LES VREGENS

Posts Tagged ‘Manolis Glezos

Seul sous la pluie

with 6 comments

17 novembre 1973.

Il y a quarante-quatre ans, les étudiants de l’école polytechnique d’Athènes, et beaucoup de grecs avec eux, se révoltent contre la dictature des colonels mise en place après le coup d’état militaire du 21 avril 1967 (avec l’appui des amerlocains, évidemment). Pendant cette période, toute expression politique est interdite, les hommes politiques sont arrêtés et emprisonnés. La population grecque, terrorisée, ne réagit pas.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

20 novembre 2017 at 6 h 57 min

Ne jamais abandonner … !

with 6 comments

L’amie Cigale me disait l’autre jour que nous avions de la chance d’avoir un Mélenchon par chez nous.  Je n’en suis pas encore vraiment sûre, mais ce que je sais, c’est que nos chers et lointains frères grecs, eux, ils ont Mikis Theodorakis et Manolis Glezos.

Et ces deux-là, c’est une sacrée leçon qu’ils nous donnent, à nous, citoyens du monde qui parfois sommes tentés de baisser les bras, et de nous résigner …

La preuve …

Traduction d’un entretien entre Mikis Theodorakis et Athens News daté du 19/02/2012, disponible ici en « vo » :

Pourquoi considérez-vous le vote du programme d’austérité comme une trahison ?

Mikis Theodorakis: En 2009, la Grèce était à un niveau de, disons, 100. En deux ans, la troïka, le FMI et notre gouvernement nous a conduit à Ground Zero, ce que le premier ministre [Lucas] Papademos a concédé. Personne ne se demande pourquoi le pays se dirige vers le chaos, même si on nous dit de temps en temps que les Européens nous ont envoyé des dizaines de milliards d’euros? Où va cet argent ? Il va directement à nos créanciers, tandis que l’état se surcharge avec une nouvelle dette et le paiement des intérêts. C’est comme cela que la dette a augmenté à 160% du PIB, et avec le nouveau paquet 130 milliards d’ euro elle augmente à 180%. Cela est sans précédent, et cela signifie que nous seront pieds et poings liés sur le pieu de la dette et de l’intérêt pour les 150 prochaines années. De quel droit les partis qui représentent une minorité (les sondages donnent le Pasok à 6% et la Nouvelle Démocratie à 20%) décident de l’avenir de la Grèce pour les 100 prochaines années?

Lire le reste de cette entrée »