LES VREGENS

La « pédagogie » sauce Macron

with 3 comments

Des fois, sur la Pravda (pardon France-Info), y’a des articles marrants, comme celui-là :

L’enfant Pernaut face au professeur Macron

Bon, nos chefs font finalement comme ceux d’avant, ils s’essayent à la « pédagogie », vu que, comme chacun sait, nous autres les sans dents et autres riens sommes de grands enfants, qui ne savons pas ce qui est bon pour nous. Y’a qu’à voir, on a voté comme des cons, si c’est pas une preuve, ça. Heureusement que nos camarades députés veillaient au grain :

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Le rapport dont vous n’avez pas entendu parler : le rapport Degest

leave a comment »

L’aut’ soir, je regardais (d’un derrière distrait, comme disait l’autre) le jité de la 2, présenté par l’inoxydable Delahousse (l’espèce de gendre idéal, mais à la langue chargée, surtout quand il interviouve un ministre).

Sujet, œuf corse, sur « ces salopards de cheminots » (haha) qui font rien qu’à prendre les « bons français » (qui se lèvent tôt et vont bosser, eux) en otages.Y’a plus qu’à les condamner à perpète, du coup.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

11 avril 2018 at 15 h 16 min

(H) Igelin, génération *

with 7 comments

Il n’y en avait déjà pas beaucoup des bébés nés entre 1940 et 1945 …

On se reconnaissait entre nous, à l’armée on nous appelait « les classes creuses » , alors ceux qui ont passé le cap de la guerre furent les premiers à être porteurs d’espoir, et d’un futur de joie et bonheur. Après l’horreur, toujours présente dans les têtes, malgré la pauvreté de la vie pendant les années qui suivirent la libération, il y avait un incroyable désir, plutôt un besoin, de vivre à tout prix . Utopiste et joyeux

En réalité ce chant venait du front populaire de 1936, mais c’était l’air du temps dans les milieux populaires et ouvriers, et j’en étais, ma mère était communiste, petite fille de communards, une histoire familiale qui se transmettait de génération en génération …

Lire le reste de cette entrée »

Les cons ne changent jamais d’avis

with 4 comments

Vous en avez tous rencontré.

Des gens persuadés de tout savoir. Sans avoir rien lu, ni écouté, ils ont quasiment la science infuse.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

8 avril 2018 at 11 h 00 min

Merde, Higelin, tu fais chier !

with one comment

Merde, Higelin, tu fais chier !

On a pas idée de mourir comme ça, sans prévenir.

Comme disait Hugo :

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

6 avril 2018 at 18 h 46 min

Macron, ça va être ta fête !

with 4 comments

Il y a quelques mois, avant l’élection du banquier de l’Élysée, j’avais vu cette vidéo :

Toujours d’actualité, hein.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

6 avril 2018 at 9 h 56 min

Toujours d’actualité, discours de Pierre Bourdieu aux cheminots grévistes, 12 décembre 1995

with one comment

Discours de Pierre Bourdieu aux cheminots grévistes

Le 12 décembre 1995, Pierre Bourdieu s’adressait aux cheminots grévistes, à la Gare de Lyon à Paris.

« Je suis ici pour dire notre soutien à tous ceux qui luttent, depuis trois semaines, contre la destruction d’une civilisation, associée à l’existence du service public, celle de l’égalité républicaine des droits, droits à l’éducation, à la santé, à la culture, à la recherche, à l’art, et, par-dessus tout, au travail. Je suis ici pour dire que nous comprenons ce mouvement profond, c’est-à-dire à la fois le désespoir et les espoirs qui s’y expriment, et que nous ressentons aussi ; pour dire que nous ne comprenons pas (ou que nous ne comprenons que trop) ceux qui ne le comprennent pas, tel ce philosophe qui, dans le Journal du Dimanche du 10 décembre, découvre avec stupéfaction « le gouffre entre la compréhension rationnelle du monde », incarnée selon lui par Juppé – il le dit en toutes lettres -, « et le désir profond des gens ».

Lire le reste de cette entrée »

Written by Gavroche

4 avril 2018 at 9 h 38 min