LES VREGENS

Boudez pas!

with 8 comments

Je sais, Hollandréou ; je sais, simple coup de pouce au SMIC, je sais, je sais tout ça et le reste.

Mais hier j’ai quand-même vu et entendu plein de petites choses qui m’ont enlevé un gros poids accumulé depuis longtemps, renforcé pendant ces deux dernières semaines à entendre immondice sur immondice. Pressée comme un citron dans la foule, j’ai respiré à fond un bon air pur !

 

De cette bousculade, forcément, il ne peut rester que des images, des bribes, qui n’ont sans-doute pas beaucoup de vrai sens, mais pourquoi bouder son plaisir ?

Pour commencer, presque à minuit, mon monument préféré de Paris depuis longtemps, d’abord de loin vaguement éclairé, plus tard tout rouge de fumigènes.

 

Rue Saint-Antoine, en retrait, des policiers tout sourire. À l’entrée de la place, un Arabe d’à peu près mon âge, brandissant sa carte d’identité française et criant : « Je redeviens français ! » Face à face, deux immeubles : un grand café avec des gens à drapeaux à toutes les fenêtres sur plusieurs étages… et la succursale claquemurée de la Banque de France. Beaucoup, vraiment beaucoup de drapeaux du Front de Gauche.

Beaucoup de toutes sortes de drapeaux, comme on l’a dit. J’ai découvert aujourd’hui que ça avait effrayé la Morano, alors qu’on avait joyeusement joué à essayer de les reconnaître.

Irlande?…

… Côte d’Ivoire?

Hollande arrive, gros mouvement de foule, je me retrouve plaquée contre une jeune femme, nez à nez, elle me dit : « Vous êtes sympa ? Parce que je crois qu’on va passer un petit moment comme ça. » J’entends mal le discours, des bribes encore, mais je sais qu’elles me plaisent mieux que des mots comme vrai travail, France des clochers, ou « on ne veut pas d’égalitarisme ». Là j’entends « France métissée… peuples européens au-delà de leurs dirigeants ». Ça ne mange pas de pain de se déclarer président de la jeunesse, mais c’est vrai qu’il y a là beaucoup de jeunes, pas que des anciens combattants de 81.

Ça me faisait juste plaisir, je crois, que tout ce que je voyais, tout ce qu’entendais autour de moi, soit ce que l’autre conspue depuis cinq ans. Juste un soir, ce n’était pas encore grave de savoir qu’on serait, forcément, déçu plus tard.

Malgré les nuages, au retour la ville était claire sous la presque pleine lune énooorme, car c’était lendemain de « super-pleine-lune », comme partout dans le monde…

… à Paris…

… ou Athènes.

Publicités

Written by florence

8 mai 2012 à 0 h 00 min

Publié dans Actualité en France, humeur

Tagged with , ,

8 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. J’aime ton billet, chère Flo, mais je veux te dire aussi, ici et maintenant que je t’aime, toi, Flo. Parce que ce sont de belles personnes comme toi qui m’aident à tenir debout, à y voir un peu plus clair, en continuant à croire en cette putain d’humanité qui génère du bon mais aussi du moins bon, du perfectible mais aussi, parfois, on se dit, que c’est irrécupérable. Si je n’avais pas été ratatiné par 15 jours de dur labeur et quelques centaines de km pluvieux, je serais venu volontiers me serrer contre toi et tous les autres, dimanche soir à la Bastille.

    Alors oui, ce serait vraiment dommage de bouder notre plaisir devant la joie de millions de gens, heureux d’avoir « dégagé » le « petit » et sa social-killers band of false brothers. Même si… la méfiance et la réserve restent de rigueur en ces temps de… rigueur, justement.

    J’ai écouté Jospin ce matin. Analyse solide et lucide de la situation économique et sociale du pays et des enjeux européens ; quelques mots plutôt « sympathiques » pour l’ex-camarade Mélenchon et le bon score du FdG. Législatives obligent… ET puis, ce bémol vers la fin « Celui que les français ont choisi c’est Hollande… et donc son programme. Mouais… Rien que son programme, Lionel ? Un programme… socialiste ? ou un véritable programme de gauche ?

    A suivre…

    Juléjim

    8 mai 2012 at 9 h 44 min

  2. Moi j’ai entendu ce matin Badinter. Pujadas lui demandait: quelle mesure serait aussi emblématique que l’abolition de la peine de mort en 81? Réponse: le droit de vote aux municipales pour les immigrés car aussi impopulaire mais aussi nécessaire.

    florence

    8 mai 2012 at 9 h 48 min

  3. oh ben dis-donc, tu vas presque réussir à me faire regretter de ne pas y être allée 😉

    c’est vrai qu’il y a un immense soulagement de toute part ; ce matin j’ai pris un taxi pour rentrer, le chauffeur exultait, heureux d’avoir éjecté Sarko « maintenant on redevient égaux, hier on était divisés et maintenant ça y est, on est à nouveau égaux ».
    Dans ma fatigue ça faisait plaisir à voir et on a partagé comme ça notre soulagement de manière débridée, voir des hommes et femmes comme lui, noirs, arabes, étrangers et étrangères de toute couleur et toute condition comme libéré-es d’une sourde oppression, ça regonfle 🙂

    kakophone

    8 mai 2012 at 14 h 08 min

  4. eh oui, ça me manque de ne plus respirer de cet air-là …
    c’était assurément une belle occasion, et tu nous fait bien partager la bonne ambiance.
    C’est vrai aussi qu’on a le sentiment de mieux respirer, de ne plus ressentir un certain malaise de vivre dans ce pays – avant dimanche ! –
    juste pour te remercier, et que tout le monde en profite, ce petit montage d’un chanteur que j’ai souvent rencontré dans de semblables moments, à Paris …

    randal

    9 mai 2012 at 1 h 55 min

    • Ce bon vieux Francis Lemarque ! Merci Randal pour ce cadeau en forme de clin d’œil parisien.

      Le 20 avril dernier, on fêtait les dix ans de sa disparition… mais qui et combien étaient-ils ?

      Juléjim

      9 mai 2012 at 9 h 43 min

  5. En tout cas, y en a un à qui cet air-là ne convient pas, et qui déprime grave :

    http://www.dailymotion.com/video/xqncqx_didier-porte-je-vous-ai-tant-aimes_news

    😉

    Juléjim

    11 mai 2012 at 17 h 44 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :