LES VREGENS

Posts Tagged ‘vichy

Histoire(s) de Gitans

with 16 comments

Je dois avoir du sang gitan

Lire le reste de cette entrée »

Alexandre Jardin est-il un mec bien ?

with 6 comments

Si je pose la question c’est parce qu’il y a débat, semble-t-il. Car depuis la sortie de son dernier livre, « Des gens très bien », cet homme-là est sur le grill médiatique. « Il a bien fait ! » disent les uns, « Il fallait pas ! » disent les autres, « Oui… mais non ! » modulent certains. Là où presque tout le monde se rejoint, c’est à propos de la qualité de l’oeuvre littéraire (12 romans dont quelques-uns primés) de cet écrivain quadragénaire : ahemmmm… bof bof… ou quelque chose d’approchant. Nous pourrions évoquer également quelques films dans lesquels il a quelques responsabilités comme scénariste notamment… Mais bon, passons.

Ce n’est pas cet Alexandre Jardin là qui m’intéresse ; pas au point de consacrer quelques heures à composer un billet pour mon blog préféré en tout cas ! Le Jardin  (de la famille Jardin) qui m’intrigue, c’est le fils de Pascal Jardin, le petit-fils de Jean Jardin. Ce Jean Jardin fut le directeur de cabinet de Pierre Laval (chef du gouvernement du maréchal Pétain) du 20 avril 1942 au 30 octobre 1943 ; entre ces deux dates, il y a celle, terrible, du 16 juillet 1942, le jour de la rafle du Vél d’Hiv’. Lire le reste de cette entrée »

Written by Juléjim

11 février 2011 at 11 h 58 min

Un morceau d’histoire oublié

with 6 comments

Je viens de découvrir le très joli film de Paul Carpita « Les Sables Mouvants » suite à l’article de Gavroche.

Il se déroule en Camargue, ce magnifique delta du Rhône ou l’activité des autochtones se partage entre l’élevage de chevaux et taureaux et  la riziculture. Tout le monde sait que le riz de Camargue est un des meilleurs du monde, mais peu de gens connaissent son histoire.

À l’automne 2009  j’ai passé un weekend dans un gîte d’une grande propriété agricole gérée par un couple d’amis, au bord du petit Rhône près des Saintes.

L’activité du domaine s’est essentiellement tournée ver la culture du riz au fil des décennies. Le copain qui s’occupe des terres, parle avec passion de son métier et de l’implantation de la culture rizicole qui, avec le tourisme, a considérablement enrichi la région depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Mais lui-même passe sous silence une partie de cette histoire un peu par ignorance et un peu par honte. Le sujet est tabou dans le coin. Car le riz y a été implanté avec l’aide de travailleurs en provenance des colonies indochinoises, pratiquement tous immigrés de force sous le régime de Vichy, ce sont ces asiatiques qui ont apporté leur savoir faire de cette culture ancestrale dans leurs pays.

 

Le hasard faisant parfois bien les choses, c’est quelques jours seulement après ce séjour que j’ai découvert ce morceau d’histoire, à la faveur d’un hommage rendu à ces travailleurs orientaux par le maire communiste d’Arles, pour la première fois, soixante dix ans après.

Quelques références :

 

Un reportage de Télé Mirroir à Arles en décembre 2009

 

Un article de la LDH sur cet hommage tardif aux travailleurs indochinois

 

Lire aussi l’histoire du peintre vietnamien Lê Bá Dang

Et surtout l’excellente émission de Mermet sur La-bas.org :

Quand tu manges un fruit, n’oublie pas celui qui a planté l’arbre

Written by alainbu

10 octobre 2010 at 13 h 16 min