LES VREGENS

Archive for the ‘Hommage’ Category

Marc Ogeret

with 5 comments

Encore un

Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître.

Marc Ogeret, 86 ans,  est allé rejoindre le paradis des poètes. Et les révoltés contre l’injustice de ce monde.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Written by Gavroche

8 juin 2018 at 9 h 58 min

(H) Igelin, génération *

with 7 comments

Il n’y en avait déjà pas beaucoup des bébés nés entre 1940 et 1945 …

On se reconnaissait entre nous, à l’armée on nous appelait « les classes creuses » , alors ceux qui ont passé le cap de la guerre furent les premiers à être porteurs d’espoir, et d’un futur de joie et bonheur. Après l’horreur, toujours présente dans les têtes, malgré la pauvreté de la vie pendant les années qui suivirent la libération, il y avait un incroyable désir, plutôt un besoin, de vivre à tout prix . Utopiste et joyeux

En réalité ce chant venait du front populaire de 1936, mais c’était l’air du temps dans les milieux populaires et ouvriers, et j’en étais, ma mère était communiste, petite fille de communards, une histoire familiale qui se transmettait de génération en génération …

Lire le reste de cette entrée »

« Venge nous de la mine », Liévin 1974

with 4 comments

Je viens de terminer la lecture du dernier livre de Sorj Chalandon, Le jour d’avant.

Il y rend hommage aux 42 mineurs morts à la fosse 3 bis, dite Saint-Amé,  de la Compagnie des mines de Lens, le 27 décembre 1974.

A l’époque jeune journaliste de Libération, il avait couvert l’affaire, comme il couvrira la grève des mineurs anglais au début des années 80. « J’ai vécu avec ces gueules noires, on allait bouffer des potages le soir. Dans ce livre, je veux rendre hommage à l’armée des gens simples. »

Dans Le jour d’avant, même s’ils ne sont pas nommément cités (c’est un roman, et non un reportage) les visages des mineurs de Liévin apparaissent pourtant en filigrane.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

3 septembre 2017 at 15 h 08 min

Zigeuner Knabe

with 6 comments

Une rose, un jour

026 (4)

J’ai lu la mort d’une petite fille de deux mois. Elle s’appelait Francesca, en hommage à notre terre qui fut jadis d’accueil de tous les déshérités.

Elle a vécu dans la rue, et elle y est morte.  Pas de place  au chaud pour elle.

Un bébé qu’un maire a refusé d’accueillir dans la terre de son village. Parce que les parents de Francesca ne payaient pas d’impôts. Alors…  Pas de place pour elle en terre de France.

Partout, j’ai lu qu’elle était « une petite rom ».

Pour moi, elle était juste un petit bébé humain.

Lire le reste de cette entrée »

« Deux jours, une nuit » : Marion et « les frères »

with 4 comments

J’ai beaucoup aimé le dernier film des Dardenne « Deux jours, une nuit ». J’ai trouvé le couple formé par Sandra/Marion Cotillard et Manu/Fabrizio Rongione absolument formidable, si humainement exemplaires et émouvants l’un et l’autre. Pourtant, je n’avais pas envie d’en faire un billet… Je me disais qu’après tout ni la réputation des frères Dardenne, ni la renommée désormais internationale de Marion Cotillard n’avaient besoin de mon modeste soutien ou de publicité promotionnelle.

Dardenne1

Et puis… il y a eu ces 25% d’électeurs qui ont choisi le front national pour ne pas les représenter, tout en les « représentant » (cherchez l’erreur !), au parlement européen. Il y a eu en même temps tous ceux, beaucoup trop, qui ont choisi le parti de s’abstenir, et parmi eux, des amis que j’aime et respecte… Lire le reste de cette entrée »

Written by Juléjim

4 juin 2014 at 15 h 54 min

La plus belle nouvelle du monde !

with 6 comments

C’est dans la nuit du 18 au 19 novembre 2013, à quatre heures du matin, que j’ai appris la nouvelle : mon petit-fils Lyam était né à 2h34, 3kg200, 52cm.

 A quoi pense-t-on dans des moments pareils ?

 J’ai pensé à ma fille aînée de 34 ans (elle en avait 11 lorsque je l’ai adoptée) , qui aura tant souffert, tant enduré, avant d’être enfin mère ! un désir ardent, un projet tant attendu, si longtemps contrarié par une endométriose qui fit échouer à chaque fois  le développement de l’embryon dans l’utérus. Malgré la FIV, le suivi médical, les implantations et les stimulations répétées…

 J’ai pensé à mon gendre, si patient, si attentif, si encourageant, si présent, si aimant, pour tout dire. Il sera à n’en pas douter un merveilleux père pour ce petit. Lui qui fut trop tôt privé de présence paternel après la séparation, puis le divorce de ses parents. Lire le reste de cette entrée »

Written by Juléjim

21 novembre 2013 at 17 h 47 min

« Blue Jasmine »

with 10 comments

Autant prévenir d’entrée : je suis super fan de Woody Allen ! Tout m’enchante et me séduit chez le bonhomme. Son rapport au monde et sa philosophie de la vie d’abord, sa profonde intelligence de l’âme humaine, son humour, qu’il voudrait faire passer parfois pour du pessimisme ou du désespoir quand ce n’est qu’une mise à distance pleine de dignité et de réalisme du quotidien et de la condition humaine, sa passion pour la musique de jazz… et bien sûr sa façon inimitable de faire du cinéma.

Il est de bon ton aujourd’hui de faire la fine bouche à propos de tel ou tel film de Woody Allen et de hiérarchiser telle œuvre par rapport à telle autre : « Annie Hall » et « Manhattan » supérieurs à « La Rose pourpre du Caire » ou à « Stardust Memories »…? Vraiment ? En réalisant un film par an, avec la quasi régularité d’un métronome, de « Prends l’oseille et tire-toi ! » (1969) à « Blue Jasmine » (2013), Woody Allen est certainement l’un des cinéastes qui affiche le meilleur rapport « qualité » par rapport à la quantité produite ! Alors oui, on a pu avoir le sentiment que Woody s’était un peu égaré ces dernières années en mélangeant tourisme et cinéma mais sa dernière production est probante : Woody is back !

  Lire le reste de cette entrée »

Written by Juléjim

3 octobre 2013 at 15 h 08 min