LES VREGENS

Ma chanson du dimanche : Idir et Mennel

leave a comment »

Pas tous les dimanches, mais presque.

Il y a des gens, des chanteurs, que j’aime. Parce qu’ils me ressemblent, quelque part. Parce que ce qu’ils chantent me parle, m’émeut, me concerne.

Simplement humain.

Et donc, entre autres, Idir.

Un chanteur kabyle, qui chante à la fois en arabe et en français.

Et par exemple, ces chansons.

Pourquoi cette pluie ?

Avec les paroles (écrites par Jean-Jacques Goldman)

A vava inouva

Avec Karen Matheson

Un homme qui n’a pas de frère

Avec Zebda

Et c’est vrai. Un homme qui a pas de frère, à quoi ça sert ?

Lettre à ma fille

Les paroles sont de Grand Corps Malade.

Et ça me fait penser que cette semaine, une jeune chanteuse a quitté « The Voice » pas parce qu’elle était plus mauvaise que les autres (enfin, j’en sais rien, je ne regarde pas), mais parce qu’elle portait un foulard, chantait en anglais et en arabe, et avait touité ceci :

C’est quelque chose que j’aurais pu écrire. Sans doute me suis-je, moi aussi, « radicalisée sur internet »… ?

Elle s’appelle Mennel Ibtissem, est étudiante, et originaire de Besançon.

Je n’ai pas réussi à trouver la vidéo à peu près complète de sa prestation, sauf sur la chaîne Youtube Al Arabiya.

Sa chanson est celle de Leonard Cohen, Hallelluyah.

Elle a été reprise à peu près partout, mais j’aime particulièrement la version chantée par Rufus Wainwright …

Hallelujah : mot hébreu, utilisé dans la liturgie juive et chrétienne, qui signifie « Louez Jéhovah » ou « Yahweh », il est prononcé pour exprimer l’allégresse des fidèles (Halle lu : louez le; Jah : Jehovah). Une chanson de paix et d’amour, donc, qui a paraît-il plu au public (et au jury) mais pas à M. Hanouna, ni à Benjamin Castaldi, ni à la direction de TF1…

Je n’aurais qu’un bémol pour cette jeune femme : elle n’aurait jamais du participer à ce cirque médiatique, que personnellement je trouve inutile, gnan-gnan, et pour tout dire, avoir pour professeurs Pascal Obispo et Florent Pagny, euh… franchement, bof, bof. Mais passons.

Un article de Samuel Gontier dans Télérama résume assez bien la polémique, autour du racisme ambiant, provoquée par les tristes sires qui animent notre télévision nationale.

 

Publicités

Written by Gavroche

11 février 2018 à 8 h 48 min

Publié dans Culture, Musique

Tagged with , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :