LES VREGENS

Archive for the ‘nucléaire’ Category

L’histoire des « maisons fantômes » d’EDF

leave a comment »

J’ai lu hier une niouze que les parisiens ignorent (du moins, j’imagine qu’on en a pas parlé au « niveau national ») mais qui pourtant concerne tout le monde  : une histoire d’argent public, et de sa gestion calamiteuse par nos chers (au sens propre) « représentants ». Parce que ça se passe partout en France.

L’histoire commence en Gironde, et concerne tout un tas de petites communes, proches de la centrale du Blayais.

Lire le reste de cette entrée »

Audrey Pulvar, Claude Allègre…

with 34 comments

Putaing… Après « la première rombière » qui-reste-à-Paris-Match-tout-en-ayant-un- cabinet-à-l’Élysée, vlatipa que Mâme Pulvar est nommée patronne des Inrocks, vindiou, ça décoiffe…

Faut dire que la dame, une « féministe » il paraît, a surtout les dents qui rayent le parquet.

Elle est la caution colorée (un peu comme Christiane Taubira, dont on espère qu’elle leur claquera bientôt la porte à la gueule) d’un prétendu gouvernement de gauche.

La nana qui aime vraiment les gens. Qui aime vachement Philippe Poutou, ce loser. Par exemple.

La nana de gauche, quoi, un peu comme Onfray tout pour passer à la télé, même dans une émission pourrave, faut bien vivre…

Les Inrocks, donc, un journal « de gauche » qui appartient au « banquier de gauche » (ben ouais, apparemment, ça existe) Mathieu Pigasse.

Mathieu Pigasse, pote d’Alain Minc, autre homme de gauche… euh.. enfin, non, peut-être… Vu qu’il dit (maintenant) qu’Hollande est plus z’intelligent que Nabot 1er… c’est qu’y doit être de « gôche ». On sait jamais, des fois qu’il resterait une ch’tite place…

Mathieu Pigasse, c’est le pote de Sainte Ségolène du Poitou, de Strauss-Kahn, de Fabius. C’est beau l’amitié.

Et l’amour. Et le fric. Et le pouvoir.

Le changement, c’est maintenant. Hahahahahahahahaha… Mais non c’est pas un rire nerveux et désabusé…

Et sinon, l’aut’ soir, je regardais le jité. C’était pas Pujadas ni Delahousse, mais une espèce de type âchement propre sur lui – que si j’avais une fille et qu’elle me ramenait un mec comme ça, je la renierais aussi sec – qui présentait un sujet sur les gaz de schiste.

Ah ben tiens, on en revient à l’ami Arnaud (le copain à l’Audrey), qui paraît-il va « regarder » le dossier. Juste « regarder », hein, qu’on se rassure. Alors dans ce reportage, bien sur, on voyait les gentils z’écolos qui manifestaient, aqueu leurs pancartes (on les a pas interrogé, ces petits rigolos) … mais le journaliste racontait, que, bon sang de bonsouère, aux Zétazunis, « ça » avait créé 600 000 emplois, le truc. 600 000 emplois, ça le ferait, non, pour le ministre du « redressement productif », non ?

Bon, y z’ont pas parlé de Gasland, passque tout le monde sait que quand même, c’est exagéré, et que finalement, allumer sa clope au robinet de l’évier, c’est vachement marrant.

Non, à la place, y z’ont interviouvé Claude Allègre, le scientifique de service, çui qui raconte partout que le réchauffement climatique, c’est du pipeau, çui qui raconte partout qu’il n’y pas eu de catastrophe nucléaire à Fukushima … Ben le gaz de schiste aussi. D’après lui, faut pas que Hollande ait peur du gaz de schiste, et nous nous plus. La preuve…

Bon allez, vive le gaz de schiste, mort à l’eau !

Je crois que je vais jeter ma télé.

Fukushima. Tout va bien.

with 7 comments


On n’entend plus vraiment parler du nucléaire ces temps-ci. Sauf pour nous dire que la patronne d’Areva a été débarquée comme un vulgaire fusible… Et remplacée par un autre…

Ou qu’en Allemagne, Angela Merkel a décidé d’abandonner le nucléaire (faut dire que les verts allemands, ils votent…). Pis qu’en Italie, plus de 90 % des gens ont voté contre le retour des centrales. Ils ne sont pas fous, les italiens. Même s’ils ont élu Berlu, comme nous avons élu Sarko…

Chez nous, en France, on continue à dormir. Oh, on se réveille bien un petit peu de temps en temps, quand le caca nous touche directement, et qu’on vient le déverser devant notre porte, mais c’est tout. Comme dirait Flo, on a les idées tièdes.

Sur le nucléaire, on entend toutes sortes de belles phrases, toutes plus rassurantes les unes que les autres.

Et notamment celles du pitre Claude Allègre, qui, surfant sur le tsunami (l’argent n’a vraiment pas d’odeur pour ces gens, et la pudeur, ils ne savent pas ce que c’est) vient de sortir un machin indigeste « Faut-il avoir peur du nucléaire ? »

Ce type nous déclare sans rire, bouffi de suffisance, comme à son habitude, que nous sommes bien cons d’avoir peur… Que lui, en expert-qui-sait-mieux-que-nous-les-béotiens, il n’a peur de rien. Dégun, il craint.

 Pour ce type, ce qui s’est passé à Fukushima « n’est pas une catastrophe », en effet, le nucléaire civil n’est pas dangereux, seules les bombes atomiques le sont (et de préférence iraniennes…)

Bon, d’accord, ça va bien contaminer quelques personnes, « faire quelques morts mais pas beaucoup ». On se demande d’ailleurs pourquoi on s’emmerde avec si peu …

Et sur les gaz de schiste, je sens que ça va vous plaire… Alors, voui, les gaz de schiste, « ça pollue les nappes mais ce n’est pas grave, En France, on a des sociétés capables de nettoyer l’eau »… Il doit bosser pour Veolia, le gars… Et pis, une chouette station d’épuration par cheu nous, ça crée des zemplois de décontamineurs… Alors…

Bon, maintenant que vous avez les naseaux qui fument, je continue…

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

25 juin 2011 at 11 h 35 min