LES VREGENS

Le peuple ? Quel peuple ?

with 2 comments

_photo

Ores, doncques, le peuple existerait, et nos gouvernants s’en seraient aperçus la semaine dernière. Étonnant, quand on sait comment ils considèrent généralement « le peuple », en ne respectant jamais ce qu’ils promettent lors des foires électorales, et en s’asseyant joyeusement sur la volonté dudit peuple, quand ce crétin ne vote pas bien.

Donc, tarari, tarara, « le peuple était dans la rue » la semaine dernière, en rangs serrés derrière ses « élus », de droite et « de gauche », français et étrangers, et ce fut une belle leçon « d’unité nationale ».

Relativisons.

Lire la suite »

Written by Gavroche

18 janvier 2015 at 13 h 33 min

Je suis Siné

leave a comment »

Pour détendre un peu l’atmosphère lourdingue de ces derniers jours, quelques extraits du dernier numéro (spécial) de Siné mensuel :

2015-01-15_13h51_36

2015-01-15_13h52_03

2015-01-15_13h52_38

2015-01-15_13h53_11

2015-01-15_13h53_47

2015-01-15_13h54_23

2015-01-15_13h54_53

2015-01-15_13h55_14

2015-01-15_13h55_33

Voilà, voilà … Et si vous ne voulez pas l’acheter, volez-le !

Written by Gavroche

15 janvier 2015 at 14 h 04 min

Mohamed va à l’école

with 6 comments

 

Depuis quelques jours, les réponses du gouvernement aux événements de la semaine dernière fusent dans les médias.

Le terrorisme, ce serait donc la faute à l’école, où  on ne peut plus enseigner la Shoah.

A moins d’être doté du QI d’une amibe, ou d’avoir été élevé dans un bocal de formol, il faudra m’expliquer comment le moindre gamin aurait pu échapper à cet enseignement. Mais passons.

Ce serait la raison pour laquelle  des élèves ont « bafoué » la minute de silence  en hommage aux victimes, ils ont donc été signalés à la police.

 

40214829

C’est donc l’école qui trinque… 

Forcément, avec toute cette bande de fonctionnaires grassement payés, hein…

Un homme un peu simplet et alcoolisé aurait « rigolé de l’attentat ».  Six mois ferme. 
Ce que je racontais dans un précédent billet se vérifie : les cons en taule, ça créera des emplois. Dans la police, chez les matons, et dans le bâtiment pour construire des prisons.

D’aucuns proposeraient même de  « traiter » les irréductibles.  Sans précision sur le traitement en question, mais on peut supposer que le gnouf serait une des solutions.

Bref, on est Charlie ou rien.

Lire la suite »

Written by Gavroche

15 janvier 2015 at 13 h 09 min

Des crayons, vraiment ?

with 4 comments

Ces derniers jours, on a vu fleurir partout ce genre de dessins :

954275-caricaturiste-hollandais-ruben-l-oppenheimer

10898976_400510356775363_214935089_a

414012518

terrorisme

Sur ces dessins, des terroristes masqués (les lâches), armés, et forcément musulmans, c’est à dire arabes. Et forcément islamistes et barjots. Les mêmes dessins, chez nous …

danziger-cartooning-for-peaceet ailleurs…

En gros, il s’agirait d’opposer la barbarie des uns (en fait la barbarie des « autres ») contre notre si belle civilisation. L’obscurantisme qui tue, face à nos « Lumières » censées éclairer le monde, et seulement grâce à des stylos. La noire censure, face à la désormais fameuse « liberté d’expression ».

Lire la suite »

Written by Gavroche

13 janvier 2015 at 15 h 11 min

Putain, ils ont buté Cabu !

with 3 comments

J’ai fait une page très factuelle sur mon site mais j’avais envie de livrer quelque chose de moins neutre, et puis j’avais envie de répondre à Gavroche, mais comme j’avais beaucoup à dire je me suis dit, qu’un article serait plus adapté. Mon analyse, comme mes sentiments balayent un spectre assez large mais reste très superficielle.

Bonjour tristesse

Tout d’abord lorsque j’ai appris la nouvelle, le sentiment qui a prévalu et qui demeure encore aujourd’hui est une immense tristesse au sujet de Cabu. Cabu, pour moi, il a un statut particulier, il m’a accompagné depuis que je suis tout petit, d’abord avec ses dessins dans récré A2 que je regardais quotidiennement, ensuite, puis adolescent quand j’achetais Hara Kiri et l’écho des savanes en douce, puis adulte dans le canard et dans Charlie. Putain mais c’est Cabu , quoi ! C’est juste pas possible ! Ces cons là ont osé le buter lui ! J’ai ressenti comme si une partie de mon enfance avait fichu le camp, j’ai senti un manque.

Le nom des victimes est égrainé au compte gouttes, putain y avait aussi Wolinski, ça me touche moins, mais ça me touche quand même, ado et jeune adulte j’ai lu quelques Wolinski, je n’étais pas fan mais j’aimais bien, ça me fait quelque chose.

Charb et Tignous, puis plus tard Honoré, je ne me sens pas triste, je ne les connaissais pas bien, pour tout dire le dernier numéro de Charlie que j’ai acheté remonte à la grève contre les retraites sous Sarkozy, j’avais retenu une partie d’un dessin de l’hebdo pour illustrer la violence policière pendant cette période de répression républicaine, oui la répression républicaine existe et on l’aimait pas beaucoup chez Charlie, ce repère d’anarchistes et de libertaires, de gauchistes et d’altermondialistes, d’antimilitaristes, d’anti états, d’anti plein de trucs mais on y reviendra plus loin.

Puis le nom de Bernard Maris surgit, et là, nouvelle montée de larmes, Bernard Maris c’est quand même celui qui m’a déniaisé en économie, qui m’a fait voir l’impôt autrement, dans un article d’anthologie justement paru dans Charlie aux alentours de 1997-1999 je crois, il a déclenché un déclic puis par la suite il a été membre du comité scientifique d’ATTAC, j’ai aussi milité à ATTAC mais à ce moment là il n’y était plus je crois, bref peu importe, je l’écoutais le vendredi matin avec Dominique Seux sur Inter et ça me faisait du bien de l’entendre, oui Bernard Maris nous faisait du bien, un économiste hétérodoxe qui brisait la monotonie du discours des experts démédias tous économistes orthodoxes.

Les policiers

Comme nombre des victimes de ce multiple assassinat ciblé je dénonce régulièrement le trop de police, le trop de répression dans les manifs, le trop d’expulsions d’immigrés, le trop d’armes non létales qui emportent des yeux, des mains et même récemment une vie celle de Rémi Fraisse. Le trop de sécurité au détriment de nos libertés individuelles et de notre vie privée. Pourtant, là, les forces de Police étaient dans leur rôle, c’est pour ça qu’elles sont là, pour protéger les citoyens de la violence. Cette police là, je la veux, il faut la garder, la renforcer. Ce pauvre policier, Ahmed Merabet, achevé à terre sans défense et sans pitié, ça m’a écoeuré, j’ai eu de la compassion pour l’ensemble des forces de l’ordre, ça m’a révolté, oui il s’agit bien d’un mélange entre un multiple assassinat ciblé, un attentat (Ahmed) et une tuerie aveugle (vu le nombre de victimes collatérales dans le bureau de la rédaction autour des caricaturistes). J’ai ressenti le besoin de rendre hommage à ces fonctionnaires morts dans l’exercice de leurs fonctions.

Ce qui est le plus admirable je trouve, c’est que Franck Brinsolaro est mort en assurant la protection rapprochée de Charb, lequel Charb publiait régulièrement dans Charlie des dessins contre la police, l’état, les violences policières, les atteintes aux libertés etc. Depuis 3 ans , ces 2 là vivaient « ensemble » et ils sont morts « ensemble ». Le symbole est je trouve assez beau, et finalement signe de bonne santé pour notre démocratie, car il faut bien le dire certains membres de nos gouvernements depuis le début des années 70 ont du rêver de tordre le cou des caricaturistes de Charlie, pourtant ils ont protégé Charlie et finalement ils auront aussi vengé Charlie. Oui Gavroche ça a quelque chose de beau, ça, tu ne trouves pas? au delà de l’habituel vocable de « récupération politique ». Il n’y a pas de contradiction finalement entre vouloir tordre le cou à Charlie et se sentir profondément affecté par le sort tragique de sa rédaction, c’est même plutôt sain , c’est rassurant, pour la première fois depuis bien des années j’ai l’impression de vraiment réaliser qu’on est encore en démocratie, moi qui ai passé les dernières années à tenter de démontrer qu’on vivait dans une « dictature tranquillou ».

Hypocrisie et Marseillaise

je suis allé me recueillir le vendredi soir, avec d’autres citoyens dans ma ville en signe de deuil pour toutes les victimes, toutefois je me suis senti mal à l’aise lorsqu’un groupe a lancé un début de « Marseillaise » et que celui ci a été d’ailleurs relativement bien suivi. Je n’ai pas chanté. Pas que je répugne personnellement à chanter la marseillaise, mais plutôt parce que je trouvais ça incongru, de chanter la marseillaise pour rendre hommage à Cabu , Wolinski et à Charlie en général, pour sur, ils auraient préféré une chanson paillarde…

ils-ont-dessine-des-bites-partout-louison

En même temps pour les policiers, pour l’employé de la Sodex’ho pour les victimes collatérales de la salle de rédaction, la marseillaise ça passait, mais je pensais davantage aux dessinateurs de Charlie, en effet les gens avaient des pancartes « Je suis  Charlie » ils brandissaient des crayons, on était là pour Cabu, pour  Wolinski, pour Charb , Tignous et Honoré et pour bernard Marris, et pour Charlie décapité, donc pour moi, la marseillaise, c’était incongru.

J’avais alors un gout amer, je me disais combien de faux Charlie ici, comme si je jouais un genre de compétition, moi mec tu sais j’achetais vraiment, Charlie, je le lisais vraiment, et ils se seraient foutus de notre gueule avec notre front républicain, à chanter la marseillaise pour leur rendre hommage, à marcher à côté de l’UMP… Bref javais envie de crier « Je suis vraiment Charlie , moi ! « . Tous ces élus sans cesse égratignés, ces libéraux, ces pro américains contents de faire partie de l’OTAN, arborer ainsi « Je suis Charlie » je trouvais que ça avait quelque chose d’hypocrite, mais avec le recul je me dis que non, ils étaient vraiment affecté, j’ai compris qu’on pouvait ne pas être un lecteur de Charlie et être quand même, triste, en colère, abattu, révolté, sidéré, effrayé (au choix), j’ai compris qu’on pouvait être un véritable ennemi politique de Charlie et être sincère dans la tristesse, la compassion et le sentiment de scandale et d’injustice. On peut être ennemi politique sans pour cela souhaiter la mort de cet ennemi, on peut tolérer les divergences, c’est surement la base de ce « front républicain » de cette « unité républicaine » et même de cette « unité mondiale » qui se sont exprimées dimanche.

Moi dimanche je n’y suis pas allé, et pourtant, je me sens Charlie, je n’y suis pas allé parce que je suis Charlie en n’y allant pas, les libertaires ne veulent pas de la république, ils ne veulent pas marcher avec l’UMP, le FN , ils ne veulent pas marcher avec Israël et les USA, ils ne veulent pas marcher avec les libéraux, la marseillaise ou l’internationale ça les emmerde…Pourquoi pas non plus leur faire une messe oeucuménique? Ils auraient adoré ça, Cabu et Wolinski c’est certain, un rabbin, un immam et un évèque, que dis-je même le pape qui leur donne une bénédiction !

Assassinat ou attentat? mobile religieux ou politique? Incompréhension.

On le voit depuis le début de mon post, tout dans cette affaire est dans le mélange des genres et le mélange des sentiments.

on a des dessinateurs qui sont assassinés pour avoir publié en 2006 des caricatures du prophète donc pour blasphème religieux.

on a des policiers qui sont abattus, juste pour leur fonction, le mobile est politique pour l’engagement de la France sur la scène internationale contre les islamistes en Afrique et au moyen Orient. C’est un attentat.

on a des victimes collatérales de l’assassinat pour blasphème religieux ce qui est un peu illogique. Oui,  tirer dans le tas pour un assassinat ciblé exécuté par des personnes qui disaient avoir « une foi religieuse » ça sonne faux. 9a ressemble à un profond chaos cognitif

On a ensuite les victimes de Coulibaly le tueur de Montrouge , une policière et 4 personnes de confession juive, tuées parce qu’elles étaient juives, on est là clairement dans le motif politique, l’attentat, contre l’état français et contre l’état d’Israël en raison de sa politique colonialiste et meurtrière en Palestine.

On voit bien le mélange des genres dans le choix des cibles, cette action « coordonnée » du « réseau des buttes-Chaumont » parait plutôt partir dans tous les sens, ce qui m’amène tout droit au sentiment d’injustice et d’incompréhension.

Mais pourquoi alors que sur le plan politique , Charlie a plutôt une ligne éditoriale pro palestinienne, anti colonialiste, anti impérialisme américain, anti interventionisme des armées de l’OTAN, anti capitaliste, anti libéralisme, pour l’aide au tiers monde, pourquoi aller les tuer???? et ben juste pour leurs caricatures…. cherchez pas plus loin, c’est fou mais c’est comme ça, il m’a fallu plusieurs jours pour tout dissocier et comprendre, oui c’est juste pour les caricatures que ces demeurés ont décidé de buter Cabu. Ils ont fait abstraction de toute convergence de vue politique et idéologique et balayé des « alliés » sur le plan de la politique internationale.

Ca pour sur, à Charlie ça blasphémait sec y compris sur al couv’ du jour de ce jour tragique, en bas à gauche en mini un énorme blasphème avec la vierge marie les jambes écartées et jésus qui sort en trombe ! Blasphème ! ça pour sur toutes les religions en prenaient plein la gueule avec cette fine équipe.

Coordination

Les propos de Coulibaly sur sa vidéo sonnent plutôt faux lorsqu’il dit que les actions sont coordonnées, on le voit, lui est clairement sur une action politique alors que les frères Kouachi sont sur une vengeance pour les caricatures et tirent dans le tas, profitent de l’occasion pour achever Ahmed Merabet (morbide opportunisme), et il semble juste que le passage à l’action des Kouachi ait donné l’idée à Coulibaly de déclencher une action et de faire croire qu’elle est coordonnée avec les Kouachi qui semblent en faire à leur tête.

A propos de tête, ces 2 là étaient complètement dans le paté, outre des mobiles d’actions épars, une attaque sans discernement dans la salle de rédaction faisant fi des victimes collatérales ils ont multiplié les bévues qui contrastent avec la sérénité, la détermination et le sang froid dont ils ont fait preuve pendant l’attaque. Ils se trompent et entrent au n°6 au lieu du n°10. L’un des deux se lance dans l’attaque sans faire ses lacets et perds une chaussure, une carte d’identité est abandonnée dans la voiture. Ils percutent un véhicule pendant leur fuite et endommagent le leur ce qui les force à braquer un automobiliste pour lui prendre sa voiture. En Picardie, ils apparaissent dans la Clio grise, cagoulés, armes apparentes, dans une station-service dont ils agressent le gérant, qui les identifie et donne immédiatement l’alerte. Retranchés dans une entreprise de la zone artisanale de Dammartin-en-Goële où ils détiennent un otage, un client arrive, l’un des tueurs se fait passer pour un policier et l’otage invite le client à partir. Le tueur et l’otage serrent la main du client, le tueur se présente comme un policier et presque aussitôt lui dit donc de partir et se trahit : « On tue pas les civils ». Le client s’en va et prévient aussitôt la police qui entreprend le siège de cette entreprise. L’otage est relâché. Après l’assaut on apprendra que quelqu’un est resté caché dans un carton pendant tout ce temps et que les frère Kouachi n’ont même pas fouillé les lieux. En clair on avait affaire à 2 guerriers, 2 tueurs impitoyables mais avec 2 de QI, car ce n’est pas la panique qui semble avoir provoqué toutes ces erreurs.

En fait les Kouachi n’avaient pas prévu d’exfiltration, peut-être ont-il été même surpris de pouvoir ressortir vivants de Charlie, et dans l’improvisation, le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils ont manqué de jugeotte.

 L’après Charlie

petit à petit la lucidité semble revenir, premier signe tangible cet article de l’express

Drôle de manif, emmenée par une guirlande inédite de chefs d’Etat et de gouvernement – dont certains servent régulièrement de cibles mouvantes aux snipers insolents de Charlie, quand, en d’autres temps et d’autres circonstances, ils ne condamnent pas avec virulence la liberté et les « provocations » de ces mêmes dessinateurs, pourfendeurs de Prophètes, de rabbins et de curés. Qu’auraient dit Cabu, Tignous, Charb, Bernard Maris, Honoré ou Wolinski d’être soutenus par le Turc Ahmet Davutoglu, le Hongrois Viktor Orban, le ministre des affaires de Vladimir Poutine, le Russe Sergueï Lavrov? Qu’auraient-ils dit, d’ailleurs, en apprenant qu’on allait chanter pour eux la Marseillaise ou brandir des drapeaux tricolores? Ils n’y auraient probablement pas cru, ou en seraient « morts de rire ».
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/nous-sommes-charlie-la-manifestation-des-anonymes_1639580.html

Puis ce soir sur Inter dans « si tu écoutes j’annule tout » on entend aussi dire le même genre de choses, c’était peut-être un peu too much finalement, mais en même temps, too much pour Charlie mais pas too much pour Ahmed, Pour Franck, pour Clarissa, les 3 policiers abattus, et pour les victimes de la supérette casher de la porte de Vincennes, pour eux, l’unité républicaine avait un sens.

Il y a Gavroche et ses 2 posts, il y a le message de Gemp qu’elle nous rapporte.

Mais il y a surtout le nouveau tour de vis sécuritaire qui se prépare , car bien sur monsieur tout le monde n’a que le mot laxisme à la bouche, angélisme et laxisme voilà le problème, j’ai même entendu mieux tout ça c’est arrivé parce qu’on n’apprend pas le second degré à l’école parce qu’on n’enseigne pas la caricature…. J’ai envie de dire c’est surtout parce que trop peu de monde a le niveau de lecture pour comprendre la base des ouvrages humanistes et ne pas sombrer dans l’obscurantisme religieux, l’école forme des illettrés en masse, y a du soutien en grammaire et orthographe en licence de nos jours messieurs dames, ce n’est pas un fantasme mais une réalité, on peut avoir un BAC+3 en étant illettré, alors imaginez avec un simple bac professionnel, ou une fin d’études en 3°…ça peut aller du « ces bouffons zavaient qu’à pas offenser le prophète » jusqu’à « ha ouais trop bien, je suis Charlie, faut l’unité républicaine pour montrer qu’on est debout, ouaiche, on va marcher tous ensemble et même avec le FN » en passant par « j’en ai rien à branler moi de Charlie »….liberté d’expression et démocratie réelle…trop compliqué tout ça….

Bref on va tout droit vers de nouvelles lois antiterroristes, va falloir vous préparer à perdre encore plus de libertés pour une sécurité illusoire et un risque zéro qui n’existe pas. Au hasard de mes pérégrination sur les chaines info où on meuble le vide en disant qu’on peut rien nous dire car ça peut aider les terroristes, j’entendais qu’il y avait environ 1000 personnes avec le même profil et que pour en surveiller une il fallait 15 fonctionnaires de police à plein temps, ben y a qu’à recruter 15000 flics et augmenter nos impôts pour le faire, y a qu’à proposer ça et le front républicain va voler en éclat. On parle déjà de développer davantage l’espionnage téléphonique…bha on sait qu’ils finiront bien par nous les imposer la biométrie et la puce électronique….pour notre bien évidemment.

Le cas Dieudonné

Monsieur X , qui existe dans mon entourage, me parle souvent de Dieudonné, quand je lui donne des exemple où je trouve qu’il a poussé le bouchon un peu loin, monsieur X n’est pas tout à fait d’accord. Monsieur X a toujours voté à droite et s’est même déjà laissé tenter par l’extrême droite, il est pas vraiment anticapitaliste mais il aime bien Soral, et enfin bref il aime bien Dieudonné. Mais Monsieur X comme beaucoup de monde , depuis quelques jours « il est Charlie » il trouve que l’état est laxiste avec les islamistes et avec les jeunes qui vont dans les mosquées radicales et partent faire le jihad mais il aime bien Dieudonné. Moi j’aime bien le côté pro palestinien de Dieudonné, lui il préfère son côté quenelle. Oui mais là Dieudonné a écrit  » Je me sens Charlie Coulibaly ».

Je n’ai pas croisé monsieur X mais je suis presque certain que là il va trouver que Dieudonné va un peu trop loin, peut-être même pensera-t-il comme beaucoup sont en train de le faire que Dieudo doit être poursuivi pour « apologie de crimes terroristes » ou un truc du genre. Permettez-moi de dire que c’est exagéré, cette phrase a une interprétation positive et la voici.

Dieudo se sent Coulibaly car il a de la sympathie pour la cause politique défendue par les islamistes lorsqu’ils combattent la domination occidentale sur l’Afrique et le Moyen Orient, lorsqu’ils défendent la cause Palestinienne, lorsqu’ils dénoncent le dieu dollar.

Mais Dieudo se sent aussi Charlie c’est à dire qu’il pense que ce combat ne méritait pas qu’on s’en prenne à Charlie? à des dessinateurs? à des journalistes? à des personnes totalement innocentes qui se trouvaient là? à des policiers qui incarnent la république , l’état et la protection des citoyens contre toute forme de violence ? à des juifs qui font paisiblement leurs courses porte de Vincennes?

Pour le moins Dieudo insinue ainsi que ce combat ne peut pas aller jusqu’à perpétrer des massacres ou des attentats, Ainsi donc moi qui critique Dieudo quand je vois Monsieur X, je vais certainement défendre Dieudo cette fois alors que Monsieur X lui en mettra surement plein la gueule.

Conclusion

Merci de m’avoir lu, j’avais besoin de dire tout ça avant de savoir ce qu’en pensent les autres, c’est mon hommage aux libres penseurs qui nous ont quitté et à tous les bouffeurs de curés en général.  Dans cette affaire, tout est nuances, porte à faux , contradictions, mélange….

Une seule chose et limpide, ces trous du cul ont buté Cabu……

Written by cremedecanard

12 janvier 2015 at 23 h 06 min

Publié dans Non classé

On peut rire de tout ET avec n’importe qui

with 5 comments

La marche « républicaine ». Républicaine, vraiment ?

2015-01-10_18h14_13

Le grand barnum en hommage aux dessinateurs de Charlie devenus les hérauts de la liberté d’expression aura donc lieu aujourd’hui. J’ai sans doute mauvais esprit, mais quoi de mieux finalement qu’un abominable attentat pour redorer le blason mité des socialistes qui nous gouvernent, hein ?

D’autant que les services secrets algériens  avaient prévenu la France d’une attaque d’envergure, la veille du massacre …

Gageons que l’audimat de notre (p)résidu va s’envoler bientôt dans la stratosphère.

Manuel Valls et son « Venez nombreux », comme pour l’ouverture d’un centre commercial… Je me suis posé la question : les roms, ils sont autorisés à participer, où c’est réservé aux whites et aux blancos ?

Parce que seront présents non seulement Merkel, Cameron, Rajoy et quelques autres gentils membres de l’OTAN bien propres sur eux, mais aussi Viktor Orban, grand défenseur de la liberté d’expression (et des roms) comme chacun sait, ainsi qu’Ali Bongo, mais aussi, et ça, c’est la cerise sur le gâteau, Benhyamin Netanyahou et Avigdor Lieberman, deux autres grands humanistes, les gazaouis en gardent d’ailleurs un souvenir ému.

Alors, quand je lis sous la plume de Daniel Schneidermann qu’il faut « faire famille » … avec tous ces gens-là… Pour « protéger la paix » dit-il sans rire. Tous les habitants des pays où l’OTAN a exporté notre belle démocratie (à coups de bombes sur la gueule) apprécieront.
(je ne mets pas de lien, parce que l’article est payant).

Heureusement que sur le forum, un dénommé Gemp relève un peu le niveau :

Ensuite, bonjour l’appel à l’État policier – enfin, mâtiné de profs, d’éducateurs et le reste, comme si ça, ça allait arriver, même «dans la situation d’aujourd’hui». On sort à peine des révélations de Snowden et exiger de tripler le budget du renseignement, c’est quand même fort de café… Quant à quintupler le reste, il faudrait déjà que le terrorisme ne soit pas invoqué comme le problème essentiel, mais qu’on s’intéresse à ses causes.

Parce qu’enfin, il ne faut pas se tromper de cible: ce sont nos dirigeants, ceux de l’«occident», qui ont créé les «islamistes»; on ne peut pas impunément mettre sur la gueule de tout le Moyen-Orient pendant des décennies et attendre qu’ils fassent risette en retour. Ni avoir sclérosé, laminé, explosé le tissu social et s’étonner que certains ne s’«intègrent» pas, voire estiment adéquat de commettre un massacre.

Mais bon, je dois être aigri et/ou totalement ignare. Pour autant, je pense avoir le choix de ne pas «faire famille», du moins avec ces dirigeants – même si mon spinozisme rudimentaire se marre dans le fond. Au total, une longue chronique pleine de jolis mots et de figures de style, sans distance ni réflexion, uniquement plongée dans l’émotion du moment. «Commun combat», mes fesses; je ne «songe pas à [mes] querelles», je n’oublie simplement pas mes principes moraux et humains, ni ce qu’a montré et démontré l’Histoire.

Et vous allez marcher derrière Hollande, attendez-vous à ce qu’il pleuve.

C'est ballot, hein...

C’est ballot, hein…

L’union nationale, oui, et tout le reste est oublié. Les affaires, le droit du travail en miettes, la sécu bientôt vendue au privé, et la victoire sans faille du capitalisme le plus violent qui soit. Pas grave, on va aller défiler avec Sarkozy, Guéant, Valls et les autres … Manque plus que Poutine pour que « la famille » soit au grand complet, ou presque.

Lire la suite »

Je ne suis pas Charlie

with 10 comments

Longtemps hésité à écrire ce billet, mais comme nous sommes en pleine « défense de la liberté d’expression », je me lance…

07844089-photo-je-suis-charlie1

Pour éviter tout malentendu : évidemment, j’ai pris l’assassinat du grand Duduche et des autres en pleine poire. Comme tout le monde. Comme tous ceux de ma génération, j’imagine. Ceux qui lisaient Charlie (saviez-vous que le nom de « Charlie » vient de Charlie Brown, des Peanuts) dans les années 70, quand Hara Kiri et consorts étaient ostracisés par les bien-pensants d’alors. Voire interdits. A l’époque, les journalistes du Figaro n’étaient pas persuadés de l’utilité de la presse satirique… Alors qu’aujourd’hui, c’est une belle unanimité qui est née pour défendre « la liberté de la presse ».

Et hier matin de bonne heure, j’ai reçu un SMS sur mon bigo, moi qui n’en reçoit jamais, de la part d’une personne que je n’ai pas vue depuis des lustres. Et qui tout soudain, m’adresse un « je suis Charlie » m’enjoignant de transmettre le dit message et fissa à tous mes contacts. Comme si, ne le faisant pas, je serais automatiquement classée dans la case « soutien aux terroristes ». Du côté des gentils contre les méchants. Genre Deubeliou Bush en 2001, quoi.

bush_with_us

Lire la suite »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 149 autres abonnés