LES VREGENS

Les apparentements terribles

with 4 comments

Hier soir, je regardais la télé. Le jité du larbin Pujadas. Ben ouais, je dois être un peu maso. Bon, on n’a pas eu droit à l’insupportable Lenglet (quand je vois sa gueule, je change de chaîne, c’est simple, je peux pas …) qui était là la veille avec le François Fion qui devait « dévoiler son patrimoine » (hihihi, j’imaginais le pire, en guise de dévoilement, pis non, finalement, c’était que du flan, comme d’hab).

Mais on a un droit à un autre gonze, dont j’oublie le nom, vu qu’ils se ressemblent tous, qui nous a doctement essspliqué qu’au Parlement, ben y’avait beaucoup d’avocats d’affaires et de toubibs, une étudiante (la dernière de la smala La Pen) et kek paysans au Sénat (on imagine bien que c’est pas le petit péquenot du coin, hein). Bon, il a pas dit clairement que là-bas, y’avait pas d’ouvriers du tout, pas de petits employés, pas de chômeurs, ni rien de toute cette sorte de français d’en bas, de tout en bas, dont tout le monde sait maintenant qu’ils sont très cons, et qu’ils ne savent pas ce qui est bon pour eux, à savoir ce bon vieux libéralisme, même à la sauce Hollande.

(Parenthèse, j’ai appris hier que la députée du Lot Dominique Orliac avait voté pour l’ANI, faut dire qu’elle non plus n’est pas ouvrière menacée de précarisation et de CDD à vie, mais toubib, comme son pote Cahuzac).

Bref, l’invité d’hier c’était Jean-Luc Mélenchon (qui parle toujours aussi « dru et cru », et c’est jouissif) sommé par le Pujadas de dire s’il avait des montres de collection, un yote aux Seychelles, des accointances avec de grands patrons ou un compte ofchore. Méluche s’est pas démonté, vu qu’il avait déjà déclaré tout ça plein de fois, notamment avant les élections de l’an dernier.

Vous constaterez, si vous cliquez sur ce lien (bande de feignants) que l’Expansion (journal « objectif ») écrit que Mélenchon « est opposé à la transparence totale du patrimoine des élus », ce qui n’est pas tout à fait exact (de l’art de sortir les phrases de leur contexte, et de faire dire aux gens strictement le contraire de ce qu’ils disent, les journaleux sont vraiment une engeance) :

En janvier 2011, la commission Sauvé a remis au président de la République un rapport dans lequel elle préconisait plus de transparence, avec notamment une déclaration obligatoire de patrimoine de la part des ministres et des hauts fonctionnaires. Êtes-vous favorable à ces propositions ? 

Je n’ai pas de difficultés avec cela. Il faut une réglementation rigoureuse des conflits d’intérêts. Je suis aussi favorable à 100 % au contrôle du patrimoine des élus par un organisme indépendant, à la condition qu’il soit spécialisé et astreint au devoir de réserve. Il n’y a pas de raison que ces informations se retrouvent sur la place publique, ou alors il faut publier la feuille d’impôt de tout le monde. La transparence ne doit pas être une exigence névrotique. Elle doit se manier avec délicatesse. Aucune vie n’est possible dans la transparence complète. J’estime que je suis non pas un homme public, mais un homme privé qui a des activités publiques.

Lien sur l’article source

Bref, Méluche (qui considère à juste titre que la bronca au sujet de la « transparence » n’est que du pipi de chat, et que seules des poursuites pénales seraient efficaces) a demandé à Pujadas de mettre lui aussi sur la table sa déclaration de revenus et autres intérêts et connivences. Le Pujadas, titulaire, rappelons-le, de la célèbre « laisse d’or », et aussi membre du Siècle.

Daniel Schneidermann en parle dans ce billet.

Bon. Tout ça pour en arriver à quoi, me direz-vous ?

Ben à la famille Pen, vous savez les ceusses qui font rien qu’à dire qu’ils sont propres comme des sous neufs…

Sauf que ce matin, sur Médiapart, j’ai lu un article intitulé LePen son compte suisse et son trésorier … Ou l’on découvre que finalement, ils sont pas si blancs que ça, les Fhaineux. Ce qui, pour des racistes, est un joli paradoxe, vous en conviendrez.

Bon, ce que l’article ne dit pas, c’est que « Jean-Pierre Mouchard » (vous avouerez qu’y’en a qui ont des noms prédestinés) n’est autre que le papa de ce bon Joffrin, Laurent de son prénom… Vous savez, le gars (barbichu © Seb Fontenelle) qui est patron du journal « de gauche » Le Nouvel Obs…

Ceci explique peut être cela …

Laurent-Joffrin-avec-Jean-Marie-Le-Pen-e1355351997677

Ça essplique la « dédiabolisation » de la Marine, et le fait qu’elle était présentée l’an dernier comme « la troisième voie » … Et peut-être aussi que la « gauche » fauxcialiste, à la fin des fins, préfère encore le Fhaine au populo.

Des fois qu’on leur enlève leurs prébendes, à tous ces enfoirés…

Et ça vous rappelle rien ?

critique front populaire

Publicités

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. C’est dingue, je viens de voir ton artik sur Twitter et de le mettre sur @si, derrière Strumpfentruquemuche et avant Julot ;o))

    clomani

    10 avril 2013 at 16 h 14 min

  2. C’st bien de se renseigner, Gavroche.On se renseigne seulement pour savoir, ou pour faire? Pour faire quoi? Et comment?

    Anonyme

    10 avril 2013 at 17 h 02 min

  3. mmmmmmm, ça crapote dans les coins, ça spasme d’angoisse à tous les étages, c’est jouissif ! DS pertinent (non, je ne dirai pas pour une fois) dans son article. money money money, pouvoir pouvoir pouvoir. et ton  » fauxcialiste » m’a bien fait rire !!! merci gavroche.

    zozefine

    10 avril 2013 at 18 h 14 min

  4. Billet jubilatoire et parfaitement juste. Bravo Gavroche ! Amitiés.
    Vingtras

    Anonyme

    10 avril 2013 at 18 h 23 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :