LES VREGENS

Collabos et milices

leave a comment »

Le 20 décembre dernier, dans la Maison de la chasse et de la nature (rires) d’Agnetz dans l’Oise, la gendarmerie expliquait leur fonction aux chasseurs du dispositif dit « chasseurs vigilants ».  Quelques mois auparavant, ce dispositif a fait l’objet d’une convention de partenariat signée entre le préfet de l’Oise, le  colonel de gendarmerie du coin, et le ci-devant Guy Harlé d’Ophove, président de la fédération départementale des chasseurs de ce même département. Il s’agirait d’un « échange d’informations » entre les gendarmes et les chasseurs, censés lutter contre l’insécurité et la délinquance. Le bouzin est d’ailleurs financé par … l’État ? Perdu. Par les chasseurs eux-mêmes…

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Written by Gavroche

11 janvier 2018 at 16 h 09 min

Le mot de la fin

with 3 comments

A la lecture d’un article de l’Huma  au sujet d’un livre récent, Ce que les riches pensent des pauvres (Serge Paugam entre autres, édité au Seuil) présenté comme « une vaste et novatrice enquête sociologique », j’ai eu (bêtement, sans doute) comme l’impression que les auteurs découvraient l’Amérique.

En clair, ce que nous, les pauvres de tous les pays savons déjà depuis longtemps.

Extraits :

Dans de nombreuses métropoles on constate une augmentation de la ségrégation spatiale du fait de la concentration de la richesse dans certains espaces : les riches vivent dans des territoires de plus en plus repliés sur eux-mêmes, coupés des autres couches de la population. Au-delà d’un processus d’agrégation affinitaire déjà bien renseigné, cela ne correspondrait-il pas aussi à une attitude de distanciation à l’égard des catégories les plus défavorisées, aboutissant à une ségrégation discriminante ?

Lire le reste de cette entrée »

Ma chanson du dimanche : Marseille

leave a comment »

Des fois, j’ai la nostalgie. De Marseille, ma ville. Elle me manque.

Mademoiselle Marseille – Moussu T et lei Jovents

 

Mais qu’elle est bleue – Massilia Sound System

Written by Gavroche

24 décembre 2017 at 16 h 57 min

Dernière bafouille … ou pas

with 3 comments

Lu cette semaine dans la presse enchaînée. Ou plus c’est con, plus ça marche. Après l’avalanche hallido-ormessonesque, l’accident de car de Millas, les courses de Noël et les embouteillages sur les routes des vacances.

Féminisme

Après « l’écriture inclusive » vlatipa que le dernier « combat » (?) pour « l’égalité hommes femmes » (?) c’est « la guerre à la bise » 

Commentaires :

42 ans de travail jamais de bises au bureau et surtout avec pairs encore moins aveç subordonnes.

On peut se saluer sans pour autant se lécher le museau. Ni se serrer la pogne d’ailleurs. Déjà, que les gens commencent par se laver les mains, en sortant des toilettes par exemple. Un bonjour général, ça va tout aussi bien.

Le travail, c’est le travail, pas du copinage. A la première occasion, ils vous taperont pour garder leur place et ça c’est partout

On va quand même pas faire la bise aux riens, ceux qui sont au bas de l’échelle (les derniers des derniers de cordée, en kek sorte) … ni même leur serrer la pince. Je propose un mail général avant d’aller au boulot : salut les connards, je bise plus les pue de la gueule (ni personne, d’ailleurs) et je ne leur serre plus leurs pattes sales, qu’on se le dise. On est pas copains. Juste esclaves. Alors on continuera à ramper comme des larves devant les chefs, mais tout seuls. Et à balancer, mais sans se faire la bise. Non mais, sans blague. D’abord, ça fera tomber l’absentéisme, des fois qu’on se chope la chtouille à faire la bise à Dédé…. Pis c’est tout bénéf pour le patron on va gagner du temps le matin en arrivant, et Dédé, qu’il crève.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

23 décembre 2017 at 13 h 39 min

Publié dans Actualité en France

Ma chanson du dimanche

with 3 comments

Dans l’ambiance morose de cette fin d’année, alors que d’aucuns me reprochent le ton désespéré de certains de mes billets (probablement à juste titre) j’ai eu envie de vous faire partager des moments de joie. Avec quelques chansons chères à mon cœur.

Ce sera ma (mes?) chansons du dimanche.

Et comme j’adore les chants traditionnels …

Pieter Brueghel : La parabole des aveugles

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

17 décembre 2017 at 11 h 19 min

Publié dans Non classé

Tagged with , , ,

Petite revue de presse de la semaine

with 7 comments

Des fois, les titres de la presse déchaînée me font rire … Des fois seulement, hein. Et un peu jaune, aussi.

Par exemple ça : pour Jean-Marc Ayrault, passer outre le référendum sur ND des Landes, ce serait un déni de démocratie.

Pas possible autrement, nous sommes en présence d’une pathologie grave, le dédoublement de personnalité, car n’est-ce pas ce même Ayrault qui s’était courageusement abstenu (avec tout le troupeau « socialiste »), le 4 février 2008 ?

Traité de Lisbonne : découvrez comment a voté votre député-sénateur

On a les Ayrault qu’on peut. Qu’il se rassure, les experts « indépendants » ont « suggéré » qu’il fallait fissa « évacuer la ZAD ». Et tant pis pour la Cop 21 (ou 22, vlà les poulets)…

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

15 décembre 2017 at 13 h 14 min

Publié dans Actualité en France

« L’affaire de la banane »

with one comment

Ce matin, sur France Bleu, je découvre ce titre :

Licencié pour un vol de banane

Il semblerait donc que les quatre conseillers des prud’hommes « n’ont pas su se mettre d’accord sur la décision à rendre après la plainte du salarié de 21 ans, pour licenciement abusif » et que « un cinquième homme est appelé pour trancher, un juge départiteur professionnel qui est souvent un magistrat du tribunal d’instance ». Voilà à quoi on dépense l’argent public : pour une banane…

Lire le reste de cette entrée »