LES VREGENS

Le « Made in France », ou la campagne électorale pour les nuls

with 6 comments

Made in France, tu parles, Charles…

Tous nos politiques sont désormais « en campagne », vu qu’il ne reste plus que six mois pour convaincre ces bons cons d’électeurs d’aller quand même mettre un bout de papier dans l’urne…

Comme si c’était vraiment fondamental de demander son avis au populo, hein… La « volonté du peuple », tous ces pingouins s’en fichent : ils l’ont montré en signant le traité de Lisbonne, et plus récemment, avec le projet de référendum grec, vite avorté après la bronca des politiques et de leurs valets médiatiques, dans toute l’Europe …

Et on commence à savoir, même au fin fond de la France profonde, que nos « élus » ne dirigent plus rien, en bons valets des banques et des grosses multinationales. D’ailleurs, les nouveaux « dirigeants » en Grèce ou en Italie n’ont pas été élus, mais installés directement par nos zamis les marchés.

Les banquiers sont désormais directement aux manettes, c’est plus simple, effectivement.

Même plus besoin donc, de jouer la comédie d’une quelconque élection, piège à cons…

Bref, le spectre de l’abstention se profile à l’horizon, notamment chez ces salauds de pauvres, qui ont malgré tout fini par percuter que tous ces rigolos se foutaient de leur fiole. Ben ouais, choisir entre la peste et le chikungunya, c’est pas évident …

Et, alors que les uns comme les autres de nos « politiques » n’ont pas d’autre projet que « le maintien du triple A » (paix à son âme, à çui-là, vu qu’il est déjà mort, et que de toutes façons, on s’en fout), sans oublier la « rigueur » et/ou « l’austérité », toujours pour les mêmes, évidemment, ce sera une grosse baffe dans la gueule avec la droite, une gentille baffounette dans la tronche avec la « gauche », mais, et c’est important, la baffounette de gauche sera enveloppée de papier cadeau. Et y’aura un ruban rose autour.

D’ailleurs, Hollandréou fait-il illusion ? Même pas.

Après sa victoire à la primaire du PS, il avait couru saluer José Luis Zapatero, l’homme de la fameuse règle d’or. Le 5 décembre, au congrès du SPD à Berlin, il avait salué les “réformes importantes” de Gerhard Schröder et regretté qu’elles aient “trop tardé en France”. De passage à Rome notre Flamby national a fait l’apologie du gouvernement libéral de Mario Monti…

Sur le site du PS, on peut lire : « Les Italiens ont changé de gouvernement, ils sont dans un programme de redressement indispensable et la gauche italienne fait preuve d’une grande responsabilité. »

Il a rencontré les dirigeants du Parti démocrate, qui soutient (comme la gauche et la droite) le gouvernement Monti, défend la constitutionnalisation de la règle d’or et prône une alliance avec le centre droit lors des prochaines élections législatives. Après avoir rencontré le président Giorgio Napolitano au palais du Quirinale, il a déjeuné avec l’ex-président du conseil Massimo D’Alema et le nouveau patron du PD Pier Luigi Bersani.  Et il déclare, martial : «Plus je me déplace, moins je trouve que c’est moi qui ai un problème. Sur ce terrain-là, je n’ai pas de handicap.»

Dans le genre, je me la pète, et même pas la peine de demander son avis au bon peuple…

Bref, leur dernière trouvaille en date, à nos zélus, le truc genre emplâtre sur une jambe de bois, c’est de nous faire gober le « made in France ».

Et le message est unanime : Il faut « réindustrialiser la France »… et acheter français, vu qu’il y a maintenant un label « origine France garantie »…

Bon, ce label garanti franchouillard est une arnaque, on s’en doutait un peu, vu que les entreprises certifiées sont … 16, soit 0,000057% …

Ainsi, l’ahuri du Béarn, j’ai nommé François Bayrou, a voulu donner l’exemple, et s’est pris un râteau monumental, vu qu’on l’a surpris (salauds de fouineurs de journalistes), ce benêt roule en Audi…

Mais il est très loin d’être le seul, hein… Dans un sujet passé cette semaine dans le jité du larbin-à-laisse-d’or, on apprenait, sans vraiment que ce soit une surprise, que dans la plupart des ministères, on achetait au moins cher, donc pas français… Fais ce que je dis, pas ce que je fais. Que dans les services publics, les bagnoles, le matériel, tout venait d’ailleurs. Et même parfois les employés…

Comme il y a deux ans, où des ouvriers sans papiers faisaient des travaux, devinez où ?  … à l’Assemblée nationale…

Et rappelez-vous, l’ami DSK, qui roulait en Porsche… la Dacia premier prix fabriquée en Roumanie, ce n’est pas pour lui. Les taudis et les cellules pour pékins lambdas non plus.

D’ailleurs ça y est, les nostalgiques vont être heureux, le spécialiste du troussage de domestique fait son grand retour aux affaires, pas en France, non, en Chine…

Bref, acheter français, c’est réservé aux loosers, aux petits, aux minables, à vous et moi, les patrons, eux, « travaillent à l’international ». Faut pas déconner, non plus, d’ailleurs, maman Parisot, elle, roule en Maserati, et elle aime les étrangers qui coutent pas cher…

Et les entreprises bien de chez nous continuent de fermer :

– Chez Arcelor Mittal, en Lorraine…  Bilan : près de 10 000 personnes sont concernées, en comptant les sous-traitants… malgré tout, les bénéfices sont toujours là… 

– Les banques, qui pourtant ont reçu (et continuent de recevoir) le pactole de la part des États, (voir mon précédent article ici.) Ben ça y est, elles aussi « dégraissent ». A l’étranger, mais aussi en France. Crédit Agricole, BNP-Paribas, Société Générale, qui font pourtant eux aussi des heureux … chez les actionnaires …

Peugeot, qui annonçait en juin, rappelez-vous, que ce que racontaient les syndicats n’étaient que « des rumeurs ». Notre ami Besson était monté au créneau pour rassurer les foules… Évidemment, en voyant sa gueule de faux-cul, il était permis d’avoir des doutes…

Tout cela me fait penser à tous ceux déjà restés sur le carreau : Lu, Moulinex (merci Jospin), Molex, Continental…

Mais la cerise sur le gâteau, vous allez rire, c’est que pendant qu’on essaie de nous fourguer le « made in France », le Parlement européen, lui, octroie une aide à Renault pour l’aider à … délocaliser en Chine…

Ben ouais, Renault vient de se voir octroyer une aide de 24,5 millions d’euros par le Parlement européen pour financer un plan de départs volontaires de 3 500 personnes, c’était en 2009. Les fonds seront versés par le « Fonds Européen d’Ajustement à la Mondialisation ». Parfaitement, ce truc existe… !

Pas d’argent pour financer des hôpitaux ou des écoles, pour payer les retraites, mais du blé, des pépètes, du flouze, pour le petit coup de main aux entreprises qui virent leurs ouvriers… Des aides payées avec vos impôts, bande de nazes… Comme les banques renflouées il y a deux ans avec l’argent public…

Et devinez quoi ? La gauche a voté ça sans sourciller. Les « socialistes » européens ont bien essayé de faire un peu baisser la note, et finalement on baissé leur froc, et vous savez pourquoi ? Selon la députée européenne « socialiste » Estelle Grellier, c’était parce »que le rapport de force n’était pas en leur faveur ».

On se demande pourquoi ils sont dans « l’opposition »…

Bref, c’est bientôt Noël, l’occasion de faire des petits cadeaux pas chers…

Publicités

6 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. whaaa tu as été sur le site du ps ? belle abnégation 🙂
    tel qu’il est parti flamby, il va réussir à faire réélire président le petit. Ça ne me fera pas voter pour lui, mais tout de même, ça me fait soucis

    kakophone

    18 décembre 2011 at 14 h 37 min

  2. Pfff, déprimant!
    D’un autre côté, la perte du triple A français, c’est pour cette semaine d’après le Guardian. Peut-être qu’après, s’il n’y a plus ce truc hypnotique devant, certains vont retrouver leurs esprits?

    florence

    18 décembre 2011 at 19 h 12 min

  3. Ah, 2012, enfin le retour des assassinats politiques en France ? Non, s’ils sont tous de mèche…

    dominominus

    18 décembre 2011 at 20 h 25 min

    • Il suffira qu’on les vire à coups de pied au cul…
      Où qu’on les mette au gnouf.
      Pas besoin de les tuer… 🙂

      Gavroche

      18 décembre 2011 at 21 h 29 min

      • pourquoi ? les têtes de sarko et flamby sur de jolies piques décorées de flore locale endémique, je verrais assez. mais, ma gavroche-ounette, il y a pas au moins méluche, ou même poutou qui te feraient te déplacer ?

        zozefine

        24 décembre 2011 at 17 h 24 min

  4. […] Je vous en avais déjà causé y’a pas longtemps… […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :