LES VREGENS

Nous y étions !

with 10 comments

La reprise de la Bastille, ce 18 mars 2012, par les militants et les sympathisants du Front de Gauche, aura déjà été mille fois commentée, analysée, disséquée, problématisée… par les professionnels de la profession et les addictes du tweet, du sms ou du blog lorsque je taperai le premier mot de ce billet. Je le sais. Mais je ne peux pas ne pas évoquer ici, ne serait-ce que succinctement, ce moment d’intense bonheur que nous avons partagé tous ensemble, de Nation à Bastille.

80 000 ? 100 000 ? 120 000 ? qu’importe les dizaines devant les milliers, cela faisait longtemps que je n’avais pas vu autant de « vrégens » se rassembler et marcher dans la même direction, une humanité dans toute sa diversité : des jeunes, des vieux, des blancs, des noirs, des métissés, des hommes, des femmes, un peuple de gauche avec toutes ses nuances aussi. Des gens heureux (et peut-être même surpris) de ce qui leur arrivait ! et ça arrivait ! et ça arrivait de toute part sur cette place de la Nation qui en rougissait de plaisir.

Un défilé coloré, sonorisé, enjoué, s’achemina lentement vers la place de la Bastille où la colonne du Génie fut vite prise d’assaut par des acrobates et des banderoles. Puis des groupes musicaux se succédèrent sur la scène dressée devant l’opéra. Changement de style… Changement d’époque…

Et puis vers 17 heures s’avance vers la tribune celui qui incarne le rassemblement d’aujourd’hui, celui qui fédère cette énergie commune, cette volonté de changements radicaux dans de multiples domaines : l’économie et la finance, la santé, l’éducation, l’industrie, la recherche, l’amour, la sexualité… Dans sa voix, forte, un léger tremblement sur la fin du phrasé qui trahit une réelle émotion. Mais Jean-Luc Mélenchon ne se pose pas en homme providentiel, d’ailleurs il ne dit pas « je », il dit « nous » ; il nous invite à prendre notre destin en main en renversant des montagnes de préjugés, d’injustices et de difficultés par une insurrection citoyenne résolue, inventive et pacifiste.

Son discours est bref, une vingtaine de minutes suffisent. Ses premiers mots sont à la fois décisifs,  évocateurs et mobilisateurs :

« On se manquait, on s’espérait, on s’est retrouvés ! Génie de la Bastille, qui culmine sur cette place, nous voici de retour ! »

Il y avait si longtemps que j’attendais qu’on me dise ces mots-là, et la clameur qu’ils ont déclenché alors indique que je n’étais pas le seul, ce 18 mars 2012, place de la Bastille, à Paris.

L’insurrection citoyenne c’est maintenant ! Voter utile (ou efficace) c’est voter Mélenchon !

Publicités

Written by Juléjim

19 mars 2012 à 18 h 24 min

10 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Place de la Bastille, à Paris. Sur la terre.
    Sur la terre qui est un astre.

    pcc Jacques Prévert

    Gavroche

    19 mars 2012 at 19 h 21 min

  2. J’ai aujourd’hui parlé à pas mal de gens du boulot qui, hier, y étaient aussi. Tous ont ressenti l’émotion du moment, mais aussi l’intelligence de convoquer l’histoire de cette façon dans ce discours. Tous ont apprécié d’entendre un homme parler ainsi des femmes, aux femmes.

    Moi je dis juste merci et bravo à nous tous!

    florence

    19 mars 2012 at 20 h 01 min

  3. Merci de partager ce moment extra ordinaire par ces temps de propagande qui courent !… j’aurais adoré partager cette émotion avec vous tous car pendant ce temps là dans la tournée grrrrrrrrrrrr je me tapais des discours disant que Sarko était le seul à avoir l’énergie nécessaire pour nous sortir de la crise !!!!…. tant de gens qui n’ont pas vu ces 5 années comme nous les avons vécues !! j’en peux plus de ce discours alors j’avoue qu’une petite place de la Bastille ou une Fête de l’Huma ça fait chaud au coeur Bizatous….

    Compunet

    19 mars 2012 at 20 h 39 min

    • Ça fait plaisir de te lire à nouveau par ici, chère Compunet ! C’est aussi une façon de partager notre bonheur insurrectionnel.

      Pour tes shootés du sarkozisme t’aurais pas un bon laxatif à leur seringuer dans le derche, pour les aider à évacuer leur mauvaise bile réactionnaire ?

      😉

      julesansjim

      19 mars 2012 at 22 h 34 min

      • ouaip faut que je trouve un truc 🙂
        en alsace il votaient pour Sarko en souvenir de la droite du Général et ici dans le sud il y a toute une communauté qui a connu la guerre d’Algérie et qui vote pour Sarko, voire plus à l’extrême, parce que le Général leur a pourri la vie en les obligeant à revenir en France ?!
        bon ben perso je pense qu’il est temps que les gens de droite et d’extrême droite se libèrent de l’image du Général et votent en fonction de l’Etat dans lequel le pays se trouve aujourd’hui, c’est-à-dire par terre après 5 années de Sarkozysme !….
        mais je sais pas comment le leur dire humpfff

        Compunet

        20 mars 2012 at 8 h 04 min

    • C’est qui tes patients Compu ? Des très vieux non ?
      Je pense qu’ils ne représentent qu’une petite partie de l’électorat. Enfin, je l’espère !

      asinuserectus

      20 mars 2012 at 11 h 42 min

      • Pardon, je vais répondre à sa place 😉
        Il s’agit du quartier pied-noir, là où le fn fait toujours des scores impressionnants.
        La ville, le département et la région sont plutôt à gauche (ps) d’une manière générale.

        alainbu

        20 mars 2012 at 11 h 57 min

      • des vieux ça s’est sûr et qui en veulent toujours au Général de les avoir virés de leur colonie !! j’espère également qu’ils ne sont qu’une petite partie …

        Compunet

        20 mars 2012 at 13 h 36 min

  4. Merci, Juléjim… de nous faire une prolongation du plaisir qu’on a ressenti, même de loin derrière nos écrans d’ordinateurs avec ce beau texte qui m’a, encore une fois, donné des frissons et tiré quelques larmes.

    clomani

    20 mars 2012 at 8 h 16 min

  5. Merci Frérot ! Desper devrait mettre le sien dans les comm, on a l’impression d’être avec vous 😉

    alainbu

    20 mars 2012 at 11 h 58 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :