LES VREGENS

Les cons ne changent jamais d’avis

with 4 comments

Vous en avez tous rencontré.

Des gens persuadés de tout savoir. Sans avoir rien lu, ni écouté, ils ont quasiment la science infuse.

Vous aurez beau leur donner des arguments étayés par des sources, d’éventuelles expériences ou lectures, ils vous en ressortiront d’autres, basées sur leur propre vie et leur propre expérience. Et (éventuellement) leurs propres lectures, même si elles datent de la guerre du Péloponnèse.

Ils ont raison et ils savent, et point barre.

Vous aurez beau leur expliquer (ou simplement essayer, car souvent ils vous coupent la parole pour placer la leur, tellement plus intelligente, et même parfois, vous insultent) ils ne changeront pas d’avis.

Juste un exemple :

Vous aurez beau leur démontrer que les cheminots ne sont pas des « privilégiés » parce qu’ils gagnent à peu près correctement leur vie (en tous cas par rapport à la moyenne des salaires en France, mais en travaillant la nuit, les dimanches, les jours fériés, en 3X8, en faisant des heures sup, etc), les cons ne changeront pas d’avis.

Curieusement, le fait que les riches soient de plus en plus riches, que les grands patrons et les actionnaires gagnent des millions sur leur dos ne les dérange pas. Que les « journalistes » (beurk, beurk, au secours, Albert Londres, reviens!) déblatèrent les mêmes mensonges depuis des siècles et gagnent des salaires faramineux pour nous enfumer, non plus.

Les cheminots sont des feignants, les patrons eux, sont des ouineurs. Epicétou.

Les cons se déplacent en meute et ne changent jamais d’avis.

Sans doute parce que taper sur les cheminots (ou les fonctionnaires … ou les juifs en 1940) c’est plus facile que de résister, de se révolter, de se battre, d’aller manifester, ou de militer contre un monde injuste.

Quand je pense qu’en philo, on étudiait Descartes, et « le doute… »

Du coup, j’ai quelques doutes (haha) sur une éventuelle convergence des luttes.

Parce qu’ils sont nombreux…

Publicités

Written by Gavroche

8 avril 2018 à 11 h 00 min

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. j’ai tellement apprécié ce texte que je l’ai copié et mis sur ma page facebook « claudioo claudioo ». par politesse je vous informe.

    claudioo claudioo

    8 avril 2018 at 11 h 34 min

  2. Ne perds pas espoir : tous ne sont pas des cons caves. Et même si, il suffirait qu’ils soient vexés, parce qu’un con qu’on vexe a une vergence positive! Il devient alors un convergent, CQFD.

    gemp

    8 avril 2018 at 13 h 57 min

  3. C’est vrai. Maintenant, qui est le con dans les 2 qui ne changent pas d’avis ?

    Prenons un exemple sur les vaccins…. paff le con est forcément celui qui doute. Marrant non ?

    Il y a un terme scientifique : le biais de confirmation.

    Pour le cheminot, c’est (peut être) assez simple.

    On pourrait faire une règle assez simple, dès qu’un truc vient de l’état, c’est pas pour notre bien, jamais. Ainsi, cheminots et vaccins, même combats… chiche ?

    herve_02

    8 avril 2018 at 19 h 24 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :