LES VREGENS

« L’arbre à pluie » : un album pour petits et grands !

with one comment

Ce mardi 24 juin 2014 j’ai passé une dernière journée pour l’année scolaire en cours dans une école primaire de mon quartier, en tant qu’animateur bénévole de l’association « Lire et faire lire ». Nous avions convenu, avec les enseignants et enseignantes concernés, que je présenterais à chacun des groupes (6 au total) le même album : « L’arbre à pluie » de Agnès de Lestrade et Claire Degans, édité aux éditions Milan.
Cet album est si beau ─ l’histoire est écrite à la manière d’un conte et les illustrations évoquent magnifiquement l’atmosphère à la fois lumineuse, asséchée et vaporeuse du désert saharien ─ que je ne résiste pas à l’envie d’en faire la promotion ici !

 

L'Arbre à pluie

Voici l’histoire, résumée et réécrite par un blogueur, après l’avoir entendue contée à la radio :

«Dans ce village, la dure sécheresse s’installe. Un jour de souffrance pire qu’un autre, un enfant y découvre un jeune plant bien vert, donc bien étonnant. Avec la complicité du vieux chef du village, il se charge de l’arroser, malgré les faibles réserves en eau. Le végétal devient vite un grand arbre, dont le feuillage donne de l’ombre aux villageois assoiffés, qui y invoquent la pluie. Un soir, le gamin revient arroser l’arbre – les réserves s’épuisent – et l’arbre le mouille de pluie !
Le lendemain soir, alerté, tout le village est là. Le chef se dévoue à goûter cette pluie inconnue : ce n’est pas un poison, c’est de l’eau !!!
Le phénomène de l’arbre à pluie se continue chaque nuit : la sécheresse est finie…
Longtemps après, un habitant d’un village voisin, assoiffé, s’égare là. Demande d’emporter de l’eau pour secourir ses proches… le chef refuse : ton village est venu piller mon village, tant pis pour lui. Les choses s’enveniment de part et d’autre, on prépare sagaies et flèches pour le combat, fatal. Mais, un soir, soudain, l’arbre a disparu, laissant un grand trou. On le retrouve à égale distance d’entre les deux villages. Les deux troupes s’y retrouvent, prêtes au combat, mais l’arbre ne pleut plus ! : du coup, il impose la trêve…
Peu à peu, toute la population de chaque village – vieux et jeunes, femmes et hommes – se rassemble autour de l’arbre si miraculeux, pour le supplier de pleuvoir : en vain…
Mais un matin, on découvre une femme au pied de l’arbre, qui a accouché toute seule. Des femmes soignent mère et nouveau-né, les emmène au village – qui n’est pas le sien ! …
Ainsi naît la fraternité entre les 2 villages. Et finalement, l’arbre à pluie fonctionne deux fois plus ! …» (in Ruminances)

***

On trouve également une version réécrite et illustrée par des élèves de cours préparatoire cette fois. C’est par ici.

Je n’ai pas grand chose à ajouter, sans doute faut-il juger sur pièces ? mais je peux dire que je n’ai pas eu si souvent le sentiment d’avoir entre les mains un livre qui soit aussi bienfaisant, que l’on soit petit ou grand !

Bonus : au cours de cette ultime journée une enfant m’a fait un somptueux cadeau, un mot d’enfant que l’on a envie de recopier pour le mettre dans son portefeuille afin de ne jamais l’oublier. Il y a dans le texte l’expression « à mi-chemin », comme je demandais aux enfants s’ils comprenaient le sens de cette expression, Gabrielle, 5 ans et demi, proposa : « c’est quand on a un chemin comme ami ! »

 

***

Arbre_cp33

« …Peu à peu, les villageois firent la paix et formèrent un seul village.

Ils en oublièrent l’arbre à pluie.

C’est alors qu’un soir, l’arbre se remit à pleuvoir tel un nuage dans le ciel ! » (les enfants d’un cp bordelais)

Publicités

Written by Juléjim

25 juin 2014 à 18 h 43 min

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. « c’est quand on a un chemin comme ami ! »
    joli … ça m’a fait repenser à la chanson de Gaston Couté

    randal

    25 juin 2014 at 19 h 46 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :