LES VREGENS

Le journal des mauvaises nouvelles

leave a comment »

Je vous vois venir, hein. Vous allez encore dire que ce blog, c’est le « journal des mauvaises nouvelles ». Non, mais, franchement, vous les trouvez chouettes, vous, les niouzes ?

Quelques exemples récents :

1) Après le non-lieu en faveur du pandore auteur du tir de la grenade qui a tué Rémi Fraisse, c’est au tour des quatre flics qui ont violé Théo (pudiquement qualifié par la presse aux ordres de victime « présumée ») d’être lavés de tout soupçon. Trois d’entre eux viennent d’être purement et simplement réintégrés.

Mes réflexions :

– L’IGPN, c’est pour la frime. Du flan, du pipeau. Enfin, pour les crétins qui croient (croient) que « la police doit être exemplaire », et gnagnagna. Comme si un seul flic avait jamais été condamné par la « justice ». Surtout si sa victime était noire ou arabe.

– Mais y paraît, selon le dénommé Blanquer, que le racisme d’état n’existe pas chez nous. Il est réservé aux barbares qui viennent d’ailleurs, surtout quand ils sont un peu bronzés sur les bords.

Dois-je rappeler les multiples « dérapages » (mais non, ce n’est pas du racisme) du dénommé Macron, et avant lui, de tous les autres ? Dois-je rappeler que les forces de l’ordre (blanc) ne sont jamais condamnés quand d’aventure un bougnoule meurt « lors d’une interpellation musclée » ? Sans parler des contrôles à la gueule, des discriminations à l’embauche, au logement, et j’en passe ?

Même si je n’ai pas d’avis sur sa culpabilité ou non, dois-je rappeler que Tariq Ramadan, lui, est en taule (sœur Caroline a « témoigné », à croire qu’elle était dans son pieu) alors que DSK parade au festival de Cannes, Polanski vit tranquille en Suisse ou je sais plus où, et Gérald Darmanin a « reçu le soutien du gouvernement » ?

– Jadis, du temps du marché de Brive la Gaillarde, pour cogner sur la maréchaussée, tout le monde se réconciliait. Aujourd’hui, le « peuple » applaudit la flicaille « républicaine ». Autre temps, autres mœurs…

2) Vous le savez peut-être, la riante commune de Septfonds, dans le Tarn et Garonne, était jusqu’à présent dépositaire d’un lieu dit « de mémoire ». C’est à dire l’ancien camp de concentration de Judes où ont été enfermés de 1939 à 1942 16000 soldats républicains anti-franquistes réfugiés de la guerre d’Espagne. Il y a aussi un mémorial qui leur rend hommage. Ce fut un lieu de regroupement de juifs, d’officiers polonais, de militants communistes avant qu’ils ne soient déportés dans les camps d’extermination.

Et aujourd’hui, le bizenesse étant ce qu’il est, une porcherie industrielle va voir le jour, à 500 mètres du mémorial… Et avec l’appui (musclé, l’appui) des bas de plafond du coin , encartés of course, à la FNSEA, les mêmes qu’on avait déjà vu sévir à Sivens.

3) Les mêmes qui sont tout heureux de quelques « ampoules gratuites » (on a les joies qu’on peut, c’est sûr) même si elles sont fabriquées en Chine, vont s’écharper dans les supermarchés pour quelques pots de Nutella, même pas gratuits. Et quand on sait que dans le produit en question il y a 70 % d’huile (de palme, évidemment) et de sucre… Bon appétit. Et bon courage encore aux mêmes quand ils se retrouveront sur le carreau quand leur usine sera délocalisée…

4) La racaille des talus a obtenu le permis de tuer en loucedé : avis aux naïfs qui commettraient l’erreur de croire que se balader en forêt le dimanche est sans danger, soyez rassurés, désormais, vous ne les entendrez même pas arriver…

Vous pouvez toujours signer la pétition de l’ASPAS pour vous opposer aux silencieux sur les armes de chasse. Perso, si j’étais un terroriste en herbe, c’est pas en Afghanistan que j’irais m’entraîner, c’est dans la France profonde…

5) Mais tout ça, c’est pas grave : les milliardaires, eux, entendent bien échapper au sort de la piétaille : la preuve.

Pour quelques milliards de plus (de la roupie de sansonnet, si, si) ils envoient même des fusées, et avec leur bagnole made in siliconne-vallée, dans l’espace. Sous les applaudissements, là encore, de la foule en délire. Un délire total, par exemple, dans le Figaro : 

Un milliardaire vertigineux à la conquête de l’univers…

Du coup, Macron, hein, c’est un petit bras, lui, c’est juste la France qu’il a conquis…

Et de toute manière, la valetaille, la foule en question restera, elle, sur le plancher des vaches. Comme je le disais dans un récent billet.

Un argument de choc : oui, mais l’armée des amerlocains, elle, elle dépense 400 milliards pour acheter des engins de mort. Ben ouais, elle mange depuis des décennies sur le dos des restes du monde, forcément, ça aide à trouver du pognon.

Et à propos d’armée, le Trump a décidé que c’était lui qui avait la plus grosse. Bien plus que celle de Kim un ou Macron 1er.

Bref, on a Badinguet, alias le « paltoquet arrogant » (j’adore le mot paltoquet)

ou « LREM » (Le-Roi-Emmanuel-Macron et sa cour de larves rampantes), ben les amerlocains eux, ils ont le nouveau Napoléon. Logique. Non mais, qui c’est le chef, hein ?

6) Dans les maisons de retraite, « nos aînés », « nos anciens » (en vrai les vieux qui bavent sur leur plastron et qui ne servent plus à rien) crèvent à petit feu. C’est en quelque sorte « le modèle » boche qui vient chez nous, bientôt, on les enverra nous aussi en Pologne ou en Hongrie. On aura ainsi l’excuse de ne pas aller les voir tous les dimanches.

Et pis, c’est la faute des fonctionnaires, y paraît.

Pendant ce temps là, les multinationales se gavent : le bizenesse des vieux est rentable.

Reiser ne s’était pas beaucoup trompé. C’était il y a quarante ans.

Ce qu’il y a de bien, c’est que les pauvres clamsent plus vite.  Toujours ça de retraites en moins à payer, et l’INSEE a découvert l’Amérique.

Bref, puisqu’on cause de Reiser (je l’aimais, lui, quelle idée de mourir à 40 piges!)  :

 

Et parce que pour être heureux, rien ne vaut un sourire, une image trouvée sur le blog de l’ami Riccardo :

Ah et puis, j’avions oublié, à tous, je vous souhaite une

Quand même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :