LES VREGENS

Pour défendre Laurent Blanc

with 7 comments

Bon, tout arrive, vlatipa que vot’ Gavroche va vous parler de foute. C’est carrément un scoupe. Parce que c’est pas vraiment ma tasse de thé, j’dois dire. M’enfin là, scusez du peu, y’a urgence.

En 1998, je bossais dans le métro de Marseille. Et en juin-juillet, notre bonne ville a accueilli des matches de la Coupe du Monde. J’en garde un très chouette souvenir même si, j’vous dis pas le boulot, de midi jusqu’à minuit, au moins. Il fallait distribuer les pass et autres billets à tout ce joyeux petit monde, mais aussi (surtout) assurer leur sécurité, à tous ces fadas. Les quais et les rames de métro ne sont pas extensibles… ! On était tous crevés, mais ravis. Une ambiance du tonnerre de Dieu.

Des milliers de supporters de tous les pays étaient là, les maillots orange pour les Pays-Bas, jaune et vert pour le Brésil… Z’auriez dû voir mes collègues mâles déchainés, quand sont arrivées les brésiliennes. On pouvait plus les tenir, les mecs. Faut dire qu’elles étaient drôlement belles…

Je dois avoir dans mes placards des écharpes, maillots et casquettes de tous ces pays lointains… Nostalgie. Ça va faire treize ans bientôt.

La seule fois où y’a vraiment eu du bordel, c’est quand les hooligans britiches sont descendus dans les rues de Marseille pour casser du bougnoule, comme à leur habitude.

La place près du Stade Vélodrome était quasiment couverte de bouteilles de bière et autres, à dix heures du matin. Ceci explique peut-être en partie cela. Bref, évidemment toute la banlieue colorée est descendue des banlieues pour défendre les siens. Sous l’oeil torve des céeresses, qui n’ont bougé que quand nous lui avons demandé (en gueulant) d’aller enfin séparer les combattants (le Randalounet était aux premières loges, il filmait tout ça pour la télé régionale)

Des bons aryens bien blancs, quoi

Bref, à l’époque, c’était Laurent Blanc le capitaine de l’équipe de France. Vous savez, la fameuse équipe black-blanc-beur qui a gagné la Coupe du Monde cette année-là. Il était aussi le capitaine de l’Ohème. Et Laurent Blanc, ben, c’est mon pote, je l’aime Laurent Blanc.

Ce gars-là avait participé à l’époque à une campagne de pub pour la Régie des Transports de Marseille. Il avait gratuitement donné son image de capitaine de l’Equipe de France, où il disait « agresser un chauffeur de bus, c’est carton rouge »…

J’ai donc lu la retranscription de Mediapart, qui a l’amalgame quelque peu facile, pour le moins… Et à mon avis, au lieu de taper sur les fouteux pour de bonnes raisons (le fric, et les magouilles), les gars de Médiapart ont chié dans la colle, ils feraient bien de dépister le racisme là où il est. Au gouvernement.

Parce que Madame Jouanno, elle ferait mieux de s’indigner des propos du machin qui nous sert de roi, et de la clique de courtisans qui l’entoure.

Parce qu’à force de voir du racisme là où il n’y en pas, ben il peut pousser tranquillement partout ailleurs, sans que personne ne moufte.

Et pis, tiens, Daniel Schneidermann a pondu un excellent article. Et pour une fois, merdalors, je suis entièrement d’accord avec lui. Dingue, non ?

Publicités

Written by Gavroche

1 mai 2011 à 13 h 33 min

7 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Mouais. Ben je ne suis pas d’accord et Schneiddermann un faux rebelle. Si médiapart n’avait pas lancé le sujet, personne ne s’interrogerait. La réflexion et le débat, est-ce une mauvaise démarche ? Quand on voit en tous cas ce que cette affaire a démontré de dérapages en tous genres, manifestement, le racisme n’est pas qu’au gouvernement… Non, le foot n’est pas tout noir ou tout blanc… http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/05/01/quand-le-foot-nest-pas-tout-noir-ou-tout-blanc/

    gauchedecombat

    1 mai 2011 at 13 h 45 min

    • Je n’ai jamais prétendu que Daniel Schneidermann était un rebelle, Dieu sait que je ne me prive pas de le critiquer en cas de besoin. Mais là, je suis entièrement d’accord avec lui. Je retrouve enfin le vrai journaliste, celui que j’apprécie, malgré ses défauts. Enfin, il n’est plus « neutre », il a un avis, il prend position, et cette position n’est pas facile, il est quasiment le seul à la tenir.

      Je n’ai jamais prétendu non plus que le monde du foutebol était un paradis pour les bisounours, loin de là. Mais dans ce cas précis, je trouve l’attitude de Mediapart très sujette à caution, reprise d’ailleurs (comme par hasard, sans doute) par quasiment l’ensemble de la la presse.

      Pendant que l’on glose des plombes sur cette « non-affaire », les vrais racistes sont tranquilles comme Baptiste… Les expulsions de Roms et de sans-papiers continuent, les tunisiens continuent de dormir dans la rue. Et Guéant et sa clique d’éructer leurs saloperies racistes.

      On veut parler de foute ? Ok, parlons-en. Parlons des magouilles, des dessous de table, du CIO, du fric, des salaires mirobolants de certains joueurs, qu’ils soient de n’importe quelle couleur, du reste. Parlons de la misère dans les banlieues, où devenir un star du foute est le seul avenir qui reste aux gamins…

      Gavroche

      1 mai 2011 at 16 h 26 min

  2. Et pis d’abord ch’te f’rais dire que Blanc il est du Gard et qu’il s’est fait connaitre quand il jouait à Montpellier, nanméhô !
    D’accord avec ton billet.

    alainbu

    1 mai 2011 at 14 h 29 min

  3. Extrait de l’artik de Mediapart :
    « L’ancien joueur Vikash Dhorasso est sur la même ligne: «Je suis pour donner aux gens la possibilité de choisir. Que ce soit un choix du cœur, ou un choix par défaut parce qu’ils n’ont pas été sélectionnés en équipe de France. Cela ne choque personne que des médecins ou des avocats formés en France aillent travailler ailleurs. Pourquoi est-ce un problème pour les footballeurs? Et puis on forme assez de joueurs en France pour pouvoir en laisser filer quelques-uns à l’étranger. Je trouve ça même plutôt valorisant. Je ne comprends même pas comment tout ça peut passer par la tête du sélectionneur et de la DTN.»

    Mais même pour ceux qui considèrent que le football français passe avant ces grands principes moraux, l’intérêt de limiter le nombre de joueurs potentiellement binationaux ne saute pas aux yeux. Si cette politique avait été mise en place il y a 20 ans, n’aurait-on pas laissé de côté, au nom du nombre, un Zinedine Zidane, un Patrick Vieira, un Marcel Desailly? »
    Moi avoir toujours les mêmes doutes ;o(.

    clomani

    1 mai 2011 at 15 h 58 min

  4. tu auras compris que je suis entièrement d’accord avec toi à mes emails têtus et pourtant bien isolés…s’il faut taper sur le foot, c’est sur TOUT le foot, le système lui-même, qui sécrète des mecs qui peuvent envisager raisonnablement et logiquement (et sans racisme) une discrimination basée sur des considérations nationales. que ces discriminations recoupent des questions de couleur de peau, c’est secondaire.

    quand les fédérations africaines et nord-africaines auront elles-mêmes le pognon pour payer une formation professionnelle et du rêve de gloriole à des gamins, le problème, s’il y en a un, disparaîtra pour la fédé française. ça voudra dire que les pays de ces fédérations africaines et nord-africaine auront assez de pognon pour se payer des fédés qui forment et font rêver.

    faut lire cette transcription, c’est tout. ici, c’est mediapart qui manipule.

    zozefine

    1 mai 2011 at 16 h 09 min

  5. Ayant fait la même lecture que Daniel Schneidermann du verbatim de Mediapart, je me retrouve d’accord avec lui et avec la réaction de Gavroche ici. A l’adresse de Gauchedecombat je voudrais préciser que oui, il y a du racisme dans le foot en particulier (et sans doute dans d’autres sports aussi) mais sur ce point l’article de Mediapart n’apporte rien d’autre que de la confusion. Le racisme, il s’entend dans les tribunes de certains stades, en France et ailleurs. Il y a aussi de l’homophobie dans le foot, ça commence à se savoir. Par contre ça s’entend moins dans les tribunes. Quoique …

    😦

    julesansjim

    1 mai 2011 at 16 h 12 min

  6. C’est tout comme photos de brésiliennes? ;o)

    superpowwow

    8 mai 2011 at 18 h 50 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :