LES VREGENS

Archive for the ‘maladie’ Category

Un exemple de la privatisation de la santé

with one comment

Vous l’avez sans doute appris, le type qui a fait barrage au mois de mai dernier est en train de « réformer » le Code du travail. Avec la bénédiction du Conseil constitutionnel, ce qui n’est pas vraiment une surprise, vu la liste de ses membres.

Et même si on en parle pas dans lémédias,  ou si peu, le type qui a fait barrage va faire mieux que ça : il va privatiser le service public. Un article très intéressant en parle sur ce lien.

C’est, paraît-il, pour « financer l’innovation ». Sachant que depuis 30 ans, « innovation », c’est l’autre mot pour dire « remplir le portefeuille des actionnaires et autres grands patrons », comme je le racontais déjà dans ce billet.

Alors, certains d’entre vous le savent, mon cher et tendre a subi une grosse opération au début du mois de juin : un triple pontage coronarien. Dans un hôpital public, Haut-L’Evêque, à Bordeaux.

L’équipe médicale était formidable.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

7 septembre 2017 at 14 h 33 min

Levothyrox, allo maman, bobo !

with 3 comments

Je prends un médicament tous les matins depuis 2 ans, parce que ma thyroïde fait joyeusement du yoyo. Il s’appelle Levothyrox. Et d’après les médecins, il faudra le prendre à vie, parce qu’il n’y a pas d’autre traitement. Paraît-il.

Son dosage doit être extrêmement précis pour que ça fonctionne.

Ça implique des prises de sang régulières pour tester ce que les toubibs appellent la TSH, acronyme de « Thydroïd Stimulating Hormone ». C’est une hormone produite par l’hypophyse qui régule la thyroïde. D’autres examens sont souvent nécessaires : dosage sanguin des hormones thyroïdiennes, dites T3 et T4, et une échographie de la thyroïde. Ça, c’est un endocrino qui la pratique, et il a trouvé sur la mienne « des nodules ». Chez moi, on a décelé une « maladie de Hashimoto »… C’est la première maladie à avoir été reconnue comme maladie auto-immune. Décrite pour la première fois en 1912 par un médecin japonais dont elle porte le nom, et elle se traduit par une augmentation notable du volume de la thyroïde, et ce qu’on appelle une hypothyroïdie.

Lire le reste de cette entrée »

Cancer, la piste oubliée

with one comment

Hier soir, j’ai regardé vite fait le jité de France 3. Inintéressant, comme souvent.

Sauf un (mauvais) reportage, sur une dame, atteinte d’une tumeur cérébrale « très agressive », et dont le pronostic était « peu optimiste ». Elle est donc renvoyée chez elle pour y mourir.

Et puis, elle va voir son médecin traitant, qui lui parle d’un traitement (après tout, pourquoi ne pas essayer?). C’est le « traitement métabolique » du cancer.

Et là, miracle … Sa tumeur diminue, elle retrouve l’usage de sa jambe, et elle retourne au travail … avec comme traitement, de simples compléments alimentaires.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

29 octobre 2016 at 11 h 28 min

Publié dans maladie, Nutrition, Santé

Tagged with ,

« Réparer les vivants » (Maylis de Kérangal)

with 5 comments

Ce matin, j’ai achevé la lecture de ce roman, en larmes. C’est vrai, je suis très émotif comme garçon, mais tous les romans que je lis ne me mettent pas pour autant dans cet état ! Et puis, j’ai pleuré à cause du sujet principal du récit, certes, mais c’est aussi l’immense et constant plaisir de lecture provoqué par la beauté de l’écriture, qui a fait couler les larmes.

 Réparer les vivants_verso

Lire le reste de cette entrée »

Written by Juléjim

31 janvier 2014 at 17 h 10 min

Quand on s’attache…

with 7 comments

Tekila n’était pas à nous, mais elle était en nous. Si sage, si calme, si câline, si fragile, nous nous étions attachés à cette petite chose, de séjour en séjour, comme des grands-parents gâtifiant avec un petit de leurs petits. Elle était atteinte d’une maladie incurable, nommée granulome eosinophilique ; à chaque récidive, elle avait droit à sa dose de corticoïdes et la vétérinaire ne nous avait pas caché que chaque piqûre réduisait d’autant l’espérance de vie de l’animal. Sa vie s’est interrompue alors qu’elle n’avait que trois ans et demi, si brutalement, succombant probablement à une crise cardiaque ; elle se remettait d’une récente attaque du granulome. Le chagrin de sa jeune maîtresse fut intense. Découvrant  son amour de chat raide sur son lit au retour d’un week-end à Londres, sa douleur fut décuplée par un irrépressible sentiment de culpabilité et d’incompréhension. Lire le reste de cette entrée »

Written by Juléjim

11 mai 2013 at 17 h 27 min

Léros – les gens et la collecte

with 15 comments

Il est 20h, je parque la voiture, comme toujours, je stresse à l’idée de ne pas trouver l’adresse, 13 rue des Thermopyles, pas moins, mais c’est facile : un grand local d’angle ouvert sur la rue, rempli de sacs plastique pleins, de cartons et de gens à la bonne bouille… ouf, ils m’aident à porter mes sacs. Ils me servent un grand verre d’eau glacée. On discute.

Lire le reste de cette entrée »

« Journal d’un corps » (Daniel Pennac)

with 3 comments

Depuis quelques semaines, pour diverses raisons, j’avais perdu l’envie et le goût de tisser laborieusement quelques phrases par ici, afin que quelque chose qui ressemble à un texte ait l’air de tenir un peu debout.

Et puis, voilà que je tombe malade ! D’abord une sorte d’eczéma de contact, suite à la manipulation un peu soutenue et prolongée de divers matériaux de construction (ciment, sable, graviers, vieilles dalles…), et ensuite, au bout de quelques jours de traitement, une grande lassitude qui s’abat sur mon dos, mes jambes, mes articulations… Un genre de crise d’anémie est suspectée par la Faculté ? Examen sanguin programmé… à suivre… Lire le reste de cette entrée »

Written by Juléjim

12 juin 2012 at 21 h 32 min

Publié dans humeur, Littérature, maladie

Tagged with , , , ,

Pouvoir continuer à vivre avec « ça ».

with 6 comments

Je vis depuis longtemps avec l’idée de la mort. Et je peux dire assez précisément quand l’idée s’est installée profondément en moi, pour ne plus me quitter.
Un dimanche après-midi de la fin juin 1969, on est venu me dire qu’un correspondant m’avait appelé à la cabine téléphonique du restaurant de la gare. Il fallait que je le rappelle d’urgence. Une nouvelle effroyable m’attendait : mon copain Jacques, mon ami, mon jumeau, mon frère, avait trouvé la mort au petit matin dans un accident de voiture, en rentrant d’un bal populaire. La fatigue, la bière, le brouillard, un platane… Il avait 20 ans. Comme moi. Aujourd’hui, à quarante-deux ans de distance, j’ai toujours le sentiment que, de ce funeste jour, date cette conscience obsédante d’être « bêtement mortel ».
C’est aussi à l’omniprésence de cette blessure inconsolable que j’attribue l’émotion incontrôlable dans laquelle me plonge à chaque fois la seule évocation de la perte d’un proche ou d’un être cher. Lire le reste de cette entrée »

Written by Juléjim

6 mars 2012 at 19 h 09 min

katastroïka, le film

leave a comment »

ô, pauvres grecs, que peut-on faire ?

Lire le reste de cette entrée »

Une fille étrange

with 10 comments

Ils descendaient lentement le cercueil d’Estelle au fond du caveau, pendant que son père discutait de ses prochains congés avec ses collègues de boulot.

Elle n’avait pas beaucoup d’affaires, quelques vêtements, trois-quatre disques, une mobylette et sa guitare mais son père ne voulait rien garder, finalement il a pris le cyclo dans le but de le revendre, sa mère a récupéré les habits et la guitare.

J’ai gardé des disques. Lire le reste de cette entrée »