LES VREGENS

Posts Tagged ‘oligarchie

Les apparentements terribles

with 4 comments

Hier soir, je regardais la télé. Le jité du larbin Pujadas. Ben ouais, je dois être un peu maso. Bon, on n’a pas eu droit à l’insupportable Lenglet (quand je vois sa gueule, je change de chaîne, c’est simple, je peux pas …) qui était là la veille avec le François Fion qui devait « dévoiler son patrimoine » (hihihi, j’imaginais le pire, en guise de dévoilement, pis non, finalement, c’était que du flan, comme d’hab).

Mais on a un droit à un autre gonze, dont j’oublie le nom, vu qu’ils se ressemblent tous, qui nous a doctement essspliqué qu’au Parlement, ben y’avait beaucoup d’avocats d’affaires et de toubibs, une étudiante (la dernière de la smala La Pen) et kek paysans au Sénat (on imagine bien que c’est pas le petit péquenot du coin, hein). Bon, il a pas dit clairement que là-bas, y’avait pas d’ouvriers du tout, pas de petits employés, pas de chômeurs, ni rien de toute cette sorte de français d’en bas, de tout en bas, dont tout le monde sait maintenant qu’ils sont très cons, et qu’ils ne savent pas ce qui est bon pour eux, à savoir ce bon vieux libéralisme, même à la sauce Hollande.

Lire le reste de cette entrée »

katastroïka, le film

leave a comment »

ô, pauvres grecs, que peut-on faire ?

Lire le reste de cette entrée »

recette pour un panier de crabes sauce à la menthe

with 8 comments

Le Carré

Le roi de l’espionnage anglais a récemment publié son dernier roman, Un traître à notre goût (Our Kind of Traitor), comme toujours dans l’air du temps puisqu’il s’agit du blanchiment de l’argent d’un oligarque russe via de respectables banques britanniques, en pleine crise financière mondiale.

L’auteur n’est plus tout jeune, c’est pourquoi je voudrais modestement lui suggérer de concevoir sa prochaine oeuvre sans quitter le confort de son île natale.

Lire le reste de cette entrée »

Written by florence

11 avril 2011 at 13 h 00 min

Zinn aujourd’hui

with 8 comments

J’ai mis très longtemps à rencontrer enfin Howard Zinn. En première année de DEUG d’anglais (pour situer un peu mon âge!), mon prof de civilisation américaine ne jurait que par son A People’s History of the United States (1980), sortie depuis une poignée d’années, mais le poids du volume m’avait intimidée. Je n’en étais qu’à mémoriser les dates des 40 présidents (et des dynasties anglaises). Le prof de grammaire, lui, n’avait que Chomsky à la bouche. Alors forcément, bien plus tard, quelques semaines après le fameux 11 septembre, la première lecture que j’ai faite sur le sujet fut un livre d’entretiens avec Chomsky, qui citait souvent son « vieil ami » Howard Zinn.

Lire le reste de cette entrée »

Written by florence

30 janvier 2011 at 0 h 09 min

Sommes-nous en dictature ?

with 9 comments

Le temps que j’achève la lecture de « L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie » , Hervé Kempf, son auteur, a eu le temps de faire le tour des popotes médiatiques, radios par ci, télés par là. Vous en avez donc forcément entendu parler, au point même que certains ont déjà lu ou sont peut-être en train de lire son bouquin ? Qu’importe ! La démonstration de cet excellent journaliste m’a paru tellement convaincante, documentée, argumentée, vivifiante, que je ne peux que tenter de vous communiquer mon enthousiasme. Car contrairement à ce qu’on pourrait croire, malgré le constat d’une situation délabrée à bien des égards, ce diable d’homme parvient malgré tout à nous insuffler quelques raisons d’espérer ! A condition d’avoir encore un minimum de désir de se battre, bien entendu. Mais j’entends d’ici vos coeurs qui battent, alors je n’ai pas de raison de ne pas y croire encore ! Lire le reste de cette entrée »

Written by Juléjim

27 janvier 2011 at 17 h 09 min

Espèce de populiste !

with 8 comments

C’est un mot très à la mode en moment… C’est même devenu un lieu commun dans les commentaires des « analystes politiques » : dès qu’un mouvement ou un porte parole déroge aux règles du consensus et de la pensée unique, on le qualifie de « populiste ». Dans leur bouche, ce mot prend un sens très particulier. Comme le disait Marx, il reflète une idéologie.

Un article de Michel Soudais, dans Politis, 10 novembre 2010

Alors, le « populisme » qu’est-ce que c’est ?

Dans la réalité, le populisme existe depuis longtemps. C’était un parti américain au XIX° siècle, qui voulait défendre les intérêts des petits paysans. Mais aussi un courant russe de socialisme, ou encore des expériences très diverses de gouvernements et de partis politiques en Amérique latine. Et en France, aujourd’hui, on a Le Pen, Tapie, Mélenchon, allez hop, tous dans le même sac des vilains « populistes »…

Selon les « avis autorisés » (mais vous n’en faites pas partie, et moi non plus, comme disait Coluche) le populiste, c’est un affreux démagogue, qui met en péril la démocratie… Paraît-il…

Historiquement, l’émergence de mouvements populistes marque généralement une crise de la représentation politique traditionnelle, qui ne sait plus répondre aux attentes du peuple. On se rappellera l’émergence du parti nazi, ou du fascisme italien, au moment de la crise de 1929… On se souviendra qu’aujourd’hui, de moins en moins de gens vont voter… Faut dire que les candidats, c’est un peu bonnet blanc, et blanc bonnet.

Euh... j'hésite...

Lire le reste de cette entrée »

Tagada, tagada, voilà les Dalton…

with 5 comments

Une expression est très à la mode en ce moment dans la vie politique de notre pays … On parle de « conflits d’intérêts »… Des copains du Fouquet’s, en passant par ceux du Club le Siècle, et ceux du « Cercle de l’Industrie », dont Dominique Strauss-Kahn est un membre éminent, sans oublier l’affaire Woeth-Bettencourt… Les accointances de Nicolas Sarkozy avec le milieu de la finance et des médias ne sont plus vraiment un secret, d’ailleurs, il ne s’en cache même plus…

Alors que la « réforme » des retraites a été votée, malgré l’opposition de 70 % des français, alors que le déficit prévisionnel de la Sécurité Sociale vient d’être annoncé, et qu’une diminution des remboursements est d’ores et déjà au programme, la question est : à qui profite le crime ?

Lire le reste de cette entrée »

Le Siècle

with 10 comments

J’ai bossé sur cet article une grande partie de ce long week-end de Toussaint, et vlatipa que Dan Israël sort un papier sur ce sujet dans « Arrêt sur Images »…! Mais ça ne fait rien, tout le monde n’est pas abonné, et la connivence des politiques de droite et de gauche et des journalistes avec les élites économiques me paraît suffisamment importante pour en parler ici, et la porter à la connaissance de tous.

Le Siècle est un club, fondé en 1944, qui réunit « des membres influents de la classe dirigeante » française. On y retrouve des hauts fonctionnaires, des chefs d’entreprises, des hommes politiques de droite ou de gauche, des syndicalistes, ou encore des représentants du monde de l’édition, et des médias « qui font l’opinion ». Plus quelques universitaires.

Il s’agit d’une banale association loi de 1901, qui a son siège au 13 avenue de l’Opéra, dans le 1er arrondissement de Paris.

En 2005, le Siècle comptait 580 membres et 160 « invités » qui attendaient une décision sur leur demande d’admission.

Car il va de soi que ni vous, ni moi, se serons jamais « cooptés » par ces gens-là. Il n’y a pas de petit instituteur à la retraite, ni de caissière chez Carrefour, ni d’ouvrier métallo. Ces gens-là ne se mélangent pas à la France d’en bas…

Et tous les mois, les membres du Siècle se réunissent au très chic à Automobile Club de France, place de la Concorde, dans le 8e arrondissement de Paris. La soirée se déroule traditionnellement en deux phases, d’abord un petit apéro, histoire de décoincer tout ça, et de choisir ses interlocuteurs, puis un petit dîner entre amis du même monde, pour discuter des « affaires » de la France… Ceux qui le souhaitent peuvent ensuite prolonger la soirée au bar.

Depuis 2008, le président de ce club huppé très fermé est Denis Kessler, dont je vous ai déjà parlé ici.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

2 novembre 2010 at 16 h 10 min