LES VREGENS

C’était en avril 1993…

with 14 comments

Aujourd’hui, mon Randalounet a un an de plus.

Quand j’y pense, non d’une pipe, ça fait 18 ans et des brouettes que je l’ai rencontré. A Paris. Dans un studio de télé. La première fois que j’y mettais les pieds. Voir la télé se faire « de l’intérieur », ça m’a fait tout drôle, évidemment, moi qui venais de ma ville du sud…

A cette époque, le Randalounet réalisait « Pêche d’Enfer », qui passait tous les soirs, à 18 h, sur la 3. Des journées de fou, puisque cinq émissions étaient enregistrées à la suite, ll fallait ensuite les monter, pour les diffuser la semaine d’après. Il commençait le matin à 9 heures, pour aller jusqu’à 22 heures, le soir.

D’ailleurs, il vous en avait dit deux mots ici.

Alors, quand quelques mois après, on s’est retrouvé en rouge à la banque, pour cause de factures de téléphone astronomiques (l’illimité n’existait pas encore, bande de djeun’s !) et d’allers – retours Marseille-Paris et Lycée de Versailles deux fois par mois, on s’est dit que peut-être on devait faire queq chose…

N’écoutant que son courage, et enfourchant son blanc destrier, le Randalounet est « descendu » à Marseille. Voilà.

C’est vrai qu’entre la folie parisienne, les embouteillages entre Paris Sud et Paris Nord, et le soleil, y’avait pas photo. Et pis ouais, j’avais ahem… vingt ans de moins. Forcément, ça aidait…

Bref, bref, j’ai rencontré en avril 1993, un homme qui m’a aidé à vivre.

Ben voilà, juste pour dire qu’avec mon Randalounet, je ne me suis pas ennuyée une seconde. On se marre toujours autant, on a encore des projets, des rêves, des envies, des copains…

On a partagé les joies et les galères, on était (et on est toujours) en phase. Comme disait l’autre : « L’amour, c’est regarder ensemble dans la même direction. »

On a même fini par passer devant m’sieu l’maire, c’est dire. C’était en janvier 2010.


C’était l’occasion de faire la fête avec les potes… 

Et d’écouter un groupe toulousain que j’adore, « Mister Browne » :

Vidéo mise en ligne par le Randalounet, deux jours après…

C’est le p’tit Fred qui chante une chanson du groupe Archive

Oui, je sais, la carte postale au début de l’article est franchement nunuche… Mais on est couillon, quand on est amoureux, des fois… Et non, je vous dirais pas « quel âge ça lui fait », nanmého…

Publicités

Written by Gavroche

16 juin 2011 à 9 h 58 min

Publié dans humeur

Tagged with

14 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. C’est-y pas mignon ce billet !
    Ne changez rien vous êtes adorables et bises d’anniv’ au jeunot Randalounet ;-))

    alainbu

    16 juin 2011 at 10 h 07 min

  2. Bravo!!!

    Et n’oublions pas un prochain anniversaire: le premier de ce blog!

    florence

    16 juin 2011 at 10 h 11 min

  3. Bon anniv’ !

    sleepless

    16 juin 2011 at 10 h 39 min

  4. bonnaniv randalounet 🙂

    kakophone

    16 juin 2011 at 10 h 52 min

  5. Gavroche, elle est trop mignonne… et elle me fait réviser le temps qui passe.
    Vous trouvez pas que ça devient « messages personnels » , ce blog ?
    Mais merci tout de même, car ça se dit aussi, n’est-ce pas ?
    Alors, I’m « born in France, Paris 14ème, près de Port-Royal. »
    Y a ………………………………………………………69 ans.
    C’est un bon chiffre pour un libertaire libertin qui connaît ses classiques (salute à toi, Gainsbourg, car il me reste toujours « l’eau à la bouche »…!)
    rien que pour ça, ça valait ce petit post !
    J’en profite pour saluer toutes les jeunes, et belles, femmes qui écrivent de si belles choses dans notre blog.
    Je n’en néglige pas, pour autant, les fiers compagnons du genre masculin avec qui j’ai tant d’affinités.
    Et d’amitié.

    randal

    16 juin 2011 at 11 h 28 min

  6. Bon, alors une fois n’est pas coutume : je vais m’auto-féliciter ;o))
    Car j’ai rencontré le Randalounet dans les années 70, alors que j’avais été plus ou moins forcée de travailler pour Patrice Laffont (sans quoi je n’avais pas ma qualification d’assistante de prod… malgré le concours que j’avais réussi)…
    L’était un peu plus brun, un peu plus maigre, mais en gros il n’a pas trop changé.
    Alors comme je suis une gentille fille, je n’ai fait que le voir passer de loin, histoire de laisser not’Gavroche lui sauter eudssus 20 ans plus tard.
    En tout cas je peux le confirmer, le Randalounet, c’est un amour… les deux font plaisir à voir car ils sont en phase même lorsqu’ils s’engueulent (parce que le chien a agressé une mimounette pask’il se prend pour le flic des zanimos chez les Chalut ;o))).
    Donc, Robert, bons 69 !

    clomani

    16 juin 2011 at 12 h 19 min

  7. eh ben gros bisous au Randalounet des Vrégens (elle est prêteuse miss Gavroche :)) ; pi surtout ne changez rien tous les deux, tout est parfait , zêtes parfaitement raccord…… 🙂

    nb : grosses gratouilles à toute la troupe

    Compunet

    16 juin 2011 at 13 h 37 min

  8. @ Compu : Ouais, bon, j’suis prêteuse, mais dans certaines limites quand même, faut pas pousser mémé dans les orties non plus, hein… ;-))

    Les gratouilles ont été transmises aux intéressés (je parle pas du Randalounet, ça relève de la « sphère privée »).

    @ Clo : Nan mais celle-là, pour ki qu’else-se-prend… ? T’avais aucune chance, d’façons, il n’aime que les teigneuses… Gniarf gniaf…

    Gavroche

    16 juin 2011 at 14 h 34 min

  9. Bande d’anniversaire!

    « aimer c’est regarder ensemble dans la même direction »…c’est aussi et surtout gerber ensemble dans le même caniveau les soirs de cuite.

    Sinon c’est un p’tit soutien-gorge qu’est accroché au bord du lit-chaise-table-buffet ? Elle est belle la jeunesse!

    Hoquet je sors. ;o)

    superpowwow

    16 juin 2011 at 15 h 58 min

    • Quel poète, notre powounet… et quel oeil de lynx… ;o)

      Gavroche

      16 juin 2011 at 16 h 17 min

  10. C’est marrant mais figurez-vous que j’ai rêvé de Randal cette nuit.
    J’vous jure !

    Il était dans une 4L et m’appelait via webcam pour m’annoncer qu’il s’était rasé la moustache afin de fêter la naissance de son 3ème petit-enfant.

    Rien que ça !
    Comprennes qui peut (moi, pas).

    Bises d’anniv ‘.

    lenombrildupeuple

    16 juin 2011 at 19 h 58 min

  11. Bonne 69e à Robert de la part d’un gars du club des 60 et plus. Un gars pas très présent sur la Toile en ce moment pour raisons familiales, sachant que les prochains vadrouillages d’été vont immanquablement aggraver encore son cas …

    Le gars Jules

    julesansjim

    16 juin 2011 at 21 h 52 min

  12. A vous lire Gavroche, je pense à cette citation : « Qu’est-ce que tomber amoureux ? C’est l’état naissant d’un mouvement collectif à deux. » francesco alberoni

    bon anniv’

    sgd

    16 juin 2011 at 23 h 07 min

  13. quelle belle déclaration, lettre d’amour, chouette de se sentir invité/e/s à partager ça, truc nunuche inclus, merci. et que tu es adorable gavroche, une vraie frimousse à aimer, randalounet a bien eu raison d’avoir préféré le mistral marseillais qui te faisait l’épi sur la tête !

    zozefine

    4 juillet 2011 at 10 h 04 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :