 min

    • je plussoie

      alainbu

      12 avril 2011 at 13 h 26 min

      • Hin hin, j’imagine que même une pointure comme Le Carré préfère attendre la fin des enquêtes et procès pour ne pas se trouver ruiné par des plaintes en diffamation.
        (Et à part ça, je sais pas écrire des livres!)

        florence

        12 avril 2011 at 16 h 51 min

  3. Tous les jours du nouveau en 1ère page.
    Hier, sur des policiers payés par le NoW pour fournir des infos.
    Aujourd’hui la liste des victimes d’écoutes qui s’allonge…
    http://www.guardian.co.uk/media/2011/apr/15/phone-hacking-investigation-more-than-91-victims

    florence

    15 avril 2011 at 19 h 44 min

  4. d’accord avec Jules, tu devrais l’écrire

    News corp, c’est déjà un nom de série B ;-p

    kakophone

    25 avril 2011 at 8 h 56 min

  5. Pour le dernier acte, c’est ces jours-ci, un beau feu d’artifice.

    florence

    12 juillet 2011 at 1 h 30 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :