LES VREGENS

Archive for the ‘Culture’ Category

Boum, Macron, la fin du roi

with 3 comments

Dans un de mes récents billets, d’aucuns (et d’aucunes) rêvaient de faire subir un certain nombre de sévices au dénommé Macron. Du genre, rétablir l’abbaye de Monte-à-regret, aka « la veuve », juste pour lui… Les gens sont méchants, hein.

Oui, c’est vrai, le minus qui habite l’Élysée se prend pour le king, bien qu’il me fasse plutôt penser à « la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf » , notamment face au gaga emperruqué qui lui habite la Maison blanche, mais aussi face au troupeau de riens qui peuplent les halls de gare (et le reste du pays aussi).

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Written by Gavroche

15 juin 2018 at 10 h 58 min

Détendre l’atmosphère en ce dimanche pluvieux

with 2 comments

Les comptes de campagne d’Emmanuel Badinguet

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

10 juin 2018 at 11 h 44 min

Marc Ogeret

with 5 comments

Encore un

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître.

Marc Ogeret, 86 ans,  est allé rejoindre le paradis des poètes. Et les révoltés contre l’injustice de ce monde.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

8 juin 2018 at 9 h 58 min

Le peuple étant con, faut-il en changer ?

with 4 comments

Devant mon café, je lisais hier, un article *du Diplo de ce mois-ci, signé Evelyne Pieiller, qui m’a tellement énervée que moi qui avais un peu la tête dans les nuages et le potage réunis, ça m’a réveillée, dis-donc.

Lire le reste de cette entrée »

Un vent de révolte souffle en mai

with 6 comments

Vous n’avez pas pu les louper, vu qu’on a causé que de ça depuis quelques jours dans la boite à mensonges : au milieu des gentils manifestants qui défilaient bien sagement dans les clous, il y avait des méchants, ceux que les « journalistes » (beurk, beurk) appellent « les casseurs ». Ou les « black blocs ».

Lire le reste de cette entrée »

L’actu de la semaine en dessins

leave a comment »

 

Y paraît que Margaret Macron (© Alexis Corbières)

veut célébrer (sans déconner?!) Mai 68.

Lire le reste de cette entrée »

(H) Igelin, génération *

with 7 comments

Il n’y en avait déjà pas beaucoup des bébés nés entre 1940 et 1945 …

On se reconnaissait entre nous, à l’armée on nous appelait « les classes creuses » , alors ceux qui ont passé le cap de la guerre furent les premiers à être porteurs d’espoir, et d’un futur de joie et bonheur. Après l’horreur, toujours présente dans les têtes, malgré la pauvreté de la vie pendant les années qui suivirent la libération, il y avait un incroyable désir, plutôt un besoin, de vivre à tout prix . Utopiste et joyeux

En réalité ce chant venait du front populaire de 1936, mais c’était l’air du temps dans les milieux populaires et ouvriers, et j’en étais, ma mère était communiste, petite fille de communards, une histoire familiale qui se transmettait de génération en génération …

Lire le reste de cette entrée »