LES VREGENS

Moi aussi, je parle dru et cru

with 9 comments

4799332-7175516

Aujourd’hui écrire «trahison » et « socialiste » n’est plus un oxymore, mais une réalité. Ainsi, dans le silence médiatique, les sénateurs communistes ont récemment claqué la porte de la haute chambre, pour cause de déni de démocratie.

Car pour « voter » tranquillement l’ANI (ou plutôt pour entériner les décisions du MEDEF), sans être emmerdés par des empêcheurs de trahir en rond, le gouvernement Ayrault a décidé de pratiquer ce qu’on appelle «le vote bloqué».

Très critique quand c’était Naboléon qui muselait ainsi les « élus du peuple » (rien que le mot fait rire aujourd’hui), pourtant godillots, le parti « socialiste » fait exactement la même chose, le but du jeu étant d’empêcher le dépôt du moindre amendement. On n’en avait pas eu assez en 2008, quand ces mêmes « élus du peuple » nous avaient gentiment craché à la gueule.

Parce que, qui c’est le chef, hein, sous ses airs gentil, et « normal »?

Ça vous apprendra à aller voter, bande de nazes. Et bienvenue en démocrature.

Autre chose, vous avez du entendre parler du désormais célèbre « mur des cons ». Tollé général chez la droite qui pue, comme si c’était un mensonge d’appeler Hortefeux-Guéant et les autres des cons (je trouve que c’est encore beaucoup trop gentil, j’aurais trouvé beaucoup d’autres qualificatifs, vu mon imagination débordante), et que croyez-vous qu’il arriva ? Ben ça n’a pas raté, Mâme Taubira, ci-devant ministre du gouvernement « socialiste » vient de convoquer ces salopards de juges, pour leur remonter les bretelles : pensez, un « mur de cons » situé dans un local syndical, donc privé, filmé en loucedé par des « journalistes »(beuark, ce mot devient un gros mot), et de France 3 s’il vous plaît.

Bon, le syndicat de la magistrature a répondu à la convocation de notre bonne ministre  : c’est là.

« Violence » des mots ? Merde à la fin ! Et mon cul, c’est du poulet ?

Parce que la violence des socialos, qui font pire que la droite, qui en parle ? Qui se révolte ? J’ai vu cette semaine ces bons crétins de stéphanois dans la rue, en train de fêter la victouarrre de leur équipe de foutebole. Étaient-ils dans la rue pour défendre leurs retraites ? Mystère et boule de gomme. J’ai vu tous ces pingouins manifester contre les pédés (y compris des gens de « gauche », parfaitement, parce que j’en connais), comme si ça leur faisait mal au cul que les homos aient les mêmes droits que tout le monde.

Hier soir au jité du service public (paix à son âme) j’ai vu un sujet sur le dépistage de la trisomie 21 pendant la grossesse, qui évoquait la possibilité d’une prise de sang pour remplacer l’amniosynthèse, dangereuse pour le fœtus. Devinez à qui « on » a donné la parole pour dégueuler devant la caméra ? A la Fondation Jérôme Lejeune, ben oui, ce machin existe toujours, a pignon sur rue, et parle à la télé.

Personne ne moufte devant cette violence des « pro-vie », et surtout pas  les ceusses, bien mous du genou, dégoulinants bisounours, qui racontent partout que quand même, Mélenchon est « violent », Mélenchon « parle cru et dru », Mélenchon est populiste, antisémite, Mélenchon c’est Lénine et Staline réunis, et j’en oublie. Partout, droite et « gauche » réunies, et les Verts avec, tous les journaleux et autres éditocrates à la gamelle bien pleine, tous unis pour taper sur Mélenchon, et le mettre dans le même sac que La Pen. Même ce bon Didier Porte a commis sur ASI une chronique assez minable sur Mélenchon = Beppe Grillo. Sans doute a t-il oublié « Coluche Président ». Comme s’il n’y avait pas plus urgent que de taper (encore) sur Mélenchon.  Et même Claude Marie Vadrot (est-il toujours à Politis, celui-là?) qui parle ici de son charmant jardin, des lilas qui sentent bon et tout ça, et du muguet qu’il a planté (les smicards qui vivent en HLM apprécieront) en profite pour se lâcher… Où l’on constate que pour renflouer les caisses d’un parti politique, vaut mieux aller piquer son fric à mémé Zinzin que vendre du muguet…

Pis tiens, un exemple de la « violence » du gouvernement « normal » :  NDDL et sa cohorte de saloperies contre les habitants, les paysans, les animaux, l’écologie en général … Dont personne ne déclare haut et fort que le projet est déjà dans les choux.

Comme si les médias (beuark) avaient peur de fâcher « l’exécutif ».

Autre exemple : les rroms que le gouvernement « socialiste » continue d’expulser, avec leurs gosses dans la rue, sous la flotte, dans le froid, les écoles de petits manouches dans les commissariats ou dans les postes de police, tout ça dans des municipalités « socialistes », c’est pas « violent », ça ? Valls a même fait mieux qu’Hortefeux-Guéant, dis-donc.

Et les chômeurs de plus en plus nombreux, les usines qui ferment, et ce connard de Montebourg, qui crie cocorico, qui dit que tout va bien alors que Florange ferme (merci Mittal, il est pas « violent », lui) cet abruti de Filoche, qui verse des larmes de crocodile sur le vote de l’ANI, mais qui reste au PS…

Rien que de voir leur gueules de raie, c’est VIOLENT !

Savoir que ma députée « de gauche », j’ai nommé Dominique Orliac, a voté l’ANI en étant élue par moi, ça, c’est violent ! Sûr que celle-là, elle sait pas ce que c’est, le chômage et la misère … Comme la plupart de ses congénères.

Quant à « l’amnistie sociale », ça y est, elle est passée à la trappe. Bruno Le Roux, Président du groupe « socialiste », estime ne pas vouloir « légitimer les violences commises » par ces salauds de pauvres.

Amnistie sociale aux oubliettes

On dirait du Pujadas dans le texte, face à Xavier Mathieu.

Les pauvres ont toujours tort. Même quand ils se prennent leur usine sur la tronche, comme au Bangladesh.

Ben ouais. On délocalise ici, on embauche là-bas pour faire suer l’burnous aux bougnoules qui coutent moins cher à ces messieurs les actionnaires. Petit Bras Montebourg dit que c’est bien, et Moscovici, l’ex copain de DSK et de Cahuzac, est membre du Cercle de l’industrie.

Il était assez logique que le gars devienne ministre de l’Economie du gouvernement « socialiste ».

Alors, j’en ai marre, ras la casquette et plein le dos. Et en un mot comme en cent, je préfère la « violence » de Mélenchon, sa grande gueule, ses petites phrases, même quand elles ne sont pas bonnes. Sa voix, c’est celle du peuple, face à celle, bien policée (dans tous les sens du terme) du pouvoir. Fut-il « socialiste ». Mélenchon appelle un chat un chat, et un salopard un salopard.

Parce que la réaction est en marche, envers et contre tous, et surtout contre Mélenchon : d’ailleurs désormais, je voterai systématiquement pour lui, juste pour pour faire chier tous les bien-pensants qui nous entourent.

Bref, Mélenchon et moi on vous emmerde !

PHO829327f6-acea-11e2-82be-7c37e65ceae0-493x178

Publicités

9 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. ben voilà qui est bien envoyé dans les gencives ! revigorant et requinquant, comme une boisson qui pique le nez et pétille dans la gorge. merci gavrochounette, tu es ma cassandre préférée.

    zozefine

    27 avril 2013 at 12 h 04 min

  2. Z’avez oublié « Coréen du Nord » (en plus de Staline, Lénine, Beppe Grillo et Marine le Pen !) !!! Et, bien sûr, Je pense tout pareil comme vous ! Et les mots sont trop faibles j’ai des envies de coups de pieds au cul et je pense que tôt ou tard ils ne seront pas perdus pour tout le monde, et là aussi, les mots sont faibles, mais les coups que je leur rendrai, eux, dans les urnes et dans la rue, ne le seront pass, croyez-moi !!! 😀

    Christine Duplaissy

    27 avril 2013 at 12 h 09 min

  3. J’aime bien transmettre des articles comme celui là… Après, c’est plein de remous partout !
    Merci pour cette saine colère. Mélenchon, vous et moi, on les emmerde ! Et je sais qu’on est pas tout seuls !

    La Griotte

    27 avril 2013 at 13 h 01 min

  4. J’adooore ta dernière phrase qui n’est pas prout-prout pour un sol. Je compisse et conchie bien volontiers.

    Mon pote Yannis m’envoie ce jour un courriel avec la myriade de liens dont il a le secret. J’en extrait celui-ci :
    http://nevivonspluscommedesesclaves.net/spip.php?article12&lang=fr
    Ne vivons plus comme des esclaves !

    Bref, Mélenchon et toi et moi et beaucoup d’autres, on vous emmerde !

    partageux

    27 avril 2013 at 14 h 56 min

  5. Mélenchon et toi et moi et nous , on vous emmerde !

    micmousse

    27 avril 2013 at 16 h 22 min

  6. Je voudrais voir l’abolition de la souffrance humaine
    afin de n’être plus obligé de contempler
    le repoussant spectacle qu’elle présente.
    Je ferais beaucoup pour cela.
    Je ne sais pas si j’irais jusqu’à sacrifier ma peau;
    mais je sacrifierais sans hésitation
    celles d’un grand nombre de mes contemporains.
    Qu’on ne se récrie pas.
    La férocité est beaucoup plus rare que le dévouement…

    Ainsi s’exprime Georges Darien, écoeuré de la résignation des pauvres de son temps.
    Comme lui, on a le droit de penser qu’il vaut bien mieux être révolutionnaire.
    Oui, Méluche vaut mieux que tous ceux qui essaient, sans y parvenir, de le salir, ce qui est la forme dérisoire du mépris.
    Ce mépris qu’ils expriment tous pour leur ennemi de « classe » : le peuple.

    randal

    27 avril 2013 at 18 h 41 min

  7. Salut camarade,

    Ouais je sais, ça défoule. Ca fait du bien. Mais faut voir à ne pas tirer dans tous les sens au risque de complètement s’isoler. C’est exactement ce qu’ils voudraient. (Didier Porte est complètement dans notre camp au passage :/, même si j’imagine que ça le ferait marrer de se prendre ainsi une balle perdue…) On a une sixième république à mettre en place, et il faudra bien la faire avec une grosse partie de la population.
    Patience. Pas de prout-prout, plein d’arguments, mais patience.

    Nanar

    27 avril 2013 at 19 h 17 min

  8. oh yé que cela fait du bien!!!, allez on lâche rien, on parle tous cru et dru,et on les emmerde:merci gavroche pour ce brillant coup gueule

    Jo Mabloche

    3 mai 2013 at 0 h 44 min

  9. Très joli coup de colère qui fait plaisir à lire !

    Nounourse

    24 mai 2013 at 14 h 49 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :