LES VREGENS

Comment chercher les informations dans l’usine à gaz / II

with 4 comments

Vous verrez, ça, c’est un VRAI travail de fourmi. Avec Maria Ts. (et surtout elle), on en a à peine compris assez pour avoir une marche à suivre. Mais il faudrait d’autres fourmis, plein d’autres fourmis pour faire le travail de fond.

Tout d’abord, ça c’est à vendre :

2015-08-29screenshot (1)

Dans notre quête des informations, tout commence par une lettre.

L’EOE (la Société Ornithologique Grecque), avec laquelle nous avons eu les plus nombreux et les meilleurs rapports, a passé beaucoup de temps et envoyé beaucoup de courriers pour obtenir du TAIPED qu’il lui communique la liste des sites à vendre qui faisaient partie d’une zone Natura 2000, ou très proches d’une zone Natura 2000 (moins d’un km). Nadia Valavanis, sous-ministre des Finances du gouvernement Tsipras, probablement vers mars 2015, « libère » en quelque sorte l’information, et demande au TAIPED de communiquer à l’EOE cette liste (pour des infos sur Valavani/TAIPED à cette époque (en anglais) :http://www.ft.com/cms/s/0/b3f7a5b0-ac61-11e4-af0e-00144feab7de.html#axzz3kBamMeGa / http://www.ekathimerini.com/168304/article/ekathimerini/business/new-management-appointed-at-taiped ). Comme on le sait, elle a démissionné le 13 juillet dernier, et à cette occasion on a perdu quelqu’un de formidable*.

Bref, le TAIPED envoie ce qu’il semble estimer être une information claire, et le résultat en est la lettre ci-dessous. Contraints et forcés, les mecs, et vraiment du bout du clavier : en bref, pas coopératifs du tout. L’info en fait se résume à : vous voulez connaître les sites, allez les chercher vous-mêmes dans le FEK  (donc le journal officiel, si vous avez lu le « lexique » de l’article précédent) !

2-1.png

Ci-dessous, cette fameuse liste plus lisible :

3-1.png

Ce que j’ignore, c’est la terminologie officielle de chacune de ces entrées : dossier ? chapitre ? Mais peu importe, le tout c’est de s’y retrouver.

Donc il faut aller chercher le site du FEK/ΦΕΚ. Recherche Google, et c’est très exactement là que je mesure toute la difficulté à chercher (dans) un Journal Officiel d’une langue que je ne connais pas. Mais évidemment, tout ce pistage était impossible sans Maria Ts.

1ère fausse piste :

2015-08-29screenshot (6)

En fait, il faut chercher sur… recherches !

2015-08-29screenshot (5)

Clic sur ΦΕΚ, et voilà qu’on tombe sur ce qu’on veut :

2015-08-29screenshot (4)

On ouvre cette page, et on trouve ce qu’il y a au-dessous.

Si vous regardez la photo sur la page en dessous à gauche, vous voyez une série de codes envoyés par le TAIPED aux ornithologues.

Prenons la 1ère ligne :

ΦΕΚ 2061/B/16.09.2011 – ΔΕΛΑ 185. Bon, selon toute probabilité, il s’agit de l’année 2011 (eh oui, déjà !), on voit un B, et justement sur la page du FEK, il y a une case B qu’on coche, et on va caser ce 2061 sur la case « depuis ». Et on clique sur ΑΝΑΖΗΤΗΣΗ (recherche) :

3-2.png

Si on regarde la page ci-dessous, on est content, on a bien pigé comment faire la recherche, on tombe sur ce qu’on cherchait, 2061/2011. On voit à droite que ce sont des documents PDF. Celui-ci est un « petit », mais il y en a de plus de 80 pages – qu’il faut lire pour trouver les infos.

4-3.png

J’aime autant vous dire : malheur aux ordis qui rament et aux connexions internet aléatoires comme la mienne !

Et si on clique sur cette ligne bleue qui nous intéresse, on est invités à ouvrir/enregistrer le document :

5-4.png

On l’ouvre et voilà le travail :

6-5

Bon, vous le savez, je souffre de mon ignorance du grec mais je sais le « lire », je repère bien les mots, j’ai un dico et une mentalité de chien de chasse. Donc, dans cette page, qui doit être passionnante parce que c’est le tout début du TAIPED et de la liquidation de la Grèce, on trouve ce tableau :

7-6.png

8-7.png

Regardez le haut de la 1ère capture d’écran de ce tableau, juste avant la liste : on lit « Αριθμό Βιβλίου Καταγραφής », numéro du livre d’enregistrement, dont l’acronyme est ABK, ce même numéro de code qui désigne jusqu’à plus ample informé tous les objets en vente par le TAIPED (la plage de Simos, à Elafonissos, zone Natura 2000, est à vendre sous le code ABK 382).

Revenons à cette liste de biens publics à vendre. Επιφάνεια signifie ‘surface’ : donc, sous cette colonne, on a les surfaces en mètres carrés. Et sous Διεύθυνση (adresse), l’emplacement de ces sites.

Dans cette colonne des adresses, et pour ne pas devenir fous, on va dire que quand il y a des chiffres, c’est une adresse en ville (à Athènes, Pirée, Maroussi), et a priori, il ne s’agit pas d’une zone écologiquement précieuse Natura 2000. Donc on se passera de vérifier (pour l’instant).

Mais la ligne 14 ?? Pas de chiffre, il faut vérifier. Alors l’opération suivante ne marche pas toujours, mais je rentre simplement le numéro d’ABK, ici ABK 3969, et je fais une recherche Google :

01

‘hradf’, maintenant, vous savez que c’est l’acronyme en anglais du TAIPED. Donc on ouvre. Et on tombe directement sur cette page :

02

Quelques observations :

  • en haut, page 1/32. De ces documentations en images du TAIPED, il y en a à 123 pages, des à 110 pages, des à 98 pages (c’est dans ce portfolio-là qu’il y a la photo de Simos à Elafonissos en début d’article), des à 55 double pages. Cela dépend des liens, c’est la confusion la plus totale. Cette terre-ci à vendre porte sur 3 lots ABK d’une zone encore non construite, en bord de mer. Possiblement en zone Natura 2000, donc on garde ça dans un coin de tête pour aller vérifier ultérieurement.
  • ah, que j’aime ce concept de développement (indicatif, bien sûr) : il signifie que, malgré une « restriction environnementale » (ça a comme un air de Natura 2000) sur cette zone vierge, d’accès public, pour une baignade tranquille, on va pouvoir faire, qui sait, une Grande Motte Grecque !

Je feuillette ce portfolio, et tombe là-dessus :

2015-08-29screenshot (2)

Ah, tiens, il n’y a pas que ABK, il y a aussi la classification ETAD, de ΕΤΑΔ, la Public Properties Company S.A., dont ni Maria ni moi n’avons encore bien compris les relations avec le TAIPED. La quasi totalité du terrain, est utilisable pour « développement ». Et malgré des restrictions archéologiques, environnementales et légales, c’est destiné, pour son développement et son plus grand bonheur, à la construction d’hôtels et de maisons de vacances. Pas vérifié que c’est en zone Natura 2000, mais c’est en tout cas supposé être protégé du fait de son inscription en zone archéologique. Allez, encore quelque chose à vérifier. Rhodes paie très très cher le fait que ce soit une île encore relativement peu défigurée et pleine de vides (= de zones non construites). Il y a à ma connaissance (mais c’est potentiellement beaucoup plus) une quinzaine de sites à vendre, dont une montagne entière (article de Rizopoulos en grec), avec forêts et sources, et les nymphes et les habitants en seront expropriés, comme la loi l’autorise.

Mais une recherche grâce à ‘édition’ (j’ai juste écrit 3969) me mène enfin au site ABK 3969, et là, surprise, que vend-on ?

03

Carrément le bâtiment principal des flics de Xanthi. Et, étant donné ce que nous a dit notre ami écologiste (cf. le texte précédent), le TAIPED peut mettre en vente (c’est par appel d’offres, et beaucoup de choses se passent sous la surface visible, par internet : http://www.hradf.com/en/portfolio/e-auction-v – c’est la vente V, a fortiori il y en a 4 avant… ) un bien public sans en avertir la municipalité. Question à 100 points : les flics savent-ils qu’ils sont potentiellement SDF ?

Mais bon, pas d’affolement, ce n’est pas une zone Natura 2000.

Par contre, à Rhodes et en Argolide, il faut aller vérifier… Et là, on va aller sur la carte interactive de la Société Ornithologique Grecque, carte incomplète du fait des infos au compte-goutte du TAIPED, mais qui a l’immense mérite d’exister et d’être à la disposition de tout le monde – mais c’est une autre histoire ! Ce qui n’empêche pas un coup d’oeil ici : http://files.ornithologiki.gr/docs/TAIPED/map.html

Et avec tout ça, on n’a fait qu’une seule ligne du FEK d’une liste de 35 entrées, et ce n’est qu’un dossier FEK sur 13 (dont un qui fait plus de 80 pages…) dans la lettre aux ornithologues.

 

index

 

 

 

 

 

Written by zozefine

29 août 2015 à 12 h 00 min

Publié dans Non classé

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. A reblogué ceci sur kristina 1963et a ajouté:
    …et elles continuent…

    kristina1963

    29 août 2015 at 12 h 52 min

  2. C’est vraiment de la pêche à la ligne dans l’océan Pacifique, avec un bandeau sur la tête….

    babelouest

    29 août 2015 at 12 h 54 min

    • c’est fait pour décourager les curieux. fait pour passer derrière les gesticulations. fait pour donner l’impression que quoiqu’on fasse est vain. qu’on arrivera jamais au bout. qu’on y comprend rien. mais la grenouille dans la casserole d’eau froide se dit que c’est super, et se laisse avoir lorsqu’ elle claque dans l’eau qui bout…

      zozefine

      29 août 2015 at 14 h 06 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :