LES VREGENS

GEOGUESSR

with 2 comments

Je suis contente : j’ai trouvé le jeu le plus chronophage du monde mais qui le fait parcourir, le monde. Faute de pouvoir sortir de mon île et désespérément avide de voyages, mes moments sur Geoguessr, c’est vraiment l’extase.

Bon, des fois, ce n’est vraiment pas chouette, genre zone rurbaine d’une banlieue de grande ville ricaine. En général, c’est un labyrinthe avec du gazon propret à gauche et à droite, on s’emmerde veugra et je coupe court, je n’essaie même pas de deviner où je suis. Cela m’est aussi arrivé de me retrouver dans un garage extrêmement asiatique, coincée pendant un bon moment à chercher la sortie, et d’un coup largée en plein embouteillage  : là aussi, j’ai renoncé à ma partie (j’ai cliqué sur Tokyo, c’était Séoul !). Les townships sud-africains, ça aussi c’est labyrinthe, beaucoup moins chicosse qu’aux USA, à tel point qu’on se retrouve accompagné de voitures de flics, au cazoù. Certains voyages en Colombie laissent rêveur : qu’est-ce que cette caméra à 360° filme de pas clair ? Partout, des gens qui passent, des enfants qui jouent, des troupeaux, des arbres en fleurs. Des montagnes, des ciels. Des routes fracassées, des maisons jolies. L’incroyable diversité des paysages, mais aussi des modes de faire et de modeler le paysage et l’habitat. Paysage désertique aussi, l’Arizona, aride, aride. Et l’Australie : plat, le bush, le soleil qui dévore tout. Une femme qui étend son linge à côté d’une église évangélique, en pleine jungle. Juste au bord d’une route interminable, droite, dans une région de collines basses et pelées, une maison avec de jolies barrières peintes, un arbre, quelque chose de coquet, et le tout dans un désert total, rien ni personne pendant des (centaines de) kilomètres avant, et toujours rien ni personne pendant des (centaines de) kilomètres après. Qui a eu l’idée de s’installer là ?

Tant de voyages à raconter. Mais en général, les voyages des autres, c’est peu intéressant, et si en plus c’est sous cette forme, c’est encore plus barbant.

Oui, mais. J’ai pris l’habitude de faire des captures d’écran de certaines « parties » dans certains endroits, sorte de carnets de voyages que je ne ferai jamais autrement que depuis mon écran. J’ai des dossiers finlandais, américains, suédois, brésiliens, japonais, etc. Mais aujourd’hui, j’ai commencé une partie, et je dois dire que là, là, vraiment là… Bref, c’est ce voyage que j’ai envie de vous faire faire avec moi, en commentant chaque capture.

C’est un moment du jeu fantastique, excitant : on clique sur Play now, et on se retrouve propulsé quelque part. Question à laquelle on doit répondre, et c’est ça le jeu : où suis-je ? En tripotant l’image, la 1ère chose, le premier plaisir, c’est de regarder autour soi. Bon, là, c’est la campagne, pas grand-chose à dire. Mais juste à droite…

gm1a

ce paysage tellement fou que j’ai cru me retrouver dans un film d’animation qui se passerait dans la préhistoire, on s’attend à voir un dinosaure, on se retrouve dans Fantasia, j’entends le Sacre du printemps. Ou un voyage sur une planète lointaine, étrange…

gm1b

En agrandissant l’image, je vérifie que cette merveille n’est pas seule, c’est une chaîne de volcans ! J’essaie de me rappeler si le Fuji-Yama est accompagné, mais je ne crois pas, et le Kilimandjaro est tout seul aussi. Et puis un aussi vaste ciel, un aussi vaste paysage, ce n’est pas l’Italie, et puis ce n’est pas l’Islande non plus, qui est sans végétation. Ou si  ? Mais  OÙ SUIS-JE au pied de ce cône parfait ??????

 

gm1c

Bon, j’essaie de « rouler », mais impossible dans ce sens, c’est l’inondation. Route pas asphaltée, en terre. On doit être au printemps. Des bouleaux partout.

gm1d

Une maison, qui jouit de ce paysage dingue. Japonaise la maison ? Un petit côté déglingué.

gm1e

Mais quelle vue nom de dieu, quelle vue !!!! Et ce volcan est vraiment parfait.

gm1f

Sur le côté « droit » de cette route en terre, cette maison-là. Pauvreté. Déglingue. Abandon même, peut-être. Mais dans quel pays trouve-t-on un paysage si beau pas « exploité », on paierait un oeil pour avoir cette vue à sa fenêtre, et pourtant, non, des ruines. Abondance du bois pour l’habitat.

gm1g

Et là, une maison vraiment en ruines. Joli bleu, jolie forme de fenêtre. Nordique ? Asiatique ? Dans ma tête, je passe en revue des pays à volcans… Philippines ? Un aspect secret de l’Islande ? Amérique du sud ? Mais ces fenêtres ne font pas très Amérique du Sud.

gm1h

Un village. Pas un humain. Peut-être abandonné.Mais de toute façon, tout semble bien pauvre, bien délabré.

gm1i

Détail du toit. Des plaques en zinc ? Des planches ? Des bardeaux ?

gm1j

De nouveau ces fenêtres bleues. On dirait que c’est un pays froid. Froid et pauvre. L’Ukraine ? La Sibérie ? Mais il n’y a pas de volcans ! Le cône du volcan. Au sommet, probablement la neige soufflée par le vent. Ou des fumées ?

gm1k

Bon, c’était clair déjà avant, mais ce n’est pas le Fuji-Yama, ou un autre volcan japonais que j’ignorerais, ou extrême-asiatique, le  panneau est illisible mais ce ne sont pas des idéogrammes.

gm1l

De l’autre côté de la route, des maisons, jolies couleurs mais toujours cet air bricolé, et au fond une chaîne de moyenne montagne.  Difficile de dire si ce sont des forêts ou juste des champs. Mélange de résineux et de caduques.

gm1m

Toit en zinc, jolie fenêtre en bon état. Une forme semble-t-il fréquente des fenêtres, plus larges que hautes. Avec la moulure au-dessus.

gm1n

Un ensemble de maisons le long de la route.

gm1o

Toutes les maisons (du moins celles qui ne sont pas en ruine) sont en bois, toits en zinc, et toujours du bois de chauffage devant. Ici, aux fenêtres, des plastiques : ils en mettent dehors, par-dessus les vitres, un peu comme moi je scotche mes fenêtres et mes portes pour isoler et éviter les courants d’air ?

gm1p

Double vitrage : pays froid, sans aucun doute.

gm1q

Vieux truc sur le bord de la route. Rouillé. Probablement cassé. Un beau détritus posé là, oublié. Avec au-delà le paysage le plus dingue du monde… Mais OÙ EST-CE ???

gm1s

De nouveau illisible. Confirmation  que ce ne sont pas des idéogrammes. Limitation à 5km/h, c’est des panneaux que j’ai vus dans des pays de l’Est, une sorte d’exagération.

gm1t

Le sommet du volcan qui pointe derrière. Toujours ce côté délabré de l’habitat. Une petite niche de chien peinte.

gm1u

De l’autre côté de la route (donc le volcan est dans le dos). Bois, zinc. Foutraque. Mélange de pins et de caduques.Une belle herbe haute et grasse.

gm1v

Ciel absolument immense. Humanité abandonnée à elle-même. Débrouille. Une antenne satellite. Des barrières en bois effondrées : je réalise que je n’ai pas vu de troupeaux.

gm1w

C’est dingue, ce volcan.

gm1x

Toujours cette impression de film d’animation. Probablement due aussi à la lumière.

gm1y

Je suis arrivée à un carrefour de routes, toutes en terre. Apparemment, il était possible de toutes les parcourir (celles et ceux qui connaissent ce programme comprendront ce que je veux dire). Alors j’ai choisi, évidemment, celle qui va vers le volcan !

gm1z

Les premiers humains. Avec un chien. Monsieur à vélo, madame plutôt grassouillette, à pied et qui porte un sac. Le mec aurait pu porter le sac en bandoulière, non ? Etrange. Mais les rencontres avec des humains dans des zones si peu habitées semblent toujours étranges. On se demande tout de suite d’où ils viennent et où ils vont. Habits standard, rien de folk, elle blonde, le type cheveux rasés, probablement pas l’Amérique du sud. L’Islande ? Mais il n’y a pas d’arbres en Islande. Pas l’Afrique non plus. Mais où trouve-t-on une chaîne de volcans qui n’est ni en Amérique, ni en Islande, ni en Afrique ? Avec des gens plutôt abandonnés à eux-mêmes ?

gm11a

Ah oui, et cette route en terre est une route principale. Mais jamais aucun panneau pour dire où on va, où on est.

gm11b

D’autres humains, des militaires ceux-là. Donc une zone militarisée.

gm11c

Toujours cet habitat foutraque. Pas de troupeaux. Ils vivent de quoi, ces gens ?

gm11d

Deux frères qui discutent, se marrent, et marchent d’un bon pas vers le camp militaire ? Grands, maigres, pâles, cheveux courts ou ras. Nordiques ou slaves. Pas d’arbres en Islande. Donc slaves. Mais des volcans ???? Il y a des volcans et des pauvres dans de vieilles baraques foutraques dans les pays nordiques ? Estonie, Lettonie, Lituanie?

gm11e

On le voit bien là : il y a beaucoup de vent. Soudain je pense « île ». Mais quelle île, assez grande au nord ou à l’est pour avoir une chaîne de volcans et des camps militaires, et pauvre, et abandonnée à son sort ????

gm11f

Un bunker ? Immensité du paysage.

gm11g

Ah, retour du volcan, de cette chaîne de montagnes, mais surtout une construction peu engageante : des murs d’enceinte, des portes enfoncées dans l’angle des murs et qui donnent sur une sorte de goulet…

gm11h

Et des miradors ! Une prison ? Un camp ? Peut-être bien un camp militaire désaffecté. Mais quel contraste entre la sompuosité du volcan à l’arrière et ces murs sinistres, à côté de la route.

gm11i

Ce paysage me coupe le souffle. J’ai passé 2 heures sur cette partie, à regarder  partout autour de moi, fascinée. Fascinée par cette beauté qui contraste si fort avec ce qu’on voit de l’humanité.

gm11j

Et, ENFIN, un panneau. Et là, ma mâchoire se décroche ! La Russie ??? Il y a des volcans en Russie ? Ailleurs là-bas à l’Est ? Je passe en revue toutes les Républiques de l’Union Soviétique, et j’avoue que je donne ma langue au chat (enfin, auX chatS)

gm11k

En fait, j’aurais dû continuer à me balader. Mais je n’en pouvais plus, j’avais froid, faim, les chats commençaient à s’impatienter aussi, alors j’ai cherché comment s’appelait le village où je n’allais pas aller (Klioutchi), et quand j’ai réalisé où j’étais, dans quelle région, j’en ai été très émue.

J’avais réalisé un rêve fou.

gm11lgm11klioutchi

gm11mgm11ngm11pgm11qgm11rgm11s

J’ai bêtement « made a guess », gagné un maximum de points pour cette partie, et cela a terminé le voyage dans cet extrême Est. Et voilà. J’aurais pu faire le tour de la péninsule du Kamtchatka, parcourir toutes ces routes, visiter Klioutchi, scruter les visages, étudier l’habitat, déterminer les arbres, vérifier qu’il n’y a pas de troupeaux, mais j’en avais plein les bottes et plein les yeux. J’imagine que même en jouant tous les jours, je ne m’y retrouverai jamais, comme je ne me suis jamais retrouvée une seconde fois dans un endroit. Mais le voyage, c’est cela aussi : on repart chez soi, et on n’a pas tout vu.

Tout de même :  j’ai passé 2 heures au Kamtchatka, et j’ai vu le sublime Klioutchevskoï. Même si, des Itelmènes, je n’en ai rencontré aucun je pense…

 

Publicités

Written by zozefine

1 février 2017 à 0 h 00 min

Publié dans Non classé

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. tiens je remets ce que je t’ai dit en privé : oui ça m’a fait la même impression que toi quand j’ai vu la première photo du volcan j’ai pensé à un dessin animé, hallucinant en effet.

    alainbu

    1 février 2017 at 12 h 37 min

    • assez paysage jurassik park, non ? tu te rends compte, le finistère le plus finistère possible, à l’extrême opposé d’asinus, couvert de volcans…

      zozefine

      1 février 2017 at 12 h 46 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :