LES VREGENS

Archive for the ‘humeur’ Category

Le journal des mauvaises nouvelles

leave a comment »

Je vous vois venir, hein. Vous allez encore dire que ce blog, c’est le « journal des mauvaises nouvelles ». Non, mais, franchement, vous les trouvez chouettes, vous, les niouzes ?

Quelques exemples récents :

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Le plus vieux hamburger du monde et autres considérations philosophicomiques

with 7 comments

Mon vieux pote pow Wow nous signalait hier que :

Le 1er novembre 2009, Mc Donalds fermait ses portes en Islande (sage décision). La veille, un type en achetait un et le mettait dans son garage. Il est filmé depuis, 24h/24,  à l’hôtel Reykjavik depuis 8ans, deux mois, 2semaines, deux jours etc. son état n’a pas changé (ou si peu). Il bat le record de Morgan Spurlock (super size me) qui, de mémoire, avait laissé le sien un an environ sous cloche.

8 ans, le burger, 8 ANS! qu’est-ce qu’ils peuvent bien foutre dedans pour que les bactéries aient la gerbe à l’idée de s’en approcher?

Last McDonalds in Iceland

Il croyait avoir battu un record, le Pow-Wow ?

Pfff. Petit joueur, va. Perdu.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

16 janvier 2018 at 11 h 28 min

On nous prend pour des boeufs

with 4 comments

Je réagis au commentaire de l’ami Max sur mon billet d’hier :

Amusant ! Ah ! Johnny !
Pas un cumulard. Il a dépensé ces derniers temps 400 à 500 000€ par mois. Il y en a qui l’ont bien trait et ils doivent se trouver fort marri de sa disparition. Un type qui flambait autant n’était pas si mauvais que cela même si, personnellement, je l’ai subi à la radio plus que je l’ai apprécié n’ayant pas un seul de ses enregistrements.
Mais, peut-être, qu’il faut savoir en rabattre. Il nous apparaît comme le type même du chanteur populaire.
Cela devrait nous inciter à mieux comprendre le peuple, non ?

Parce qu’il m’a « interpellé au niveau du vécu », comme disait l’autre.

Johnny donc, « flambait » 500 000 euros par mois. Soit à peu près 4 fois la valeur de ma maison. Et 34 ans de SMIC.

Lire le reste de cette entrée »

No future

with one comment

Je lisais ce matin le dernier article de Panagiotis Grigoriou, intitulé Tutoyer le réel,  et relatif à la situation actuelle en Grèce.

Il y relève deux choses qui me paraissent essentielles, parce qu’elles pourraient parfaitement être transposées ici :

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

13 janvier 2018 at 17 h 55 min

Actu : entre rires et larmes

with 7 comments

Franchement drôle, la récente crise des missiles de Cuba… euh non. Celle des grillons de Cuba…

Les grillons en question ayant les yeux rouges, c’est évidemment encore un coup de Poutine, ce salopard… En tous cas, c’est l’homme à la mèche en folie (pas que la mèche, d’ailleurs) qui l’a dit…

Drôle aussi, les misères que l’on fait à nos malheureux députés… Rendez-vous compte, être obligé de garder ses factures pour prouver ses achats, comme un vulgaire sans-dents…

Lire le reste de cette entrée »

Moutons

with 6 comments

J’ai lu un article très intéressant sur le site affordance.info, intitulé La politique de la loterie dans la start-up nation.  

Et je vous invite vivement à le lire, même si je sais (depuis Schneidermann qui l’avait déjà dit il y a au moins dix ans sur ASI) que seulement 10 % des lecteurs LISENT LES LIENS. Bande de feignants.

Parce que ce qu’il raconte, le gars Olivier Ertzscheid (maître de conférences en sciences de l’info et de la communication, excusez du peu, des fois, on se sent tout petit), est parfaitement juste. Et en plus, il est drôle.

La république en marche dans la start-up nation c’est donc cela : des élus qui proposent un loto pour sauver le patrimoine et un crowdfunding pour financer les associations. Non. Mais. Sans. Déconner. Comme le faisait judicieusement remarquer Mandilou sur Twitter :

« Putain mais vous n’avez pas été élus au comité de fêtes de la commune !!!« 

Rajoutant au passage : 

« Prochaine étape : vendre des gâteaux à la sortie de l’école pour payer les profs ». 

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

26 novembre 2017 at 11 h 53 min

Billet philosophico-foutraque de ma mauvaise humeur

with 8 comments

Je discutais l’autre jour, autour d’un café, avec un jeune gars que j’aime bien. Il est chauffeur-livreur, travaille de plus en plus, commence à souffrir du dos, à trente ans, à force de soulever des colis. Et tout ça pour un peu plus que le SMIC, vu le nombre d’heures qu’il se tape. Il vient d’acheter une vieille maison, à crédit évidemment, qu’il retape peu à peu, le soir et le week-end. Il est marié, et il a deux enfants. Et il ne s’arrête jamais.

Quand il est passé, la discussion a porté sur les pigeons de son voisin agriculteur, qui viennent nicher sur son toit (sa maison est la plus haute du coin) et bien entendu, font leurs fientes sur son velux tout neuf, et sur les tuiles qu’il vient de démousser.  J’ai bien essayé de lui dire qu’il y avait peut-être des solutions pour les effaroucher, mais la seule qu’il envisage, c’est d’acheter un fusil …

Et l’autre jour, c’est notre « préposée » qui racontait combien les chasseurs étaient utiles, parce que « vous comprenez, les sangliers font beaucoup trop de dégâts »… et qui râlait après l’énorme chien qu’elle s’est offert, mais qu’il était mignon quand il était petit, sauf que désormais, à trois mois, il mange comme quatre (c’est cher, hein) et vu qu’il y est enfermé toute la journée (ben oui, elle bosse), fait ses besoins partout dans la maison et fait du dégât… sur un carrelage blanc, évidemment.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

19 novembre 2017 at 10 h 15 min