LES VREGENS

A qui profitent les « ampoules gratuites » ?

with 11 comments

Je ne sais pas si vous avez vu passer cette pub sur « Mes ampoules gratuites ».  En tous cas, moi qui regarde assez peu la boîte à mensonges, j’y ai eu droit plusieurs fois ces derniers jours…

Quand on connaît le prix des nouvelles ampoules « à économie d’énergie » (qui à l’expérience, ne durent guère plus longtemps que les bonnes vieilles ampoules à filament), forcément, ça interpelle. Et je me méfie toujours de ceux qui veulent me faire des cadeaux. Dans notre monde, je n’y crois pas. Comme on dit par chez moi, « Cadeau, il est mort »…

Et effectivement, si on consulte le site des ampoules gratuites en question :

– l’offre est soumise à conditions de ressources

– il faut fournir son avis d’imposition

… et je me méfie encore plus du « respect de la confidentialité » de généreux donateurs dont on ignore qui ils sont… On lit en tous petits caractères, que Les informations recueillies à partir de ce site font l’objet d’un traitement informatique pour le calcul de votre subvention et le traitement de votre commande. Les destinataires des données sont les services de GEO FRANCE FINANCE et le ministère de l’énergie.

D’ailleurs, dans la réalité, on en arrive à ça :

Vous noterez qu’ils sont sympas, à Mes ampoules (presque) gratuites, ils filent un euro aux Restos du Coeur… Même si paraît-il, les clients attendent des mois avant de recevoir leurs ampoules (même payées).

Bref, comme je suis curieuse, j’ai regardé qui étaient ces braves mécènes de l’écologie qui voulaient aider les pauvres à économiser l’énergie…

Voilà ce qu’on trouve sur le site :

Nous ne sommes pas un organisme d’État. Mesampoulesgratuites.fr est la propriété de GEO FRANCE FINANCE, entreprise du groupe GEO France. C’est une Société de Services en Efficacité Énergétique spécialisée dans le financement d’action d’économie d’énergie comme les ampoules ou l’isolation. GEO FRANCE FINANCE est reconnue entreprise délégataire par le Ministère de l’Ecologie, du Developpement Durable et de l’Energie.

Alors, Geo France Finance , c’est qui ?

Sur leur site, dont la lecture est instructive, on peut lire :

GEO PLC est la marque historique du groupe GEO FRANCE FINANCE. GEO PLC a été lancée en 2008 avec pour vocation de promouvoir, grâce aux Certificats d’Economies d’Energie (CEE), les actions d’économies d’énergie dans tous les secteurs. En 2010 la filiale Partager La Croissance naît ; l’Etat lui reconnaît le statut de Structure Collective dans le cadre du dispositif des CEE.Le développement de partenariat avec de prestigieuses entreprises telles que Thales, La Poste ou Leroy Merlin, attire l’attention du groupe Les Mousquetaires. En 2011, leur filiale SCA Pétrole et Dérivés en devient actionnaire.

Le président de la société s’appelle Christophe Février. Ses  hagiographes (lui-même, sans doute, vu que le dénommé « groupe X » n’a écrit que deux billets, les deux sur M. Février) le décrivent ainsi :

Christophe Février est un entrepreneur spécialisé dans la reprise d’entreprises. Né dans les années 1970, sa carrière professionnelle débute à la CFDT (ça, ça m’a fait rire) en 1992. Après 2 années de bons et loyaux services, il crée sa propre entreprise en 2008, le Groupe Geo France, spécialisé en efficacité énergétique. En 2010, il reprend la société Valentin (leader mondial du conditionnement de vins effervescents) qui exporte aujourd’hui sa production dans plus de 25 pays. En 2013, il rachète la société Plysorol, baptisée depuis Leroy Industries. Puis en 2014, la société Tecsom, une entreprise qui fabrique des revêtements de sols textiles. Il a également investi dans Flair Production et le journal Le Petit Niçois. Il est aujourd’hui à la tête d’un groupe d’une dizaine d’entreprises opérant aussi bien en France qu’à l’étranger.

(j’ai retiré les passages dégoulinants…)

Dans la réalité, le Monsieur est beaucoup moins sympathique : L’étrange M. Christophe Février…

Selon sa « biographie officielle », Christophe Février est, en théorie, à la tête de plusieurs dizaines de sociétés (dans l’industrie et l’immobilier), comptant environ 300 salariés et réalisant près de 150 millions d’euros de chiffres d’affaires cumulés. Des esprits chagrins s’étonneront, déjà, d’un chiffre d’affaires par salarié dépassant les 500 000 euros : ce serait du jamais vu dans l’industrie comme dans l’immobilier pratiqué par monsieur Février (essentiellement des SCI). Mais ces chiffres sont de toute façon impossibles à vérifier : aucune des sociétés de monsieur Février ne publie de comptes. Tout le monde doit donc s’en remettre à l’entrepreneur et à sa bonne foi.

Car il y a au moins un domaine dans lequel Christophe Février a développé un talent certain, c’est celui de la complexification administrative à outrance : changements d’objets, de raison sociale, d’adresse, de siège social, de gérants, de propriétaires, dissolution-confusion du patrimoine à l’étranger… le tout plusieurs fois par an. L’entreprise et ses actifs changent tant de fois de mains qu’il devient impossible de savoir qui possède quoi légalement : vendue et « dissoute » au sein de sociétés éphémères, souvent basées à l’étranger, l’entreprise reprise est dépouillée progressivement de tous ses actifs, jusqu’à perdre son statut juridique de personne morale.

Condamné en 2015, avec interdiction d’exercer tout mandat, il a été relaxé le 31 mai 2016, par le tribunal correctionnel de Paris. La justice est tellement sympa, parfois … Les ministères aussi, apparemment.

Les fossoyeurs de l’industrie française : le cas Christophe Février

Après avoir lu ces deux articles, j’ai compris pourquoi, sur le site de Geo France, son nom n’apparaît qu’une seule fois, dans un article de la rubrique « presse ». J’ai compris le pourquoi de « Groupe X ». Le Monsieur est discret. Et pour cause.

D’ailleurs, désormais, il a disparu des écrans radar, puisque sa société est désormais dénommée « Geo Europa » (dont le siège est à Bruxelles…)

En tous cas, sur cette page, vous pourrez découvrir les « références » du groupe (en français, les clients).

Et comme par un heureux hasard, alors que notre grand chef Jupiter-Badinguet Macron vient de faire voter le budget de la « transition énergétique » (voir les détails dans mon billet d’hier) vous constaterez qu’y figurent :

des marchands de matériaux, des pros du bâtiment (Eiffage), des constructeurs de bagnoles (Renault), des bailleurs sociaux, des compagnies d’assurance et de crédit, et des marchands de canons (Thalès)…

Voilà qui aura désormais vos données confidentielles, si jamais vous commandez des ampoules « gratuites ». De quoi repeindre la maison en vert tout en permettant à un patron voyou de faire des affaires…

Publicités

11 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. que voilà une enquête digne des médias qui décryptent l’actu ! merci beaucoup gavroche. je vais partager sur FB.

    zozefine

    29 septembre 2017 at 10 h 05 min

  2. on n’est plus (comme on veut nous le faire croire) au XXIème siècle …
    c’est une vraie re-naissance du capitalisme du 19ème. Rotschild (et ses concepts) pas mort !
    et pas grand’chose pour résister, hélas …

    randal

    29 septembre 2017 at 10 h 06 min

  3. Comme d’habitude, l’Etat délègue ses pouvoirs à des sociétés privées qui se font du beurre avec nos sous. La logique de cette démarche doit aboutir à une privatisation maximum, allant même jusqu’aux fonctions régaliennes, c’est déjà en cours comme par exemple les radars sur les routes. Je ne parle évidemment pas du paritarisme (assurance chômage, sécu, etc …) qui un gros mot chez les adeptes du néo-libéralisme !

    emmanuelesliard

    29 septembre 2017 at 10 h 42 min

  4. d’une amie sur FB : Lili T. Très instructif ! Ça donne des éléments concrets permettant de conforter la sensation première de truc « pas glop » 😊.
    Merci à vous deux.

    zozefine

    30 septembre 2017 at 7 h 27 min

  5. Excellent travail de recherche ami Gavroche !

    Riccardo

    30 septembre 2017 at 13 h 27 min

  6. beaucoup plus d’infos sur le personnage , sur ce site wordpress incroyablement documenté https://christophefevriersite.wordpress.com

    Cristiano

    11 octobre 2017 at 5 h 49 min

  7. Mon Dieu ! Que de prise de tête et de parano pour si peu de choses… ! Le fait est que beaucoup de foyers ont pu ainsi bénéficier de 25 ampoules à 1 ou 2 € (ou un peu plus selon leurs revenus) et que dans tous les cas, c’est là une excellente affaire ! J’en ai été ravie de même que tout mon entourage ! (Quoi ?, mes informations ont été communiquées à ces « méchantes » sociétés privées ?! Mais je n’en ai cure en ce qui me concerne ! ^^). Faut-il que vous ayez vraiment du temps et de l’énergie à perdre… et que vous vous sentiez persécutés ou menacés de toutes parts ! :-)))

    MLC

    8 novembre 2017 at 18 h 40 min

  8. (Non non, je suis sans lien aucun avec les sociétés sus-citées !… au cas où votre suspicion irait jusque là !) :-)))

    MLC

    8 novembre 2017 at 18 h 43 min

    • j’ai bien essayer de lire ce « CHARABIA accusateur » mais j’ ai payé et reçu mes ampoules chinoise ou pas elles marchent et pour pas cher , et je connais pas mal de gens qui en ont fait autant…..

      Anonyme

      29 janvier 2018 at 12 h 00 min

      • Il y a toujours des gens qui de peur que d’ autres en » profitent plus « qu’ eux refusent d’avoir des avantages et qui passent leur vie à regarder passer les trains ! meuh euh !

        glen

        29 janvier 2018 at 12 h 08 min

  9. Finalement, le bétail n’est pas toujours celui qu’on croit. A lire les derniers coms, en tous cas. Il y a bel et bien des gens « heu-reux »… Me font penser à ces machins ridicules qu’on trouvait sur les plages arrières des bagnoles dans les années soixante … du genre qui dodelinait de la tête. Oui, oui, tout va bien, j’suis con-tent.

    Faut juste espérer que les ravis de la crèche n’aient pas un jour à subir les aléas de la production d’ampoules (et d’autres choses) en Chine… et se retrouvent au chomedu …

    Gavroche

    29 janvier 2018 at 12 h 21 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :