LES VREGENS

Archives d’un auteur

Putain, ils ont buté Cabu !

with 3 comments

J’ai fait une page très factuelle sur mon site mais j’avais envie de livrer quelque chose de moins neutre, et puis j’avais envie de répondre à Gavroche, mais comme j’avais beaucoup à dire je me suis dit, qu’un article serait plus adapté. Mon analyse, comme mes sentiments balayent un spectre assez large mais reste très superficielle.

Bonjour tristesse

Tout d’abord lorsque j’ai appris la nouvelle, le sentiment qui a prévalu et qui demeure encore aujourd’hui est une immense tristesse au sujet de Cabu. Cabu, pour moi, il a un statut particulier, il m’a accompagné depuis que je suis tout petit, d’abord avec ses dessins dans récré A2 que je regardais quotidiennement, ensuite, puis adolescent quand j’achetais Hara Kiri et l’écho des savanes en douce, puis adulte dans le canard et dans Charlie. Putain mais c’est Cabu , quoi ! C’est juste pas possible ! Ces cons là ont osé le buter lui ! J’ai ressenti comme si une partie de mon enfance avait fichu le camp, j’ai senti un manque.

Le nom des victimes est égrainé au compte gouttes, putain y avait aussi Wolinski, ça me touche moins, mais ça me touche quand même, ado et jeune adulte j’ai lu quelques Wolinski, je n’étais pas fan mais j’aimais bien, ça me fait quelque chose.

Charb et Tignous, puis plus tard Honoré, je ne me sens pas triste, je ne les connaissais pas bien, pour tout dire le dernier numéro de Charlie que j’ai acheté remonte à la grève contre les retraites sous Sarkozy, j’avais retenu une partie d’un dessin de l’hebdo pour illustrer la violence policière pendant cette période de répression républicaine, oui la répression républicaine existe et on l’aimait pas beaucoup chez Charlie, ce repère d’anarchistes et de libertaires, de gauchistes et d’altermondialistes, d’antimilitaristes, d’anti états, d’anti plein de trucs mais on y reviendra plus loin.

Puis le nom de Bernard Maris surgit, et là, nouvelle montée de larmes, Bernard Maris c’est quand même celui qui m’a déniaisé en économie, qui m’a fait voir l’impôt autrement, dans un article d’anthologie justement paru dans Charlie aux alentours de 1997-1999 je crois, il a déclenché un déclic puis par la suite il a été membre du comité scientifique d’ATTAC, j’ai aussi milité à ATTAC mais à ce moment là il n’y était plus je crois, bref peu importe, je l’écoutais le vendredi matin avec Dominique Seux sur Inter et ça me faisait du bien de l’entendre, oui Bernard Maris nous faisait du bien, un économiste hétérodoxe qui brisait la monotonie du discours des experts démédias tous économistes orthodoxes.

Les policiers

Comme nombre des victimes de ce multiple assassinat ciblé je dénonce régulièrement le trop de police, le trop de répression dans les manifs, le trop d’expulsions d’immigrés, le trop d’armes non létales qui emportent des yeux, des mains et même récemment une vie celle de Rémi Fraisse. Le trop de sécurité au détriment de nos libertés individuelles et de notre vie privée. Pourtant, là, les forces de Police étaient dans leur rôle, c’est pour ça qu’elles sont là, pour protéger les citoyens de la violence. Cette police là, je la veux, il faut la garder, la renforcer. Ce pauvre policier, Ahmed Merabet, achevé à terre sans défense et sans pitié, ça m’a écoeuré, j’ai eu de la compassion pour l’ensemble des forces de l’ordre, ça m’a révolté, oui il s’agit bien d’un mélange entre un multiple assassinat ciblé, un attentat (Ahmed) et une tuerie aveugle (vu le nombre de victimes collatérales dans le bureau de la rédaction autour des caricaturistes). J’ai ressenti le besoin de rendre hommage à ces fonctionnaires morts dans l’exercice de leurs fonctions.

Ce qui est le plus admirable je trouve, c’est que Franck Brinsolaro est mort en assurant la protection rapprochée de Charb, lequel Charb publiait régulièrement dans Charlie des dessins contre la police, l’état, les violences policières, les atteintes aux libertés etc. Depuis 3 ans , ces 2 là vivaient « ensemble » et ils sont morts « ensemble ». Le symbole est je trouve assez beau, et finalement signe de bonne santé pour notre démocratie, car il faut bien le dire certains membres de nos gouvernements depuis le début des années 70 ont du rêver de tordre le cou des caricaturistes de Charlie, pourtant ils ont protégé Charlie et finalement ils auront aussi vengé Charlie. Oui Gavroche ça a quelque chose de beau, ça, tu ne trouves pas? au delà de l’habituel vocable de « récupération politique ». Il n’y a pas de contradiction finalement entre vouloir tordre le cou à Charlie et se sentir profondément affecté par le sort tragique de sa rédaction, c’est même plutôt sain , c’est rassurant, pour la première fois depuis bien des années j’ai l’impression de vraiment réaliser qu’on est encore en démocratie, moi qui ai passé les dernières années à tenter de démontrer qu’on vivait dans une « dictature tranquillou ».

Hypocrisie et Marseillaise

je suis allé me recueillir le vendredi soir, avec d’autres citoyens dans ma ville en signe de deuil pour toutes les victimes, toutefois je me suis senti mal à l’aise lorsqu’un groupe a lancé un début de « Marseillaise » et que celui ci a été d’ailleurs relativement bien suivi. Je n’ai pas chanté. Pas que je répugne personnellement à chanter la marseillaise, mais plutôt parce que je trouvais ça incongru, de chanter la marseillaise pour rendre hommage à Cabu , Wolinski et à Charlie en général, pour sur, ils auraient préféré une chanson paillarde…

ils-ont-dessine-des-bites-partout-louison

En même temps pour les policiers, pour l’employé de la Sodex’ho pour les victimes collatérales de la salle de rédaction, la marseillaise ça passait, mais je pensais davantage aux dessinateurs de Charlie, en effet les gens avaient des pancartes « Je suis  Charlie » ils brandissaient des crayons, on était là pour Cabu, pour  Wolinski, pour Charb , Tignous et Honoré et pour bernard Marris, et pour Charlie décapité, donc pour moi, la marseillaise, c’était incongru.

J’avais alors un gout amer, je me disais combien de faux Charlie ici, comme si je jouais un genre de compétition, moi mec tu sais j’achetais vraiment, Charlie, je le lisais vraiment, et ils se seraient foutus de notre gueule avec notre front républicain, à chanter la marseillaise pour leur rendre hommage, à marcher à côté de l’UMP… Bref javais envie de crier « Je suis vraiment Charlie , moi ! « . Tous ces élus sans cesse égratignés, ces libéraux, ces pro américains contents de faire partie de l’OTAN, arborer ainsi « Je suis Charlie » je trouvais que ça avait quelque chose d’hypocrite, mais avec le recul je me dis que non, ils étaient vraiment affecté, j’ai compris qu’on pouvait ne pas être un lecteur de Charlie et être quand même, triste, en colère, abattu, révolté, sidéré, effrayé (au choix), j’ai compris qu’on pouvait être un véritable ennemi politique de Charlie et être sincère dans la tristesse, la compassion et le sentiment de scandale et d’injustice. On peut être ennemi politique sans pour cela souhaiter la mort de cet ennemi, on peut tolérer les divergences, c’est surement la base de ce « front républicain » de cette « unité républicaine » et même de cette « unité mondiale » qui se sont exprimées dimanche.

Moi dimanche je n’y suis pas allé, et pourtant, je me sens Charlie, je n’y suis pas allé parce que je suis Charlie en n’y allant pas, les libertaires ne veulent pas de la république, ils ne veulent pas marcher avec l’UMP, le FN , ils ne veulent pas marcher avec Israël et les USA, ils ne veulent pas marcher avec les libéraux, la marseillaise ou l’internationale ça les emmerde…Pourquoi pas non plus leur faire une messe oeucuménique? Ils auraient adoré ça, Cabu et Wolinski c’est certain, un rabbin, un immam et un évèque, que dis-je même le pape qui leur donne une bénédiction !

Assassinat ou attentat? mobile religieux ou politique? Incompréhension.

On le voit depuis le début de mon post, tout dans cette affaire est dans le mélange des genres et le mélange des sentiments.

on a des dessinateurs qui sont assassinés pour avoir publié en 2006 des caricatures du prophète donc pour blasphème religieux.

on a des policiers qui sont abattus, juste pour leur fonction, le mobile est politique pour l’engagement de la France sur la scène internationale contre les islamistes en Afrique et au moyen Orient. C’est un attentat.

on a des victimes collatérales de l’assassinat pour blasphème religieux ce qui est un peu illogique. Oui,  tirer dans le tas pour un assassinat ciblé exécuté par des personnes qui disaient avoir « une foi religieuse » ça sonne faux. 9a ressemble à un profond chaos cognitif

On a ensuite les victimes de Coulibaly le tueur de Montrouge , une policière et 4 personnes de confession juive, tuées parce qu’elles étaient juives, on est là clairement dans le motif politique, l’attentat, contre l’état français et contre l’état d’Israël en raison de sa politique colonialiste et meurtrière en Palestine.

On voit bien le mélange des genres dans le choix des cibles, cette action « coordonnée » du « réseau des buttes-Chaumont » parait plutôt partir dans tous les sens, ce qui m’amène tout droit au sentiment d’injustice et d’incompréhension.

Mais pourquoi alors que sur le plan politique , Charlie a plutôt une ligne éditoriale pro palestinienne, anti colonialiste, anti impérialisme américain, anti interventionisme des armées de l’OTAN, anti capitaliste, anti libéralisme, pour l’aide au tiers monde, pourquoi aller les tuer???? et ben juste pour leurs caricatures…. cherchez pas plus loin, c’est fou mais c’est comme ça, il m’a fallu plusieurs jours pour tout dissocier et comprendre, oui c’est juste pour les caricatures que ces demeurés ont décidé de buter Cabu. Ils ont fait abstraction de toute convergence de vue politique et idéologique et balayé des « alliés » sur le plan de la politique internationale.

Ca pour sur, à Charlie ça blasphémait sec y compris sur al couv’ du jour de ce jour tragique, en bas à gauche en mini un énorme blasphème avec la vierge marie les jambes écartées et jésus qui sort en trombe ! Blasphème ! ça pour sur toutes les religions en prenaient plein la gueule avec cette fine équipe.

Coordination

Les propos de Coulibaly sur sa vidéo sonnent plutôt faux lorsqu’il dit que les actions sont coordonnées, on le voit, lui est clairement sur une action politique alors que les frères Kouachi sont sur une vengeance pour les caricatures et tirent dans le tas, profitent de l’occasion pour achever Ahmed Merabet (morbide opportunisme), et il semble juste que le passage à l’action des Kouachi ait donné l’idée à Coulibaly de déclencher une action et de faire croire qu’elle est coordonnée avec les Kouachi qui semblent en faire à leur tête.

A propos de tête, ces 2 là étaient complètement dans le paté, outre des mobiles d’actions épars, une attaque sans discernement dans la salle de rédaction faisant fi des victimes collatérales ils ont multiplié les bévues qui contrastent avec la sérénité, la détermination et le sang froid dont ils ont fait preuve pendant l’attaque. Ils se trompent et entrent au n°6 au lieu du n°10. L’un des deux se lance dans l’attaque sans faire ses lacets et perds une chaussure, une carte d’identité est abandonnée dans la voiture. Ils percutent un véhicule pendant leur fuite et endommagent le leur ce qui les force à braquer un automobiliste pour lui prendre sa voiture. En Picardie, ils apparaissent dans la Clio grise, cagoulés, armes apparentes, dans une station-service dont ils agressent le gérant, qui les identifie et donne immédiatement l’alerte. Retranchés dans une entreprise de la zone artisanale de Dammartin-en-Goële où ils détiennent un otage, un client arrive, l’un des tueurs se fait passer pour un policier et l’otage invite le client à partir. Le tueur et l’otage serrent la main du client, le tueur se présente comme un policier et presque aussitôt lui dit donc de partir et se trahit : « On tue pas les civils ». Le client s’en va et prévient aussitôt la police qui entreprend le siège de cette entreprise. L’otage est relâché. Après l’assaut on apprendra que quelqu’un est resté caché dans un carton pendant tout ce temps et que les frère Kouachi n’ont même pas fouillé les lieux. En clair on avait affaire à 2 guerriers, 2 tueurs impitoyables mais avec 2 de QI, car ce n’est pas la panique qui semble avoir provoqué toutes ces erreurs.

En fait les Kouachi n’avaient pas prévu d’exfiltration, peut-être ont-il été même surpris de pouvoir ressortir vivants de Charlie, et dans l’improvisation, le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils ont manqué de jugeotte.

 L’après Charlie

petit à petit la lucidité semble revenir, premier signe tangible cet article de l’express

Drôle de manif, emmenée par une guirlande inédite de chefs d’Etat et de gouvernement – dont certains servent régulièrement de cibles mouvantes aux snipers insolents de Charlie, quand, en d’autres temps et d’autres circonstances, ils ne condamnent pas avec virulence la liberté et les « provocations » de ces mêmes dessinateurs, pourfendeurs de Prophètes, de rabbins et de curés. Qu’auraient dit Cabu, Tignous, Charb, Bernard Maris, Honoré ou Wolinski d’être soutenus par le Turc Ahmet Davutoglu, le Hongrois Viktor Orban, le ministre des affaires de Vladimir Poutine, le Russe Sergueï Lavrov? Qu’auraient-ils dit, d’ailleurs, en apprenant qu’on allait chanter pour eux la Marseillaise ou brandir des drapeaux tricolores? Ils n’y auraient probablement pas cru, ou en seraient « morts de rire ».
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/nous-sommes-charlie-la-manifestation-des-anonymes_1639580.html

Puis ce soir sur Inter dans « si tu écoutes j’annule tout » on entend aussi dire le même genre de choses, c’était peut-être un peu too much finalement, mais en même temps, too much pour Charlie mais pas too much pour Ahmed, Pour Franck, pour Clarissa, les 3 policiers abattus, et pour les victimes de la supérette casher de la porte de Vincennes, pour eux, l’unité républicaine avait un sens.

Il y a Gavroche et ses 2 posts, il y a le message de Gemp qu’elle nous rapporte.

Mais il y a surtout le nouveau tour de vis sécuritaire qui se prépare , car bien sur monsieur tout le monde n’a que le mot laxisme à la bouche, angélisme et laxisme voilà le problème, j’ai même entendu mieux tout ça c’est arrivé parce qu’on n’apprend pas le second degré à l’école parce qu’on n’enseigne pas la caricature…. J’ai envie de dire c’est surtout parce que trop peu de monde a le niveau de lecture pour comprendre la base des ouvrages humanistes et ne pas sombrer dans l’obscurantisme religieux, l’école forme des illettrés en masse, y a du soutien en grammaire et orthographe en licence de nos jours messieurs dames, ce n’est pas un fantasme mais une réalité, on peut avoir un BAC+3 en étant illettré, alors imaginez avec un simple bac professionnel, ou une fin d’études en 3°…ça peut aller du « ces bouffons zavaient qu’à pas offenser le prophète » jusqu’à « ha ouais trop bien, je suis Charlie, faut l’unité républicaine pour montrer qu’on est debout, ouaiche, on va marcher tous ensemble et même avec le FN » en passant par « j’en ai rien à branler moi de Charlie »….liberté d’expression et démocratie réelle…trop compliqué tout ça….

Bref on va tout droit vers de nouvelles lois antiterroristes, va falloir vous préparer à perdre encore plus de libertés pour une sécurité illusoire et un risque zéro qui n’existe pas. Au hasard de mes pérégrination sur les chaines info où on meuble le vide en disant qu’on peut rien nous dire car ça peut aider les terroristes, j’entendais qu’il y avait environ 1000 personnes avec le même profil et que pour en surveiller une il fallait 15 fonctionnaires de police à plein temps, ben y a qu’à recruter 15000 flics et augmenter nos impôts pour le faire, y a qu’à proposer ça et le front républicain va voler en éclat. On parle déjà de développer davantage l’espionnage téléphonique…bha on sait qu’ils finiront bien par nous les imposer la biométrie et la puce électronique….pour notre bien évidemment.

Le cas Dieudonné

Monsieur X , qui existe dans mon entourage, me parle souvent de Dieudonné, quand je lui donne des exemple où je trouve qu’il a poussé le bouchon un peu loin, monsieur X n’est pas tout à fait d’accord. Monsieur X a toujours voté à droite et s’est même déjà laissé tenter par l’extrême droite, il est pas vraiment anticapitaliste mais il aime bien Soral, et enfin bref il aime bien Dieudonné. Mais Monsieur X comme beaucoup de monde , depuis quelques jours « il est Charlie » il trouve que l’état est laxiste avec les islamistes et avec les jeunes qui vont dans les mosquées radicales et partent faire le jihad mais il aime bien Dieudonné. Moi j’aime bien le côté pro palestinien de Dieudonné, lui il préfère son côté quenelle. Oui mais là Dieudonné a écrit  » Je me sens Charlie Coulibaly ».

Je n’ai pas croisé monsieur X mais je suis presque certain que là il va trouver que Dieudonné va un peu trop loin, peut-être même pensera-t-il comme beaucoup sont en train de le faire que Dieudo doit être poursuivi pour « apologie de crimes terroristes » ou un truc du genre. Permettez-moi de dire que c’est exagéré, cette phrase a une interprétation positive et la voici.

Dieudo se sent Coulibaly car il a de la sympathie pour la cause politique défendue par les islamistes lorsqu’ils combattent la domination occidentale sur l’Afrique et le Moyen Orient, lorsqu’ils défendent la cause Palestinienne, lorsqu’ils dénoncent le dieu dollar.

Mais Dieudo se sent aussi Charlie c’est à dire qu’il pense que ce combat ne méritait pas qu’on s’en prenne à Charlie? à des dessinateurs? à des journalistes? à des personnes totalement innocentes qui se trouvaient là? à des policiers qui incarnent la république , l’état et la protection des citoyens contre toute forme de violence ? à des juifs qui font paisiblement leurs courses porte de Vincennes?

Pour le moins Dieudo insinue ainsi que ce combat ne peut pas aller jusqu’à perpétrer des massacres ou des attentats, Ainsi donc moi qui critique Dieudo quand je vois Monsieur X, je vais certainement défendre Dieudo cette fois alors que Monsieur X lui en mettra surement plein la gueule.

Conclusion

Merci de m’avoir lu, j’avais besoin de dire tout ça avant de savoir ce qu’en pensent les autres, c’est mon hommage aux libres penseurs qui nous ont quitté et à tous les bouffeurs de curés en général.  Dans cette affaire, tout est nuances, porte à faux , contradictions, mélange….

Une seule chose et limpide, ces trous du cul ont buté Cabu……

Written by cremedecanard

12 janvier 2015 at 23 h 06 min

Publié dans Non classé

Des propos étonnants de Patrick Baudry

leave a comment »

c’était dans l’émission « Affaires sensibles » qui remplace le regretté « là-bas si j’y suis ».

Ecouté cette émission quelques fois, pas mal !

là il s’agissait d’une émission sur « Apollo13 » : voilà le lien pour l’écouter (disponible jusqu’au 8 juillet 2017) : ici

le plus intéressant c’est la deuxième partie : « En seconde partie, nous recevons Patrick Baudry, ancien astronaute, il a participé au premier vol franco-américain en juin 1985. Il est aujourd’hui écrivain, et consultant en activités aéronautiques et spatiales. »

en particulier l’introduction faite par Fabrice Drouelle et les premières remarques de Patrick Baudry, je crois me souvenir que celui-ci avait soutenu Sarkozy (à vérifier ) c’est pourquoi j’ai beaucoup été surpris d’entendre ce qu’il avait à nous dire.

Pour les fainéants je vais retranscrire: à environ 30 minutes)

« ….après Apollo 17 l’aventure s’arrêtera net…. pour des raisons budgétaires diront la NASA et le gouvernement américain,… c’est ainsi que la conquête spatiale oscille aujourd’hui entre projets abstraits tellement ils paraissent lointains et des petits tours autour de la Terre pour des raisons purement commerciales, on installe des satellites, on géolocalise la Terre entière, on menace nos libertés ( voir ici) et on brade nos rêves. Hé Houston, on a un problème là !. »

diffusion de « Major Tom » de Bowie

à environ 37 minutes Baudry nous dit que la conclusion sus cités est tout à fait pertinente, « qu’on n’a pas de vision du futur,  l’homme dans l’espace est galvaudé lorsqu’on l’envoie encore orbiter autour de la Terre , cela devrait être réservé à l’enrichissement personnel des gens qui auront la chance de s’offrir le tourisme spatial et les professionnels doivent être réservés pour des projets ambitieux, aller sur Mars, faire une station sur la Lune etc….Aujourd’hui on faillit à notre vocation. »

Ainsi donc à cause de la fin de la guerre froide, la conquête spatiale est juste devenue une activité commerciale, on nous géolocalise parce que ça rapporte de la tune, qu’importent les conséquences, faisons du beurre. Le Bizness tue tout…..

Written by cremedecanard

15 octobre 2014 at 13 h 31 min

Publié dans Non classé

Le Nobel d’économie est français.

with 2 comments

Tout le monde a entendu le concert des cocoricos, non la France n’est pas finie blablabla, 2° nobel en 2 semaines, blablabla, c’est bien pour l’école de Toulouse où il enseigne, ça va attirer des bons chercheurs, et les étudiants micro-trotoirisés qui mettent en avant que c’est bon pour la renommée de l’école, et leur CV, et leur valeur sur le futur marché de l’emploi…..

Et puis sur Inter, je crois que c’était ce matin, pardon de pas dénoncer le coupable, c’est juste par flemme de rechercher. La palme pour ce commentaire que je ne citerai pas au mot près , on nous dit que ce nobel est un camouflet pour les déclinistes qui clament que la France est finie et que ça démontrerait que l’université forme encore correctement les futurs chercheurs, c’est une double manipulation , en effet :

-Etant donné l’âge du nobel en question, cela ne nous dit rien sur le système actuel mais plutôt sur le système dans lequel il a été formé ( avant que celui-ci ne décline sous les coups divers puis l’estocade de la LRU).

– Ce commentateur démontrerait sans peine que le Sahara est une terre fertile en montrant un oasis dans le dit Sahara.

Ce qui est dit mais sans être claironné c’est que ce M Tirole est un keynesien, et qu’il est récompensé d’un Nobel pour ses travaux sur la régulation de l’économie. Intéressant ça, alors que Keynes est renvoyé aux oubliettes par les politiques économiques menées depuis 30 ans dans le monde monétariste de la mondialisation de l’économie, c’est un Keynesien qui reçoit le nobel. L’humanité retrouverait-elle subitement une once de bon sens? Pourquoi bon sens me direz-vous? parce que les ravages du monétarisme sont sous nos yeux et que la traçabilité historique de la dite théorie est limpide, ce qu’on vit aujourd’hui, ce sont bien les conséquences du monétarisme ou de la remise au placard du Keynesianisme ( ce qui historiquement revient au même)

mise à jour : il semble que j’ai écrit une grosse connerie dans le paragraphe précédent et donc je modifie le titre du coup, mais je laisse ma connerie sinon le commentaire paraitra bizarre .

Personne à ma connaissance, n’a encore fait le lien avec cette remarque entendue aujourd’hui également sur Inter, le représentant de la fédération de je sais plus trop quoi , genre bâtiment ou travaux publics, qui appelle à manifester aujourd’hui. De quoi se plaignent-ils dans ce secteur? Ils se plaignent de la baisse des sommes attribuées aux collectivités locales, qui entraîne de facto une baisse de la demande et donc une perte sèche de plusieurs milliers d’emploi dans le secteur. Et voilà comment , en 2014, certaines découvrent que l’eau ça mouille et que le feu ça brûle. C’est l’effet des mesures monétaristes, être Keynesien justement c’est penser que ce n’est pas par la rigueur mais par la relance qu’on résout les difficultés économiques après une crise.

Ainsi donc les représentants des patrons du secteurs sont Keynesiens sans le savoir, et dénoncent aujourd’hui ce qu’ils plébiscitent depuis 30 ans, une baisse des charges et une baisse des dépenses publiques. Le tissu des PME devrait depuis longtemps plaider pour une relance Keynesienne, une hausse des recettes de l’état (et donc des impôts) pour relancer les dépenses publiques et ainsi nourrir les PME ( pas seulement du bâtiment). Ils ont préféré scier consciencieusement la branche sur laquelle ils étaient assis. C’est aussi ce que devrait faire un président qui s’est autoproclamé social démocrate, mais qui n’en demeure pas moins résolument monétariste.

Parallèlement , d’autres comme un vieux réac chez Taddei, vont nous dire que ce que l’on vit aujourd’hui c’est la défaite du socialisme depuis 30 ans, alors que c’est juste l’effet de l’absence de socialisme pendant 30 ans. Comme toujours la guerre du vocabulaire fait rage et chacun déforme sciemment les termes pour que plus personne ne s’y retrouve. Il faut redire encore et encore ce que sont , le socialisme, le keynesianisme, le monétarisme et appeler un chat un chat , chaque fois que l’occasion se présente.

Written by cremedecanard

14 octobre 2014 at 16 h 49 min

Publié dans Non classé

Pitié, arrêtez les micro trottoirs !

with 5 comments

Bonjour à tous,

Depuis quelques jours ça me trottait de repasser par ici, depuis les inondations à Montpellier en fait.

rapidos

depuis qu’on mesure les précipitations il n’était jamais tombé autant d’eau à Montpellier.

Je crois (les tatillons vérifieront) que 36 communes sont placées en état de catastrophe naturelle plus de 30 routes ont été coupées.

mais parlons de la SNCF avec cet extrait de la page du point :

Le trafic ferroviaire, interrompu sur certaines lignes en raison de la tempête qui a balayé samedi le sud-ouest de la France, ne reprendra « sans doute » totalement que dans une à deux semaines, estime lundi sur France Info le président de la SNCF, Guillaume Pepy. La SNCF indique toutefois que la circulation, interrompue en raison de la tempête, est pleinement rétablie sur les axes Bordeaux-Agen-Toulouse, Tarbes-Toulouse et Bordeaux-Périgueux. « Les équipes SNCF ont procédé aux vérifications nécessaires du fonctionnement en sécurité de toutes les installations et en particulier des passages à niveau pour lesquels la SNCF a mis en place des groupes électrogènes », ajoute l’entreprise publique. En revanche, les deux lignes les plus fortement touchées par la tempête, Bordeaux-Hendaye et Dax-Tarbes, ne sont pas encore rétablies. « Le travail de dégagement des voies, de diagnostic et de réparation des installations est toujours en cours », explique la SNCF. Les axes Paris-Bordeaux, Paris-Toulouse via Limoges et Toulouse-Montpellier fonctionnent normalement.

Comme on peut s’en douter dans pareils cas, des voies sont coupées, peut-être même des ouvrages détruits ou endommagés, le PDG prévoit minimum 2 semaines pour un retour à la normale.

Mais quand est-ce qu’il va enfin nous parler de micro trottoir?

Maintenant ! Le lendemain des inondation j’entends le journal sur France inter, et comme nos journalistes persistent à faire des micro trottoirs, ce qui est totalement inintéressant du point de vue strict de l’information, on a bien sur un micro trottoir. sujet : les personnes qui attendent leur train depuis la veille (je crois que 5000 personnes ont été hébergées dans des gymnases : voyageurs SNCF, automobilistes etc). Un train a pu partir à 8 heures, le prochain partira à 14h. Le micro trottoirisé est un cadre commercial d’une entreprise qui n’est pas citée et voilà ce qu’il nous dit…. » En France on est pas réactifs…. »

Non mais quel  connard  abruti  idiot ce mec!!!!!! Comment de là où il est peut-il avoir une vision objective des dégâts?

Et comment peut-il dire cela quand on voit les dégâts causés par des inondations, des torrents de boue et ceci dans tous les pays du monde. Rappelez vous de la réactivité des USA quand la Nouvelle Orléans a été inondée il y a quelques années, de telles inondations nécessitent des semaines de travail pour tout remettre en route et en état, et ceci dans tous les pays du monde.

Et la journaliste??? Quelle pertinence à diffuser l’avis d’un mec qui n’a aucun élément et dit une énormité pareille?

Et le comité de rédaction, ou le mec qui sélectionne les reportages et choisit leur diffusion, les coupures , leur non diffusion éventuellement??? Quelle pertinence à diffuser l’avis d’un mec qui n’a aucun élément et dit une énormité pareille?

Et France Inter dans tout ça ?

Grille de rentrée décevante…. disparition de Mermet à 15H00, 2 émissions musicales qui s’enchainent à 16H00

Point positif nouvelle émission plutôt sympa de Charlyne Vandenmachin qu’on a découvert ensemble sur @si et qui semble avoir fait sont chemin depuis.

Ca m’énerve ces micro trottoirs, trop nuls, inintéressants, et débiles le plus souvent par dessus le marché. La négation de l’information. Par pitié messieurs dames les journalistes d’information, arrêtez les micro trottoirs.

Written by cremedecanard

2 octobre 2014 at 21 h 29 min

Publié dans Non classé

Pourquoi je pleure sur l’école de la République

with 3 comments

une tribune publiée par libé avec laquelle je me suis senti parfaitement en phase.

« Un monde dans lequel on «valide» des «items» en un simple «clic», un monde dans lequel on «renseigne» des «champs», on «s’identifie», avec des «codes», des «mots de passe». Un monde où (selon beneyluschool.net) «vous savez donc toujours qui se trouve derrière son clavier», où tout est en réalité surveillé et opaque : un monde de cauchemar. C’est ce basculement dans Orwell qui me fait pleurer, le sentiment que nous en sommes là sans que personne, ou presque, ne s’en aperçoive – au nom d’une prétendue «commodité», par une série de menus déplacements lexicaux, que les faciès décérébrés de la télé assènent sans jamais interroger. Oui, l’école de la République, par crainte d’être has been, est en train de nous entraîner là, les yeux fermés. »

http://www.liberation.fr/societe/01012369919-pourquoi-je-pleure-sur-l-ecole-de-la-republique

 

Written by cremedecanard

9 novembre 2011 at 22 h 30 min

J’ai fait un rêve

with 11 comments

Lordon Président !

Written by cremedecanard

7 novembre 2011 at 20 h 24 min

Publié dans humeur

Tagged with ,

quelques livres militants

with one comment

« Retraites l’heure de vérité »:

auteurs: ATTAC et la fondation Copernic
édition : Syllepse
http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article342
« Des «  réformes systémiques  » du système par répartition sont, de plus, envisagées qui en transformeraient la logique avec l’instauration d’un régime à points ou à «  comptes  ». D’autres solutions existent pourtant, comme ce livre le montre, à condition de lever plusieurs tabous. »

on peut l’acheter en ligne ou bien l’acheter auprès du comité local ATTAC le plus proche de votre domicile

 » Tous surveillés, tous surveillants? »

revue : hommes et libertés Ligue des droits de l’homme
numéro : Hors série Printemps 2010 :
on peut le trouver auprès des section locales de la LDH ou bien le consulter en ligne.
« La surveillance des citoyens au nom de l’ordre public, tantôt généralisée et tantôt ciblée sur des « classes dangereuses », est vieille comme l’Etat moderne. […]
A cet ancien tropisme s’ajoute une obsession plus récente qui, insidieusement, fait le lit de la surveillance universelle : l’idéologie du « risque zéro ». L’illusion que le progrès scientifique et technique permettrait une protection contre tous les risques du début à la fin de la vie conduit à accepter des restrictions des libertés et des atteintes à la vie privée. »

« Une société de surveillance? »

auteur: LDH
édition: LA DECOUVERTE
collection : sur le vif.
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Une_societe_de_surveillance__-9782707157331.html
Au cœur du combat contre les projets de fichiers gouvernementaux, la LDH dresse ici un tableau inquiétant de la situation en France, où le recul des libertés menace la vie privée, l’action militante, le travail social, les associations de défense des droits… Mais la mobilisation de la société civile peut faire reculer les gouvernants. Expliquer, alerter, mobiliser : la défense des libertés et de la vie privée appelle plus que jamais à la « vigilance citoyenne » et au débat démocratique le plus large.

« La frénésie sécuritaire » Retour à l’ordre et nouveau contrôle social :

auteur : Laurent Mucchielli
édition: LA DECOUVERTE
collection : sur le vif.
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-La_frenesie_securitaire-9782707154323.html
Les auteurs de ce livre, spécialistes reconnus dans leurs domaines, décryptent les facettes de cette frénésie, ses origines idéologiques et sa mise en scène médiatique. À partir de leurs recherches, études et enquêtes, ils montrent qu’elle ne répond pas à la demande de sécurité des populations et alertent sur l’avènement possible d’une nouvelle « société sécuritaire ».

« surveillance électronique planétaire »

auteur : Duncan Campbell
éditions : ALLIA
http://www.monde-diplomatique.fr/2001/08/MAZOYER/15442
« Dispersées à la surface du globe, les bases militaires du réseau anglo-américain Echelon focalisent de nouvelles possibilités de surveillance planétaire. L’utilisation de satellites pour retransmettre les communications permet aux services secrets des principales puissances de capter, à la volée, les conversations téléphoniques, les fax, les courriers électroniques. Echelon intercepte plus de deux millions de conversations à la minute. »

Written by cremedecanard

18 septembre 2010 at 15 h 49 min